Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 17 ans elle veut être traitée en bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 600 lectures | ratingStar_91634_1ratingStar_91634_2ratingStar_91634_3ratingStar_91634_4

Je suis mère d'une jeune fille de 17 ans cette année. Ma fille que j'ai toujours trouvée normale, bien dans sa peau, féminine, m'a avoué il x a deux ans que depuis toute petite elle rêvait régulièrement que je continuait à lui mettre des couches. Elle m'a dit que depuis quelques temps elle n'y tenait plus et souhaitait réellement que je recommence à la langer. J'ai d'abord cru que c'était un moyen déguisé de m'avouer une incontinence urinaire mais il n'en était rien. J'ai rapidement téléphoné à une amie psychologue qui, bien que jamais confrontée avec cette situation là, m'a conseillé de bien réfléchir avant de refuser car selon elle le désir de ma fille devait être très important pour qu'elle me l'avoue ainsi et que frustrer un désir aussi fort pouvait engendrer des drames socio-psychologiques. Avec ma fille, nous avons donc acheté par internet des couches-culottes à sa taille. Je me dis que si son équilibre mental est à ce prix, je veux bien jouer le jeu. J'ai toutefois un peu l'impression d'être otage de la situation car le choses se prolongent et elle s'amuse maintenant à jouer au bébé de plus en plus souvent (tétine, régression). Je ne sais pas si elle a du mal à assumer l'âge adulte, ce qui serait grave ou s'il s'agit d'un moment de détente et de bien être sans danger. Mon message tient plus de la psycho que de l'incontinence évidemment. Quelqu'un vis la même chose ou peut-on me conseiller.

Merci pour votre réponse. Elle confirme plus ou moins ce que je ressens. Je pense qu'il faut mettre des limites. Ce qui a commencé comme une grande envie de sa part, je l'ai considéré naturellement comme quelque chose de naturel et j'ai peut-être aussi égoïstement senti que cela nous rapprocherait. Ça a été le cas. C'est bête à dire mais le fait de remettre des langes à ma fille a supprimé les grandes (pas les petites) engeulades entre nous. J'ai aussi l'impression que cela beaucoup stabilisé.

S'agissant d'une consultation psy. Oui je me suis posée la question il y a quelques semianes. C'est que cette jeune femme va bien dans sa tête (je crois) , dans ses études et dans sa vie sociale. Je lui ai demandé si elle voulait en parler à quelqu'un qui s'y connaît et elle a été estomaquée (le mot n'est pas faible) et m'a demandé si je la prenait pour une folle. C'est vite devenu entre agressivitéet larmes. Je dois donc moi prendre contact seule avec une amie psy qui pour l'instant semble me confirmer qu'iln'y a rien d'alarmant. Mais je veux d'autres avis bien sûr.

Mais je sais que je dois rester attentive. Encore une question : est-ce que ce type de besoin est fréquent chez les adolescent. En avez-vous déjà entendu parler, ou est-ce que je vis une situation unique. Existe-t-til, par exemple des associations de parents pour ce genre de choses ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


91634
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par mephisto | le 20/12/10 à 21:13

Je vous avouerai que ce n'est pas le fantasme le plus fréquent mais si ça peut vous rassurer elle n'est pas la seul. Si vous voulez en savoir plus contactez-moi par mp

Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages