Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cohabitation et non famille recomposée

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 176 lectures | ratingStar_265320_1ratingStar_265320_2ratingStar_265320_3ratingStar_265320_4
Je tente de parler de ce que je pense connaitre au moins un petit peu. Au départ j'ai eu les 4, mais déjà adulte chacun a vite pris son chemin, on a pas eu en fait le temps de nous rivaliser. J'ai à ce jour un bf tout les mardi soir (après l'école) les vendredi soir après l'école au dimanche 19 h. Et ce toutes les semaines scolaires, les vacances divisés en deux. J'ai un autre bf adulte qui habite une dépendance accolée à la maison, il est hélas pratiquement souvent avec nous en plus il est du genre tanguy (pas de copine depuis un moment) , coller à son père comme jamais il l'a été, il ne viens même pas à son esprit que son père pourrait avoir des moment d'intimiter avec sa "copine", il est sans gène. Tout les samedis midi c'est le rituel du déjeuné familliale père bfs et moi dont j'asiste quand je le veux et si je le veux. Il m'a fallu du temps pour apprendre et arriver à cette distance. Car c'est loin d'être simple. Deplus dans mon histoire j'ai eu un fils NE SANS VIE ERWAN à la suite d'une IMG dû peut-être à mon âge avancé (38 ans) , Pourquoi si tard car tout comme toi j'ai cru que je DEVAIS faire partie de LA FAMILLE DE MON CONJOINT, à partir du moment que je partageais sa couche or sa couche ne veut absolument pas dire affililation de la famille de la première couche. Les choses étaient compliquées quand je m'évertuais à les aimer comme mes enfants, d'ailleurs je leur rend hômmage pour m'avoir ouvert les yeux, quand un jour ils ont jeter à la figure de leur père que ce n'était pas la peinne que je joue à la maman puisqu'il en avait déjà une et qu'il ne contaient pas l'échanger et qu'il ne les forceraient pas à ce qu'ils m'aiment, je ne serais que la copine de papa"… Combien les enfants sont entier et si juste ! De cela comme une gifle j'ai tout compris ce que j'avais en fait déjàà compris théoriquement (quelle perte de temps ! ). Une fois avoir mis en pratique la leçon, c'est moi qui les ai ébranlé en leur disant biensûr que je n'étais pas obligé de les aimer et que je les ai remercié d'avoir eclairci cela avec leur père, car je tentais de les aimer pour leur père et non pour eux (ils croyaient en effet, que je souffrais de ce qu'ils m'avaient dit..). Depuis ont a des relations claires sans attendre quoique ce soit et tout naturelement ils nous arrivent d'avoir des moments de complicité des plus sainnes. Les choses vont s'améliorant encor, car l'ado qui va vers ces 16 ans revnedique d'être un peu plus avec sa mère (normal pas fou le bourdon, c'est plus laxiste chez mômô). Depuis cette semaine, son papa lui octroit de ne pas venir les mardis soir. Il m'en a parlé avant, biensûr j'ai fais semblant de m'y interresser tout en sachant qu'il n'avait pas trop le choix, je l'ai donc un peu plains ce qu'il aime. Bin vi on ne dit pas tout ce qu'on pense à son z'homme c'est ainsi… L'hipocrisie à du bon quand on sait s'en servir. Pas bô, je suis pas si sûr. Allez courage recentre toi sur TOI MEME.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265320
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages