Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai longtemps hésité à vous en parler

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 301 lectures | ratingStar_273017_1ratingStar_273017_2ratingStar_273017_3ratingStar_273017_4
Salut les filles, Certaines d'entre vous sont déjà au courant et j'ai hésité à aborder ce sujet qui, s'il me concerne de près, ne m'appartient pas, mais appartient surtout à mon mari. Mais, je voudrais vous faire part de ma douloureuse expérience en tant que BM face à cette situation. Je ne vais pas rentrer dans le détail et légèrement "déformer" la réalité afin que ces faits ne soient pas reconnus par des personnes sur ce forum qui pourraient être de la famille, des amis… (après tout, nous sommes anonymes ! ). Au-delà de la douleur, j'aimerais partager cette délicate expérience avec vous toutes, ex, BM, BP… afin que vous compreniez à quel point la haine peut détruire une famille. Je ne poste pas dans la catégorie "deuil", car ce n'est pas de cela que je veux parler, mais de ce qui reste après, des "survivants". Voilà, pour celles qui m'ont déjà lue, vous savez que je suis la 3ème femme de mon mari, déjà père de 4 enfants de deux unions précédentes. Dans le courant du 1er trimestre de l'année, la 2de ex de mon mari (celle dont je parlais dans le post "SAP" a eu un accident de la circulation, malheureusement mortel pour les 2 enfants de mon mari, et pour elle aussi. Certaines d'entre vous, passé l'étonnement de cette annonce, pourraient se demander de quoi je peux me plaindre, puisque cette ex nous avait réellement pourri la vie et que nous sommes aujourd'hui débarrassés de toute relation avec elle et l'ex belle-famille de mon mari, et personnellement, je ne souhaite la mort de personne, mais cela nous enlève une "épine" du pied puisqu'elle passait son temps à nous mettre en procès jusqu'au jour où mon mari a dû dire "stop" et cesser de prendre ces 2 enfants-là pour les protéger (leur mère se servait d'eux pour sa petite vengeance) et protéger ses autres enfants de l'instabilité que cette situation créait pour eux (ainsi que pour notre couple). Seulement, nous avons aussi perdu les 2 enfants. Et ces enfants, que j'avais connus quand ils avaient 3 ans, je les aimais profondément malgré leur absence. Nous les aimions profondément. Nous pensions qu'à l'adolescence, nous les verrions arriver chez nous, un jour, pour nous demander des explications, et nous avions tout préparé pour ce moment-là : leur dire notre amour, notre regret de leur absence, la disparition de ces souvenirs qui créent les liens… Et après leur décès, nous avons appris qu'ils réclamaient effectivement après leur père, et que leur mère faisait le nécessaire pour qu'ils ne puissent pas le joindre et parler avec lui. Seulement, ces enfants se rebellaient contre cette mère qui les privait d'une partie d'eux. Nous ignorons si l'imprudence qu'elle a commise ce jour-là (d'après mon mari, elle conduisait imprudemment, d'après son compagnon actuel, elle était prudente) a été volontaire ou pas, a-t-elle fait un choix fatidique pour ne pas reconnaître l'"échec" où elle allait (que les enfants veuillent revoir leur père devait certainement être un échec pour elle) ? A-t-elle été inconsciente de cet écart de conduite qui l'a précipitée contre cet obstacle qui était à contresens ? Ça, nous l'ignorerons sans doute toujours, puisque même si elle devait être malheureuse et suicidaire, ni sa famille ni son entourage ne le diront. Ce que je voudrais arriver à faire comprendre à chacun (e) d'entre vous, que vous soyez ex/BM/BP et que les relations soient mauvaises entre l'un ou l'autre des ex, entre l'ex et la BM ou l'ex et le BP, c'est que je pense qu'il est nécessaire d'apprendre à ne pas se servir de ses enfants pour se venger de l'autre, car, comme vous pouvez le voir, il arrive toujours un moment où les enfants vont se rebeller, et reprocher à celui de ses parents qui l'a éloigné de l'autre la situation dans laquelle il se trouve. Un enfant a besoin de ses deux parents pour grandir, cela, je le savais avant cet accident, j'en suis aujourd'hui plus persuadée que jamais, mais un parent a aussi besoin de ses enfants pour vivre, et quand un parent éloigne ses enfants de l'autre (même s'il pense que c'est pour son bien et dans l'intérêt de son enfant) , ce n'est pas seulement l'autre parent qu'il fait souffrir, mais aussi ses propres enfants. Je ne sais comment exprimer toutes ces idées qui me trottent dans la tête, embrouillées et noires et qui ne cessent de me faire pleurer sur la haine que je ressens envers cette femme qui a conduit son véhicule droit dans le mur en ayant ses enfants avec elle et le remords que je ressens à me dire que ces pauvres enfants ne sauront jamais à quel point je tenais à eux, qui sont partis, peut-être, avec l'idée que leur mère leur avait mis dans la tête que j'étais un danger pour eux, que je les maltraitais, alors que c'était faux. Ces enfants, qui sont partis sans revoir leur père, sans savoir non plus qu'il avait préféré se sacrifier à ne plus les voir plutôt que de laisser leur mère les utiliser en justice (elle voulait les faire auditionner par le juge pour que les enfants nous accusent de pédophilie, disant qu'elle avait des personnes prêtes à attester de ces faits…) , ce père qui a préféré faire abnégation de ses sentiments d'amour envers ses enfants pour leur permettre de grandir sans être traumatisés par les choix inconscients de leur mère, souffre aujourd'hui terriblement de l'absence définitive de ses deux enfants, et, en ce sens, si le but de leur mère était de se venger de lui, du bonheur que lui connaissait de vivre avec ses autres enfants et d'avoir une vie de couple stable (ce qui n'était pas son cas à elle) , si son but à elle était que le père souffre à tout jamais, alors oui, elle peut considérer que son geste lui a permis de "gagner" cette guerre qu'elle menait contre son ex et qu'elle l'a marqué à tout jamais comme "tueuse" de leurs enfants. Je sais que je n'arriverai pas à sortir aujourd'hui tout ce que je peux ressentir contre elle, le déroulement des événements qui ont conduit à cette fin fatidique, et je compte sur vous pour m'aider à "extraire" mes propres sentiments, à m'aider à y voir clair, à comprendre comment une mère peut agir toute sa vie de divorcée contre un homme qu'elle a aimé en se servant de leurs enfants pour le détruire. Mon mari n'a eu qu'un seul droit après ces années de silence, celui de choisir où, quand et comment enterrer ses enfants, et même leur enterrement, il a eu l'impression de se le faire "voler" par son ex-belle-famille. Aujourd'hui, il ne reste qu'une simple tombe. Mon 1er fils, qui les a un peu connus, se souvient d'eux comme (pourtant nous en parlions, nous avons des photos… ou peut-être pour se détacher de la situation) , son cousin et sa cousine qui sont morts, même s'il dit qu'ils avaient le même papa. Il dit qu'il leur parle dans sa tête, qu'il les aime mais a oublié leurs visages. Voilà, je suis contente d'avoir pu en parler sur ce forum, je pleure, mais ces larmes me font du bien. Merci de m'aider à voir plus clair dans mon coeur et dans ma tête.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


273017
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages