Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je haie les périodes de vacances des enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 357 lectures | ratingStar_216907_1ratingStar_216907_2ratingStar_216907_3ratingStar_216907_4

Je déteste entre toutes les périodes de vacances : toute la vie est désorganisée, ils se lèvent à n'importe quelle heure, les heures de repas sont décalées, J'ai 3 fois plus de boulot : lessive, repassage, nettoyage, ils sont dans les pieds à tous moments, la musique, le bruits. Ils sont avachis dans les fauteuils et squattent la TV Quand tu rentres du boulot, la maison est sale, en désordre ? . Au bout d'un moment, ils s'ennuient, il faut trouver des activités. Chaque fois qu'arrivent ces périodes, moi aussi je stresse, j'angoisse et suis complètement épuisée quand ils reprennent enfin l'école. Je suis d'accord avec toi aussi, quand nous avons finis de s'occuper de tout le monde, de régler tous les frais, la plupart du temps il ne reste rien pour nous, pour les vacances et les loisirs, finalement c'est nous qui passons toujours en dernier. J'ai déjà une super hantisse du prochain mois de septembre, nous allons avoir quatre de nos filles aux études supérieures. Bonjour les frais. Au final tout le monde vit bien sauf nous. En période de vacances, il m'est déjà arrivé de prendre ma voiture et un magazine et d'aller la garer dans un endroit isolé pour avoir la paix et pouvoir lire tranquillement. C'est quand même incroyable d'être chez soi et de devoir fuir.

En ce qui concerne le fait que ces enfants viennent dans votre lit, il faut mettre fermement un terme à cette situation, c'est votre domaine privé, pas le leur. Personnellement, au début la petite dernière de mon compagnon que j'ai connu à 2,5ans, venait dans notre lit, me poussait en dehors de celui-ci quand elle n'y faisait pas règulièrement pipi, comme si elle marquait son territoire. Une fois dans la même nuit, elle avait fait dans son lit, sur la carpette de la SDB et dans le nôtre. Bonjour la lessive et la nuit agitée à changer tous les lits. Je lui ai interdis mon lit et j'ai obligé son père à faire de même. Comme elle était petite et ne savait pas lire, j'ai réalisé un dessin représentant : enfant interdit, sauf en cas de toute grande détresse. Encore à l'heure actuelle, elle a 6,5 ans, je suis obligé de lui remettre régulièrement cet interdit en face des yeux et je la gronde quand elle entre dans notre chambre. Parfois le matin, elle hurle comme un putois et réveille les quatre grandes qui ont besoin de dormir. Malgré nos explications, elle n'a toujours pas compris qu'il fallait respecter les autres et il n'y a que sa petite personne et ses désirs immédiat qui compte.

Moi aussi j'ai contraint le papa à prendre des congés quand elles sont là, après tout ce sont les siennes et je n'ai pas à porter toute cette charge. Parfois moi aussi je m'arrange pour ne pas être là et je les laisse seuls face à leurs responsabilités. Ils ne comprennent jamais aussi bien que ce qu'ils vivent par eux-mêmes. J'apprécie grandement les moments de solitude ou simplement à deux. Pour la culpabilité, je suis d'accord aussi mais ce que je rapproche aux hommes qui recomposent, c'est qu'ils font porter une charge beaucoup trop lourde à leur nouvelle compagne et qu'au bout du compte nous n'y gagnons pas grand chose.

Je crois qu'ils ne se posent jamais la question de savoir s'ils ont réellement quelque chose à nous offrir, dans la recomposition je crois qu'ils voient seulement ce que nous leur apportons comme soulagement et déchargement Quand nous osons nous plaindre ou nous positionner autrement, alors nous devenons la chieuse de service, ce qu'ils ne diront jamais de la mère de leurs enfant, tout simplement parce que c'est la mère de leurs enfants et que nous ne sommes pas grand-chose dans tout cela. C'est un peu triste comme bilan. A refaire, je ne recomposerai jamais. Le statut de juste "maitresse" ce n'est pas si mal finalement. Avoir juste le plaisir, quel pied !!!!!!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


216907
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages