Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les enfants n'ont pas à subir les souffrances des parents

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 252 lectures | ratingStar_230438_1ratingStar_230438_2ratingStar_230438_3ratingStar_230438_4
Et comme nous souffrons énormément de notre enfance et de tout ce que nous avons enduré sans le vouloir nous faisons des transferts sur nos enfants. Je voudrai dire par contre que ce n'est pas à nos enfants de subir nos souffrances ou notre mal-être.Nous ne changerons pas nous devons vivre avec mais par contre on ne doit pas charger nos problèmes et notre souffrance sur nos enfants. Que se soit l'enfance, nos vies sentimentales,nos échecs, nos manques tout ce que l'on a raté etc...Nous n'avons pas le droit de leur faire "payer nos défaites et tout le reste" Par contre je viens de réaliser qu'inconciemement tout ce qui nous a manqué et tout ce que l'on a subit, nous avons tellement peur de les retransmetttre à nos enfants que le promblème est là. NOUS EN FAISONS TROP POUR EUX ET ON NE S'EN REND PAS COMPTE ET LE PIRE C'EST QUE EUX NE DEMANDE PAS TOUT CELA. ON DOIT JUSTE LEUR DONNER NOTRE AMOUR DE PARENT ET NE PAS CHERCHER A EN FAIRE PLUS. Nous sommes tous dans la même galère et je crois comme j'ai lu dans un message, nous devons les laisser grandir dans ce monde et veiller sur eux.Par contre une seule chose que je leur demande c'est qu'il nous respecte nous les parents. Mes parents ont eu une vie que je ne souhaite à personne ils sont décédés.Mon père est parti en l'an 2000 et ma mère est partie l'année derniere il y a juste 1 an.C'était le jour de la fêtes des mère. Et bien aujourd'hui comme cadeau je la remercie car si aujourd'hui je suis toujours là et bien c'est grâce à mon père et à ma mère. Ils ont toujours été très absents dans ma vie que ce soit dans l'enfance dans ma vie d'ado si on peut-dire celà comme cà, puisque à 17 ans j'étais déjà une adulte et je vivais seule et je travaillais à Paris. c'est là ou j'ai grandi et après je suis partie à l'étranger travailler comme commerciale j'usqu'a lâge de 30 ans. Je me suis marié à 33 ans et j'ai eu après 3 fausses couches successives 2 anfants qui ont aujourd'hui 12ans et 16 ans et c'est la raison pour lasuelle que je suis venus sur ce forum. N'ayant pas vécue de vie d'ado je ne connais pas les ados et donc je ne sais pas et comme j'ai tellement manqué de la présence de mes parents, je pense que j'en fait un peu de trop.Je peux rajouter qu' a aucun moment de ma vie je leur en ai voulu au contraire comme mes enfants j'en ai peu-être fait un peu trop "peut-être que je voulais m'excuser d'être en vie" alors je faisais tout pour qu'il soit bien et qu'ils n'aient surtout rien à me reprocher, j'étais une fille très "sage".J'ai changé depuis.. Je voulais aller donner mon témoignage dans le forum " parole de femme".De toute façon pour le bien de ma famille et pour moi je suis obligée de changer ma manière d'être, sinon je vais m'en aller. Alors ou je ne le sais pas mais je suis certaine d'une chose il faut que celà change car aujourd'hui et depuis le decès de ma mère je ne suis plus du tout la même. Je vais peut-être aussi donner mon témoignage dans la rubriqe "changer de vie" car j'ai besoin de conseils pour avancer intelligement et sutout je ne veux pas que ce soit mes enfants qui en subissent les conséquence et c'est pour cette raison que je vais peut-être partir. Je suis allée voir mon medecin hier après-midi qui est une femme très bien et qui me connaît très bien m'a dit comme les autres personnes que j'ai rencontré".toujours la même phrase" ("A vous de prendre votre décision" mais je m'aperçois que de partir ça sert à rien et que de rester ça sert a rien non plus. Aujourd'hui à 51 ans si j'avais su tout ce que je sais aujourd'hui je ne me serais pas marié et je n'aurai pas eu d'enfants.Car comme le jeux de tarots pour réussir sa vie de famille il faut beaucoup d'atouts et moi je n'en avait pas assez. On va dire que je suis très pessimiste mais là je suis très mal et je crois que je suis en train de tomber dans une vrai dépression. C'est pour celà que tout ces ados me font beaucoup de peine car c'est nous qui devrions aller consulter les psy, ce que j'ai fait mais à part nous dire "quitter votre mari, vous êtes encore jeune etc..) . je ne pense pas que c'est la solution. Alors nous devons nous analyser en profondeur et surtout d'oublier le passé.Pas facile car il remonte sans cesse et souvent dans des tout petits détails. Je voulais rajouter aussi que tant que ma mère était en vie, je vivais par rapport à elle et surtout je voulais lui prouver qu'elle avait tord et que la vie valait la peine d être vécue car ma mère ne croyait plus en rien et depuis sa petite enfance.J'ai passé ma vie à lui prouver le contraire et aujourd'hui qu'elle est partie je ne sais même plus qui je suis. Voilà je me suis un peu lachée car et celà se voit je suis très mal car je ne sais plus bien comment avancer. Mais pour les ADOS, je voudrai leur dire qu'ils ne sont pas responsable de la souffrance de leurs parents Il ne doivent pas en profiter.A leur tour d'essayer de réussir ce que nous avons rater.Je crois que ce serait notre plus belle récompense. L'AVENIR EST A VOUS.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


230438
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages