Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille de 14 a des rapports sexuel et cela m'inquiète !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 609 lectures | ratingStar_115018_1ratingStar_115018_2ratingStar_115018_3ratingStar_115018_4

J'ai découvert vers le printemps que ma fille de 14,5 ans couchait avec son petit ami. J'avais fini par en parler avec elle, sans lui demander ce que je savais déjà mais en lui faisant une "piqûre de rappel" sur la contraception… Mon mari est quelqu'un de très cool mais lorsqu'il s'agit de voir grandir sa fille, c'est une autre histoire. Et ce week-end, alors qu'il n'avait jamais rien demandé, il m'a dit "il faudrait quand même lui demander ce qu'ils font tous les deux, on ne sait jamais". Après avoir essayé de lui dire de ne pas s'inquiéter, il a beaucoup insisté et j'ai donc dû poser directement la question à ma fille : "tu l'as fait ou pas ? ". Elle m'a répondu Oui, et je lui ai tout de suite dit que c'est son père qui voulait savoir. Elle est devenue VERTE, et pour cause. En rentrant le soir, quand il m'a demandé si je lui avais parlé, j'ai encore une fois essayé de noyer le poisson (genre ouioui, t'inquiète pas on a eu une conversation) … mais l) encore ila insisté et j'ai bien été obligée de lui répondre. Il est lui aussi devenu VERT. S'en est suivi un mini-psychodrame et en grand discours du père à sa fille, basé sur les arguments suivants : trop jeune pour ça, c'est du gâchis, qui te dis que ça va durer, et si tu fais ça avec tous tes petits copains, combien y'en aura eu quand tu auras 20 ans ? Et le préservatif ce n'est pas sûr à 100%, et tu est bien trop jeune pour prendre la pillule. Conclusion : je ne te fais plus confiance, tu ne le verras que sous surveillance et interdit de coucher avant… un coup 16 ans, un coup 17… J'ai été obligée de me rallier à son avis, il n'a pas vraiment tort sur toute la ligne et je m'en suis voulue d'avoir été aussi coulante. Il ne sais pas que je le sais depuis longtemps, mais ça je ne risque pas de lui dire. Il n'a pas dormi deux nuits de suite. Hier j'ai profité d'un moment où on était bien tranquilles tous les deux pour essayer delui faire passer le message du genre : tu sais, c'est déjà bien de sa part de l'avoir dit, elle n'était pas obligée, elle aurait même pu se faire prescrire la pillule en secret comme elle en a le droit… mais rien à faire. "Moi je m'en fous de ça, c'est ma fille et je dois la protéger. Bref vous comprenez le problème : je ne veux pas me battre avec lui pour ça car je comprends en un sens sa position, et en même temps je suis entre deux feux. Ma fille, quand à elle, a promis qu'elle ne le ferai plus, qu'elle avait prévenu le copain et qu'il était d'accord, mais bon… Bientôt la rentrée et j'espère que cette profonde crise va se tasser et ne pas s'envenimer. Que penser de la situation ? Il y a vraiment un malaise chez moi, et mon mari n'en dort plus ! Sa fille aui perd sa virginité à 14 ans, ça lui a fait très mal.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


115018
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages