Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mal-être : je m'agresse physiquement

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 20/01/10 | Mis en ligne le 08/10/11
Mail  
| 626 lectures | ratingStar_221826_1ratingStar_221826_2ratingStar_221826_3ratingStar_221826_4
Personne n'est au courant de mon histoire, personne n'est au courant de ce que je fais, personne n'est au courant de ce que je dis. Je mens a tout le monde pour qu'ils pensent que je vais bien. Je vais bien, ne t'en fais pas. Cette phrase me convient tellement bien.
J'ai un moment pense a peut être en parler a ma meilleure amie, Claire, mais c'est trop dur. Je suis faible. J'ai honte. Mes problèmes ? Je ne suis pas bien dans ma peau. AU collège, je n'ai qu'une seule vraie amie, Claire. Je mange tout le temps avec elle, je pète mon câble. Surtout que cette amie en question est ma meilleure amie mais qu'elle m'énerve a la fin. Elle me fait tout le temps des câlins et veut tout le temps me coller et qu'on soit juste Toutes les 2. De plus, je voudrais partir dans un internat militaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est ce que je veux, j'aime les ordres, que tout soit organise, j'aime le sport... (il faut savoir que j'habite actuellement en CHINE donc si je pars ce serait toute seule, mes parents resteraient en CHINE). Et plus tard je veux devenir espionne (ne me jugez pas sur ça, je sais ce que c'est que ce métier). Et je voulais aussi m'en aller parce que j'ai des problèmes avec mes parents. On ne s'entend plus. Je n'arrive plus a leur parler, ils ne savent RIEN de ma vie, je leur dit le stricte minimum. Je ne leur dis même pas mes notes. J'ai 15 ans et je suis en seconde. Mes parents me saoulent, ce n'est pas une période, j'y ai pense au début mais non. Je fais tout ce que je peux pour moins les voir, je ne supporte plus leur présence. Donc je voudrais les convaincre de partir. Et j'en ai aussi vraiment besoin car c'est a cause de ça que j'ai des problèmes. (pour le moment, ils ne veulent pas me laisser partir, ils cherchent des solutions parce que j'ai invente des arguments style : on n'habite trop loin de l'école, je manque de sommeil...) Au début de l'année, je fumais. Depuis, j'ai arrête et c'est ce que j'ai dit au gens. Tout le monde pense que j'ai arrêté. Pourtant, je continue. En cachette. Tous les soirs, avant de rentrer chez moi. Je ne sais même pas pourquoi je fume. C'est même pas spécialement bon. En plus, il y a quelques jours, j'ai fait un expose sur les conséquences de fumer. Je ne sais pas... Je me mutile aussi. Je prends [quelque chose] et je coupe une partie de peau sur mon bras. Le sang coule. J'ai maintenant des grosses croûtes et ça fait un peu mal. J'ai en tout XXX entailles et une que je commence. Toutes sur le bras. Je pleure aussi un peu. Mais mes larmes ont du mal a sortir. J'ai l'impression que chaque larmes est un combat. Ce n'est pas une grosse déprime d'un coup qui fait tout pleurer. C'est plutôt une accumulation qui a du mal a sortir et qui fait mal... Mais je m'en fou de la douleur. J'ai l'impression de ne plus différencier le bien du mal... Je me perds moi-même, je ne sais même pas pourquoi j'existe. Je me suiciderais bien mais je n'ai jamais connu l'amour. Une autre raison qui me pousse a tout ça, c'est l'amour. J'aime un mec depuis le début de l'année scolaire. Il s'appelle Jean. Depuis longtemps. Il ne m'aime pas, il se fout de moi... Je suis un peu en train de tomber amoureuse de Baptiste aussi mais c'est le meilleur ami de ma s?ur en 3eme. Et le copain de ma s?ur (qui est le meilleur ami de Jean) ne veut pas que je sorte avec Jean parce que ça fera bizarre. De plus, ce mec ne m'aime pas. Il n'aime personne. Et son meilleur ami m'a dit qu'il faisait tomber toutes les filles. Et je ne veux pas être toutes les filles. Autre chose aussi, ma s?ur et moi, c'est tellement génial normalement. On s'entend tellement bien, c'est la plus belle chose de ma vie. Mais elle a un copain, ils l'ont fait et tout et elle est fière. Moi, je n'ai rien, jamais eu de copains et j'ai un an de moins qu'elle. En plus, même s'il elle a un copain, elle ne veut pas que je sorte avec les mecs qui lui plaisent un peu. Alors qu'elle a un mec, BORDEL ! J'ai des pilule anti-douleur ou anti-démangeaisons. Ça fait depuis le début de la semaine que j'hésite a me faire une overdose. C'est bizarre, mais je ne veux pas mourir avant de connaître l'amour, la, je veux être proche de la mort. Parce que peut etre que mes problèmes partiront. Je ne veux pas que mes parents sachent que j'ai des pb ou aillent me chercher a l'hôpital parce que j'ai peur qu'il m'interdise a cause de ça d'aller en internat. Pourtant, tant que je serais la, mes pb ne s'arrangeront pas... Je ne sais même plus si je vis. Je ne sais même pas si j'ai des problèmes ou si je m'en crée. Je n'en n'avais pas l'impression mais en mettant des mots a mes sentiments, c'est plus que ce que je ne croyais.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


221826
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages