Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nous souffrons des mêmes maux, on se sent moins seul.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/09/10 | Mis en ligne le 19/07/12
Mail  
| 308 lectures | ratingStar_277640_1ratingStar_277640_2ratingStar_277640_3ratingStar_277640_4
Bonjour ! Citation : Nous souffrons des mêmes maux, on se sent moins seul. Tu as raison, le plus dur c'est d'avancer dans le bon sens, de tenir et de positiver et c'est cela qu'il faut réussir à faire. Tu suis une thérapie depuis combien de temps ? Que t'a t-elle apporté aujourd'hui qui améliore ta "condition" ? Je suis une thérapie depuis 8 ans environ, et ce que cela m'a apporté, c'est que ça m'a permis d'être soutenue pendant mes angoisses, (qui sont apparues à ma mise en vie commune avec mon ami) et peut être d'éviter une dépression, et aussi d'être de plus en plus consciente de moi-même, de mieux me connaître, même si la dessus j'ai pas fini. J'ai un monde intérieur "très riche" !! Citation : Positiver : je me rappelle mon malaise avant de choisir d'aborder mon ex-femme à notre premier baiser. Mes pensées m'ordonnant de laisser tomber, qu'une fille comme elle c'est hors de portée… impossible de me projeter dans le futur en couple. Au final j'ai trouver le courage de lui dire ce que je pensais d'elle et ce que je ressentais en sa présence. Et ça a payé. C'est déjà pas si mal !! Certains ne sont même pas capables d'aborder une fille …peut être le désir était trop fort, et que je culpabilisais de la désirer !! Et la vision de toi même étant mauvaise tu pensais ne pas la mériter…j'ai refusé aussi quelques garçons…parce que de toutes façons, qui pouvait s'intéresser à moi ? Et moi pas envie de m'intéresser de trop près d'un garçon, que je voyais "comme trop bête" …. Citation : Je suis entièrement d'accord avec toi quand tu dépeins la mélancolie. On aime se faire mal C'est pas faux… Pour ça faut lutter pour mieux voir la vie, car ce n'est pas naturel chez toi (et pour cause) quand on manque de joie au fond de soi, on est taciturne. Citation : Pour répondre à tes questions, effectivement je manque de confiance en moi. La mélancolie elle me vient de très loin. Un père violent, alcoolique, une mère absente, distante. Je sais bien que mes parents jouent beaucoup dans ce que je suis aujourd'hui mais je ne peux m'empêcher de me dire que cela est insuffisant à justifier mon mal être. Je trouve que princess aikido, a bien répondu là dessus, ne ferais pas mieux. Moi aussi à l'école je me sentais à part, je me suis toujours sentie différente, pourquoi ? Milieu social, et un père qui se croyait toujours mieux que les autres, et une mère, qui pensait qu'elle était nulle…Alors je me sens différente aujourd'hui, et me suis souvent demandé comment les autres faisaient pour vivre. En fait déjà ils ont moins de culpabilité que les autres, tout le monde ne régit pas avec la même sensibilité, mon frère et ma soeur sont différents de moi, mais n'ont pas pris comme moi le sacrifice de ma mère, sa souffrance. Es tu dans les ainés, as tu essayé d'être un sauveur pour un de tes parents ? Ton histoire familiale n'est pas banale, et c'est normal qu'en tant que petit enfant tu ne te sentais pas comme les autres ; j'ai des amies qui ont eu un père alcoolique et une mère dépressive, ce n'est pas facile aujourd'hui pour ces filles : elles n'ont pas d'hommes dans leur vie, et se battent pour "vivre" , car le bonheur, la joie, elles n'ont pas connu. Trop insécurisé aussi par des parents défaillants ; Tu as vécu quand même dans tes histoires de couple de bons moments ? Tu dis que tu ne pouvais pas te projeter dans un couple, mais tu l'as fait ? Tu dis que la nature est ton bonheur. Moi aussi, en fait ça été mon soutien si on veut, je me suis accrochée à tout ce qui était extérieur à moi : la nature, la famille, le travail de mes parents, les autres, leur bonheur, et moi me suis oubliée, du moins en tant que femme. Si bien que la prise en main de ma propre vie est compliquée, car tout mon "petit monde" s'écroule…sans compter le rejet de l'homme…et bien "tranquille" toute seule, mais ce n'est pas ce que je veux, d'être bien tranquille ; A+ Mym.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277640
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages