Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Qi élevés, bons élèves, haut potentiel.... ce que vous en pensez

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/01/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 226 lectures | ratingStar_250732_1ratingStar_250732_2ratingStar_250732_3ratingStar_250732_4
Bonjour, Je suis un peu attristée par ce positionnement catégorique. La scolarité d'un HP peut s'avérer tout aussi difficile qu'un enfant avec un retard mental. Je "soupçonnais" quelque chose chez mon fils, soupçon confirmé par la psychologue scolaire qui l'a reçu en entretien. Non seulement nous n'avons pas su en quoi avait consisté cet "entretien", mais nous n'avons eu qu'un retour oral d'écarts, en termes de maturité, quelle avait constatés sur les différents axes étudiés. Non, cela ne lui a pas valu la foudre des parents de cet enfant… Mais les parents sont ressortis de là avec la certitude cette fois qu'il y avait un problème, et AUCUNE PISTE pour aider l'enfant. Quel intérêt ? J'ai donc pris RV avec une psychologue spécialisée qui nous a communiqué en effet le QI de mon fils. Si le chiffre a simplement satisfait ma curiosité, j'ai surtout beaucoup beaucoup apprécié la matière que nous a donné le compte-rendu détaillé car il m'a été d'une aide précieuse. Sur les points où mon fils de 11.5 ans à l'époque avait une maturité de 16 ans, comme sur ceux sur lesquelles il avait une maturité de 10 ans. Quant à certains commentaires et conseils pour y remédier (notamment peur de l'échec, troubles de l'attention et de la concentration) , faut-il préciser qu'ils m'ont également été précieux ? Alors moi, cette espèce de rivalité entre professionnels et parents me gonfle. J'ai vu plus d'une fois des professeurs prendre un air exaspéré dès que j'évoquais la précocité de mon fils (heureusement pas tous) , au point de refuser de lire le compte-rendu de la psychologue, sous prétexte qu'il s'agissait d'un psychologue privé et non scolaire. Je lisais sur leur visage "encore une mère qui va nous e******* parce qu'elle pense avoir engendré un génie" alors que ma seule attente était que nous nous serrions les coudes pour la réussite personnelle (j'ai bien dit personnelle) d'un enfant. En résumé, RIEN ne m'a été suggéré par l'établissement alors que, dans ce même établissement, il existe des aménagements possibles pour les enfants qui rencontrent d'autres types de difficultés (commune très sociale). Je te rassure : me gonflent tout autant les parents qui estiment leurs enfants supérieurs, et ne manquent pas de le leur dire, alors que seul leur QI l'est. Cela en fait facilement des enfants "difficiles" . Pour ma part, j'ai expliqué à mon fils qu'il avait entre les mains un cadeau certes, mais un cadeau empoisonné, que cette "différence" n'avait pas à intervenir dans les relations qu'il entretenait avec son entourage et qu'il lui appartenait de trouver les "partenaires adéquats" pour satisfaire ses différents besoins. Cela dit, il faut aussi arrêter d'expliquer / excuser / accuser tous les comportements des chérubins par leur seul niveau de QI… J'ai un seul regret concernant mon fils : ne pas l'avoir fait tester plus tôt, justement par crainte de passer pour une de ces mères "trop fières" de leur progéniture. Résultat : des mesures prises trop tardivement, notamment pour lui apprendre à travailler, ce qu'aucun HP ne sait faire spontanément puisque pour eux tout est très facile dans un 1er temps, avec le risque qu'ils s'écroulent à un moment donné (souvent à l'entrée au lycée) et qu'ils décrochent totalement par "dégoût". Voilà pour mon témoignage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


250732
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages