Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation amoureuse à révéler ou pas, par peur du racisme de mon père

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/03/10 | Mis en ligne le 24/05/12
Mail  
| 204 lectures | ratingStar_258831_1ratingStar_258831_2ratingStar_258831_3ratingStar_258831_4
Bonjour à tous et merci par avance de votre aide. Contexte : Je suis une jeune fille de 24 ans, très impliquée dans ma famille, pour moi d'une nécessité vitale tant mes parents et mon frère que ma famille au sens plus large, un véritable clan dont je suis "l'aînée" de 13 cousins/cousines. A la base, mes relations avec les hommes sont un tabou familial (Concernant ma famille proche) , autant de leur part que de la mienne. Mes parents n'ont jamais évoqué le mot "petit ami" devant moi, ne m'ont jamais posé aucune question, même s'ils se doutait quand il y avait un homme dans les parages ! Au contraire, mon frère a déjà présenté trois ex-petites amies, et à chaque fois qu'il vient à la maison, mon père le charrie "alors, les filles ? Ça marche en ce moment ? " Alors que moi qui vis sous leur toit, rien. C'est certainement parce que je suis une fille, ou alors parce que je n'ai jamais rien imposé non plus, mon frère lui ne s'est pas géné et il a eu raison ! Concernant mon père en particulier, je l'adore sur bien des aspects, mais il a des idées très arrêtées. Discours quotidien "Ceux qui sont au chômage, c'est parce qu'ils n'ont pas envie de travailler, personne ne vit dans le besoin, c'est qu'il ne savent pas économiser, et les musulmans empêchent la Terre de tourner, et ci et ça… ". Ma mère infirmière en psychiatrie, très psy et réfléchie n'y fait plus attention, et moi je me suis beaucoup révoltée plus jeune, et encore maintenant je m'emballe sur certains sujets, mais je prends sur moi pour éviter des conflits inutiles… Je m'entends très bien avec ma mère, nous sommes complices sur bien des sujets, nous sommes très proches, excepté sur le thème amoureux. Problème : Il y a un mois, j'ai rencontré un beau jeune homme, souriant, sympa, drôle… Qui m'apprécie, et que j'ai commencé à voir de plus en plus souvent. Il me fait craquer, il prend soin de moi… Et il est d'origine turque, et il est musulman. Je sais que ce n'est pas encore sérieux, même si notre histoire a bien commencé, mais je ne peux pas m'empêcher quand je le regarde de penser au jour où il faudra que je l'annonce à mon père. J'ai peur de déclencher la guerre, qu'il me renie… Je vais le décevoir, il va me dire que je suis la honte de la famille… Je ne peux pas m'empêcher d'imaginer tout ça… Ma mère sera indulgente, mais je sens qu'elle va me dire que je l'ai cherché, qu'elle va me reprocher ce choix. Mais quelque part est-ce un choix ? On se plaît, on a une complicité que je n'ai avec personne d'autre… Alors dois-je parler de ce racisme de mon père à mon petit ami ? Lui m'a parlé de son père qui lui a toujours dit qu'il ferait sa vie avec une femme qui se respecte elle-même et qui respecte les autres, peu importe ses origines. Je n'ai pas répondu à ça. Et dois-je attendre que l'histoire devienne sérieuse pour l'annoncer chez moi ? Dois-je l'introduire en douceur ? En aurais-je le courage ? Je crois que s'il y a vraiment un clash je mettrai un terme à la relation, ma famille représente tout pour moi… Je suis perdue ! Merci de m'avoir lue, votre aide me sera très précieuse.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


258831
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages