Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

Relation fusionnelle avec ma soeur cadette

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1185 lectures | ratingStar_46949_1ratingStar_46949_2ratingStar_46949_3ratingStar_46949_4

Bonjour, moi je suis un ancien bébé très rapprochée de sa soeur cadette : 11 mois et demi d'écart (ça s'appelle un retour de couche : surpriiiise !!!! ).

Donc, mes parents gardent le souvenir d'un moment… physique (mon père ne supporte plus, presque 28 ans après, les pleures de bébé).

Avec ma soeur, on s'est fait la guerre assez longtemps (15 ans environ).

Tu va me dire que tout ça est bien sombre. Mais voilà la partie positive de l'histoire : depuis nos 15-16 ans, on est devenues hyper complices. Je crois que dans le fond, on s'est toujours adorées (on s'envoyait des basquettes au visage mais on refusait à qui que ce soit le droit de dire du mal de l'autre).

Aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir une presque jumelle. Et c'est irremplacable, c'est une relation unique. J'en remercie vraiment mes parents.Si j'avais eu le courage, j'aurai donné cette chance à ma fille.Juste une petite chose : quand on a des enfants rapprochés et pour l'avoir vécu, il me semble souhaitable d'interdir à l'entourage de les comparer. Ma soeur et moi avons été très complexées l'une par rapport à l'autre pendant longtemps et dans des domaines différents. Il faut aussi, je crois, prendre bien soin d'expliquer au + jeune que c'est normal qu'il ne sache pas faire ou dire la même chose que son ainé, parcequ'il est plus petit, mais qu'il y arrivera quand il aura l'âge.

Moi, je ne me suis pas du tout sentie négligée (mais c'est peut être pour ça que mes parents étaient tellement épuisés). Enfin, ils sont ravis aujourd'hui de voir à quel point on s'aime et il y avait quand même pas mal de moments où on jouait (bon, à s'arracher les cheveux de temps en temps) ensemble et où ils pouvaient être tranquilles.Et puis, ils pouvaient nous faire faire les mêmes activités sans que l'une ou l'autre s'ennuie. Et puis :

- à l'âge des boites de nuit, on sortait souvent ensemble (et ça, c'est plutôt rassurant.

- à la fac, on vivait ensemble (frais de logement / 2 + encore une fois, assez rassurant : on veillait l'une sur l'autre).

- et puis, aujourd'hui, on sait qu'on aura toujours une oreille amie et quelqu'un sur qui on pourra toujours compter, et ça, ça n'a pas de prix.Enfin, chaque histoire est unique…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


46949
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages