Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Psychologie      (1642 témoignages)

Préc.

Suiv.

touche-pipi étant petits

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 13185 lectures | ratingStar_82232_1ratingStar_82232_2ratingStar_82232_3ratingStar_82232_4

Avec mon petit cousin nous avons joué à touche-pipi quand nous étions mômes.il y a eu des frottements, des caresses, des corps contre corps, et peut-être bien d'autres choses mais je ne m'en souviens plus. Le hic est que je suis plus âgée que lui de 5 ou 6 ans (je ne sais même pas). Je dis "hic" car avant hier je n'avais jamais réalisé que j'avais exercé une sorte de pouvoir sur lui. J'ai beaucoup lu d'articles sur ce forum et ailleurs, notamment sur la psychologie infantile, et j'y ai découvert que cette différence d'âge faisait de moi l'oppresseur et de lui la victime. Jamais je n'ai eu l'intention de faire du mal à quelqu'un et encore moins à mon cousin.

Il y a 5 ans de ça, il est venu chez moi et m'a parlé de ce qui s'est passé jadis. Il m'a demandé si je m'en rappellai et j'ai répondu que oui. Il m'a avoué que ça le pertubait toujours, chose que j'ai affirmé également. Pourquoi sommes-nous encore perturbé par cet évènement ? Pourquoi m'en veux-je à mourir ? J'aimerai tellement que rien ne se soit passé. Mais voilà, ça s'est produit. J'ai l'impression d'avoir gâché quelque chose en lui.

La question qui m'amène à écrire aujourd'hui est la suivante : ai-je été réellement le bourreau de l'histoire ?

Tout le monde me dirai que oui, mais…

Laissez-moi vous raconter mon "avant lui". J'ai vécu la même chose que lui par un de mes cousins qui est plus âgé que moi de 4ans. Bizarrement, ce qui s'est passé avec ce grand cousin ne me traumatise pas mais ce qui s'est passé avec mon petit cousin me traumatise. Pourquoi ?

Aujourd'hui, je suis une adulte et j'essaie de comprendre le pourquoi du comment.je décortique mon passé, essaie de rassembler tous les éléments qui ont pu m'amené à agir de la sorte. Voici quelques exemples :

-je sais que dans la famille de mon grand cousin, son propre père a fait des attouchements sexuels sur ma mère quand ils étaient ados.

-quand ma famille rendait visite à cet oncle, j'avais une peur bleue qu'il ne rentre dans les wc quand j'y étais. Pourquoi ?

-j'ai un vague souvenir de lui me montrant ses parties intimes dans sa propre chambre. Mais c'est tellement vague. Ou bien l'ai-je inventé ?

-cet oncle avait pour habitude de nous lécher la joue avec sa langue. C'était un jeu pour lui, mais je trouvais ça dégueulasse.

-chez ma grand-mère, là où toutes ces activités avec les cousins se sont produites, nous dormions dans le même lit. Alors est-ce que la promiscuité a aussi joué un rôle ?

-avec mon propre père, quand j'étais vraiment petite j'ai tiré sur son zizi. Après ça, mes parents ont insisté pour que je ne "joue" pas avec. Normal, je devais lui faire mal. (je ne m'en rappelle pas ce sont mes parents qui me l'ont raconté). Mais un enfant est curieux et est attiré par ce qu'il n'a pas.

-quand j'avais 8 ou 9ans, j'allais à l'école à pied et seule. Je me rappelle de ce vieux monsieur qui m'accompagnait. Au bout d'un certain temps, il a commencé à me faire des bisous sur la bouche en guise de bonjour. Je me souviens que je n'aimais pas ça. Je crois l'avoir dit à mes parents mais ça aussi c'est flou. En tout cas, je peux affirmé que c'était un pédophile car je me souviens qu'il ne m'accompagnait jamais jusqu'au bout. Il s'arrêtait toujours avant que nous atteignions l'école.

Cela fait que quelques mois que je me rappelle de cette histoire avec cet homme. C'est fou comme on peut occulter certaines choses parfois.

-toute ma vie, j'ai cherché à avoir des rapports proches avec des femmes et détesté beaucoup d'hommes. Quand j'étais petite je rêvais que telle ou telle femme soit ma mère. Je voulait de l'affection de ma propre mère. Mais comment aurait-elle pu alors qu'elle n'en a jamais reçu.

-dans ma propre famille, le sexe n'était pas tabou. Mais c'est quelque chose que j'avais toujours peur de discuter.

-quand à mon père, je sais qu'il a joué à touche-pipi avec sa soeur. Mais je ne pense pas qu'il est fait quoique se soit avec moi.

Quand je pense à tous ce qui s'est passé, à tout cet environnement malsain autour de moi, je me dis que je ne suis pas coupable. Mais c'est bien moi et non quelqu'un d'autre qui est agit sur mon petit cousin. Donc de ce point de vu là, je suis coupable. Et si je ne l'étais pas, pourquoi m'en voudrais-je autant aujourd'hui ? Pourquoi ne pas me dire que je n''étais qu'une enfant et que c'est normal de découvrir l'autre sexe ? Pourquoi est-il traumatisé ? Car je pense qu'il l'est sinon il ne m'aurait pas demandé si je m'en souvenai. Je crois même qu'il me l'a dit qu'il l'était.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


82232
b
Moi aussi !
10 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plan cul ou futur relation amoureuse - relations amoureuses

image

Voila je me lance à écrire parce que mon histoire me pèse beaucoup et j'aimerais avoir l'avis de personnes extérieurs. Il y a un an demi (été 2012) , j'ai rencontré un homme, à une fête de famille (c'est le meilleur ami de mon cousin) , on...Lire la suite

Histoire de fou qui me detruit... - affaires de couples

image

Je préférais à première vue me poser les questions trop top plutôt que trop tard, mais c'est vrai, il y a un temps pour tout. Je suis conscient de ce qui peut se produire, je ne veux pas que ça se produise, je verrais au moment venu ce qu'il en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages