Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

À la recherche de mon père biologique

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1093 lectures | ratingStar_135859_1ratingStar_135859_2ratingStar_135859_3ratingStar_135859_4

Voici mon histoire :

 

 

 

J'ai appris à l'âge de 12 ans que mon père qui m'avait reconnu n'était pas mon père biologique. Je l'ai appris de ma tante un soir violement (par vengance vis-à-vis de ma mère). Cette nouvelle m'a alors bouleversé. En pleine crise d'adolescence, au moment où l'enfant s'introduit dans un autre monde, où l'on est fragile, ma vie à basculé.

 

J'étais déjà une enfant en échec scolaire mais là, cela s'est agravé de plus en plus…

 

Je me suis murée dans le silence, je n'ai rien dit à ma mère, mon père qui est devenu d'un seul coup "père adoptif" ni même au reste de ma famille.

 

 Persuadée que j'étais la seule responsable de cette naissance froduleuse et qui ferait en plus sans doutes beaucoup de peine à tous le monde si je rompais le secret de famille.

 

En effet, on m'a raconté ce jour-là que j'étais le fruit d'un adultère !

 

 Puis, les années on passées, j'ai tenté d'occulté cette histoire mais elle revenait de tant en temps me hanté.

 

 Depuis, 6 mois j'ai pris les chose en main et décidé que je mènerai cette histoire quoi qu'il m'en coûte vers la vérité.

 

 J'ai donc entâmmé des recherches, interroger des menbres de ma famille qui, jusqu'ici ne voulaient rien dire. Puis, un jour contre toute attente, une personne m'a dévoilé se précieux nom ! Une identité tellement attendu pour quelqu'un a qui d'un seul coup on avait ôté ses racines, une partie de soit… Depuis ce jour, où je n'étais devenu plus rien, je re-devenais quelqu'un !

Avec le si peu d'infos que détenait cette personne, je l'ai retrouvé. J'ai choisi de lui écrire ; pour entrer en contact avec lui. Je savais qu'il avait 80 ans et qu'il était toujours mariée à la personne qu'il avait trompée à l'époque. Deux personnes d'un certain âge… Pas facile de faire resurgir une histoire aussi difficile et vieille de presque 40 ans !

 

 

Mon cher "géniteur" m'a téléphoné et m'a très bien reçu… Mais, il a nié être mon père. Il reconnait néanmoins,  avoir eu une relation extraconjugale avec ma mère et qu'il y aurait eu un procès à l'époque qui l'aurait innocenté.

 

 

Seulement, selon ses dires et la justice de l'époque (1970) , des simples témoignages de notables suffisait pour "prouver" qu'il ne pouvait être le père d'un efant !

Quelques connaissances et hop ! L'affaire était dans le sac ! Comme il est connu dans sa région, il en avait !

De plus, toutes ces personnes auraient seulon lui, témoignées que lui, il était le gentil papa de famille égaré et ma mère la méchante trainée du coin qui aurait eu jusqu'à 13 amants ! Oui… Vous lisez bien… 13 AMANTS !!!

Ca en fait des pères possibles, seulon lui !  

En attendant, même si cela était vrai, c'est LUI qu'elle a accusé, pas les autres ! Pfff !!!

 

Résultat aujourd'hui :

 

 Je suis à la recherche de la copie de ce jugement auprès du Tribunal de grande instance conserné, je continue à interroger sur des forums d'anciens des gens qui ont cotoyés ma mère à cette époque, je demande les extraits d'actes de naissances, mariages des grands-parents et essai de reconstituer mon histoire pour essayer de comprendre.

 

 J'ai vu un avocat qui TRES MAUVAISE NOUVELLE, m'a dit que je ne pourrai obliger ce monsieur à faire un teste ADN car une loi il y a deux ans à ramener la prescripion trentenaire sur ces actes à la décenale. J'ai donc dépassé la prescrition.

 

 Malgré tout, ce monsieur veut bien que j'aille le voir pour discuter "tranquilement" dit-il mais, qu'il ne pourra de toute façon me dire autre chose que ce qu'il m'a dit au téléphone ! Il dit qu'il a rien à se reprocher. Mais, il m'a renouvellé à plusieurs reprises de venir le voir !

 

Lorsqu'on sait qu' il habite à 3h30 de chez moi, je ne sais pas quoi penser de cette invitation !

 

 Donc, en plus de mes "petites enquêtes" nous envisageons mon mari et moi d'aller le voir lors des vacances scolaires d'avril. Nous ne pouvons pas nous libérer avant…

 

 Tous ceci me fais souffrir et je ne suis pas quelqu'un qui aime les mensonges et je deteste encore plus l'injustice…  

C'est la raison pour laquelle, je ferais tout pour trouver la vérité et savoir qui il est.

 

Seulement là, j'ai l'impression d'être dans une impasse… Je ne sais plus qu'elle carte je dois jouer ? Je suis un peu abatue…    

 
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135859
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages