Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Beaux enfants qui fument du shit..

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 24/06/10 | Mis en ligne le 09/05/12
Mail  
| 312 lectures | ratingStar_252766_1ratingStar_252766_2ratingStar_252766_3ratingStar_252766_4
Avez-vous lu l'article sur la génération "jackass", c'est effarent. Prius je te lis depuis un certain temps et je contaste que certain de tes raisonnements sont justes ou font preuve d'un longue réflexion. Néanmoins que proposes-tu comme solution par rapport à l'adolescence ? A titre vraiment personnel, je ne suis plus vraiment concernée par l'adolescence parce que mes filles courrent doucement sur leur 21 ans et qu'elles terminent tout à fait honorablement leurs études. Elles sont sur les starting-block, en partance pour leur vie d'adultes-responsables. Nous avions une discussion hier soir avec mon compagnon qui lui a une fille de bientôt 10 ans, HP qui glisse doucement vers cette phase de "transition et de transformation". Hier soir, j'ai fait lire à mon compagnon l'article " adolescent en stress, mère en détresse". C'est plus ou moins le titre exact. Mon compagnon m'a interrogé sur le fait de savoir si moi j'avais eu une crise d'adolescence ? Vivant à mes côtés depuis 7,5 ans, il a constaté que mes filles n'avaient pas fait de crise d'adolescence et nous nous sommes interrogés "sur mon comportement". Je te retrace le chemin que j'ai essayé de parcourrir. Enceinte je me suis dit : si tu fais des enfants, c'est pour t'en occuper vraiment. La surprise de la grossesse gémélaire m'a poussé à livre de nombreux bouquins. N'ayant pas de modèle de mère, j'ai suivi la formation Gordon. A un moment donné, ma prof d'astrologie a effectué leur thème astral qui m'a également servi de guide pour rester attentive à leurs besoins. Je me suis toujours dit : que l'oisiveté est la mère de tous les vices et dont j'ai toujours veillé à occuper leur esprit et leur corps. Ma volonté était de toujours rester en contact avec elles pour rester une personne-ressource en cas de problèmes. Au moment des négociations "sorties et amusements" j'ai essayé de me rappeller de ce que moi je désirais, à chaque demande je m'interrogais "sur les risques que je courrais à dire "oui" et sur les risques qu'elles encouraient". Je me suis toujours longuement interrogée sur le fait de dire "non" et qu'elles le fassent de toute façon dans mon dos. J'ai fait très attention d'essayer de répondre à leur questions et leur donner un maximun d'informations que j'estimais correctes. J'ai essayé de toujours leur laisser la parole quand c'était possible, dès toute l'enfance, je les invitais toujours à répondre elles-mêmes aux questions des médecins,…) J'ai dû par moment lâcher mes peurs pour leur faire confiance. A l'heure actuelle quand j'en parle avec elles, elles reconnaissent que par rapport aux autres parents, je me suis montrée très "laxite" et "très cool". Elles m'expliquent que de leur côté, elles avaient cette volonté "de ne pas me trahir la confiance que je leur accordais" une des deux dit " j'avais cette volonté de ne pas me disputer avec toi". La jumelle qui dit ça "a un petit copain qui sera prochainement un compagnon de vie depuis l'âge de 13 ans" Ce n'est que mon expérience personnelle dont je ne me plains absolumment pas. Par contre mon compagnon dit et s'attend à vivre "une adolescence d'enfer avec son zèbre haut potentiel" quelle est la bonne attitude d'après toi ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252766
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages