Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Divorce et conséquences sur les enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1599 lectures | ratingStar_106926_1ratingStar_106926_2ratingStar_106926_3ratingStar_106926_4

J'ai 19 ans et mes parents sont divorcés depuis maintenant 12 ans… Sachant que, d'après mes souvenirs, je n'ai jamais vu mes parents heureux d'être ensemble… Depuis leur divorce, mes parents se sont comportés en véritables "gamins" l'un vis à vis de l'autre, et la haine qu'ils se portaient est toujours retombée sur moi… Depuis que j'ai 7 ans, Maman dit des horreurs sur Papa, Papa dit des horreurs sur Maman… J'ai vécu chez ma mère jusque l'âge de 16 ans, âge auquel je suis partie résider avec mon père… A cette période, le courant passait beaucoup mieux avec mon père, ce qui évidemment ne plaisait pas du tout à ma mère, j'ai donc préféré quitter la mauvaise ambiance qu'il y avait entre elle et moi… m'éloigner un peu le temps que les choses et que la période tumultueuse qu'est l'adolescence se tassent… Tout s'est très bien passé au début avec mon père, jusqu'à ce que je sois confrontée à mes premiers problèmes sérieux d'ado… Le même jour, celui de mes 17 ans, j'ai appris la mort de mon meilleur ami d'enfance après un accident de scooter, et mon premier amour m'a laissée tomber… Etant déjà fragilisée sans m'en rendre compte par une enfance loin d'être stable, ces deux faits réunis m'ont conduite à ma première tentative de suicide… Et à la perte de ma relation avec mon père… Je conçois qu'il doit être très difficile de retrouver sa fille (je suis fille unique) à moitié morte sur son lit, mais je conçois très mal le fait d'attendre deux heures avant de l'emmener à l'hôpital "histoire qu'elle souffre bien et qu'elle se rende compte de ses… Bref une heure de plus et j'y passais… A partir de là, les relations avec mon père se sont de plus en plus dégradées… Moi qui croyait qu'il allait me parler, m'écouter, me soutenir, m'aider, je me suis retrouvée face à un mur qui ne cessait de me répéter que je n'étais qu'une "petite… pas intelligente, qui se laissait dépasser par des… d'ado, que je n'aurai jamais la tête sur les épaules… " Ne trouvant pas de soutien auprès de mon père (et ma mère n'étant pas au courant car je n'avais pas eu le droit de lui en parler) , j'ai donc trouvé du réconfort auprès d'amis qui m'ont aidé à m'en sortir… ils m'ont changé les idées, sortie, écoutée… Ce qui m'était arrivée + l'ambiance à la maison m'a de plus en plus poussée à laisser tomber mes cours… J'ai finis mon année de terminale S tant bien que mal, j'ai eu mon Bac, je suis partie dans une filière qui ne me plaisait pas pour plaire à mon père… J'ai alors rencontré mon petit ami actuel, qui s'est vite rendu compte de la situation et m'a aidée à partir de chez mon père… Je suis donc rentrée chez ma mère… Aujourd'hui avec le recul, je me suis dit que c'était dommage de rester sur un conflit avec son propre père, sachant qu'on en a qu'un et que la vie n'est pas éternelle… Il a commis ses erreurs moi aussi et je suis prête à lui pardonner… Pas lui apparemment… Je l'ai rappellé, essayé de renouer un contact, il m'a dit que si je le voulais, la porte était ouverte mais qu'il fallait que je referme toutes les autres… Traduction je dois abandonner définitivement ma mère, ma famille et mon petit copain… Ce que j'ai refusé… Aujourd'hui je suis très mal car j'ai appris que mon père est parti habiter dans un autre département, sans même me prévenir, il m'a ouvertement dit qu'il ne voulait plus de moi, que je n'étais pas à sa hauteur et qu'on avait pas les mêmes valeurs… Ce divorce et cette animosité entre mes parents ont gaché le début de ma vie et sont encore en train de gacher le reste… J'ai encore du arrêter mes études pour dépression, je ne peux parler à ma mère de ce mal être car pour elle il faut laisser mon père, qui est un con, là où il est, et mon ami ne pourra pas toujours supporter mes coups de déprime… Malheureusement il y a encore des jours ou je pense à me supprimer…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


106926
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages