Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille de 14 ans s'est faite manipulée et a porté plainte contre son père

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2257 lectures | ratingStar_8806_1ratingStar_8806_2ratingStar_8806_3ratingStar_8806_4

Bonjour, je suis maman d'une ado de 14 ans qui a porté plainte contre son père pour coups et blessures après avoir reçu trois gifles (que nous lui avons données avec regrets, mais qui sont le résultat d'une guerre des nerfs entre elle et nous, ses parents).

Nous nous sommes rendu compte que notre fille a été manipulée par des personnes malintentionnées, avons porté plainte et désirons engager des poursuites judiciaires envers la famille incriminée. Depuis plusieurs mois, la gamine à qui nous voulions imposer des limites de sortie, ne faisait que nous dire : "de toute façon, j'ai des droits et si vous m'empêchez de sortir, je sortirai tout de même". Dans l'autre famille, les enfants sont rois et font régner la loi dans le quartier où nous habitons, tout cela bien entendu, sans que les personnes ayant été agressées ne se décident à parler devant les services de police. On vous agresse et on vous dit ; "de toute façon, il n'y a pas de témoin".

A l'heure qu'il est, notre fille nous a été retirée et est placée dans un foyer d'accueil en attendant de passer devant le juge de la jeunesse car elle continue à dire qu'elle est maltraitée à la maison.Inutile de vous dire que la situation que nous vivons fait bien rire ces personnes qui continuent à faire la loi dans notre quartier, en toute impunité.

Je continue à croire qu'un jour ma fille reviendra vers de bons sentiments et dira la vérité.

En attendant, nous continuerons notre bagarre juridique.

Parents, soyez vigilants car rien n'est plus facile d'utiliser vos enfants afin de vous nuire. Il est plus aisé de s'en prendre à des ados vulnérables, qu'à leurs parents pour arriver à ses fins, et malheureusement ce genre de personnage le sait très bien.

Ces gens ont donné une grosse somme d'argent à notre fille pour qu'elle s'achète des vêtements et des produits de maquillage, et ils se sont renseignés pour… en obtenir la garde !!!!! . Leur fils s'est même fait exclure de son école… pour venir rejoindre notre fille dans son établissement scolaire. Nous nous retrouvons accusés de maltraitance, négligences (pas de vêtements à se mettre !!!! ) et violences physiques enver s notre gamine… qui continue à ne rien vouloir entendre.

Une maman bien triste.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


8806
b
Moi aussi !
32 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par quelqune | le 07/02/10 à 12:00

Votre témoignage me touche énormément et j'y retrouve un peu de ce que je vis avec ma fille, même si cela n'a pas été aussi loin (pas d'intervention juridique pour le moment et j'espère qu'on n'en arrivera pas là). Ce qui me frappe, c'est l'absence de cohérence et de solidarité entre parents. J'ai l'impression que cette anomalie est propre à notre époque et qu'elle résulte d'une perte des repères par les ados qui contamine les parents, qui réagissent, ou ne réagissent pas, au coup par coup, face aux comportements problématiques de leurs ados.
Pour être plus claire : ma fille de 16 ans est en grande révolte contre ses parents (classique), et préoccupée uniquement à présent de ses sorties incessantes : soirées ou plutôt "nuits" passées entre amis chez les uns ou les autres dans les maisons "libres" c'est à dire sans parents : je m'étonne toujours de cette confiance aveugle des parents qui reçoivent chez eux, en leur absence, toute une bande de mômes pour la plupart mineurs, dont ils ne connaissent ni le nom, ni l'adresse, ni les parents, en laissant entrer chez eux alcool, cannabis... Ces parents, incapables de refuser quoi que ce soit à leur progéniture, feignent d'ignorer les risques qu'ils font prendre à leur môme et à ceux des autres : coma éthylique ou autre accident qui peut survenir chez eux (on se demande comment ils peuvent assumer ça), risque de développement d'addictions diverses et variées, d'échecs scolaires... Il n'en ont rien à foutre, du moment que leur petit(e) chéri(e) échappe peut-être à tout ça dans la mesure où ils se seront comportés comme des parents "cools" et modernes.
Il y a aussi les concerts et soirées "privées", qui durent aussi toute la nuit, c'est la règle, avec alcool à gogo bien entendu, c'est publié et la vente des places est ouverte à tous les gamins qui ont suffisamment d'argent de poche et une connexion internet. Je me suis renseignée sur un réseau de ce genre de soirées dans ma région et ai découvert qu'elles étaient organisées par un ado assisté de ses parents! location d'une salle et vente sur facebook des billets à 15 euros l'entrée, sans restriction d'âge, pour une nuit techno avec alcool à gogo (le reste n'est pas précisé sur facebook bien entendu). Je doute que les adultes impliqués déclarent au fisc les gains de ce petit trafic. C'est un moyen pas très légal mais assez futé de fournir de l'argent de poche à son môme! Ils n'ont aucune pensée pour les parents désemparés qui n'arrivent plus à tenir leur gamin, qui le voit saborder ses études et se rongent les sangs en priant pour qu'il n'y ait pas d'accident plus grave : agression, dérive alcoolique, drogue...
Comment faire pour protéger nos mômes quand ils communiquent en secret des parents par l'intermédiaire des portables, de facebook... et arrangent leur projets de sorties en montant des alibis divers et variés "je vais chez untel ou une telle" (mais je ne donne pas le contact... des fois que tu vérifies et que tu fasses capoter l'affaire si jamais ça ne te plaisait pas..).
Et quand vous essayez de vous entendre avec les rares parents dont vous avez les coordonnées, pour protéger vos gamins, vous vous heurtez à un individualisme incroyable : les parents qui gobent tous les alibis de leurs mômes, vous opposent innocemment qu'ils "font confiance" à leur petit chéri (sous-entendu que vous devriez en faire autant : oui, vous êtes un vilain parent intrusif qui ne respecte pas "l'intimité" des ados et ne leur fait pas confiance, oui oui il faut faire confiance même si vous avez la preuve qu'ils vous mentent et prennent des risques!!). Et puis après c'est le grand silence, ils ne vous préviendront jamais, même quand ils recevront votre môme chez eux sans votre autorisation. Ils sont "cools", eux. Vous, vous êtes des ringards qui vous inquiétez pour votre môme et ne lui faites pas confiance et voulez tout lui interdire. Vous êtes même maltraitants, si vous vous permettez de balancer une gifle quand tous les autres moyens ont échoué pour protéger votre gamin.
Je suis de tout coeur avec vous car votre histoire est allée vraiment trop loin et votre fille est très jeune. Vous avez réagi comme des parents responsables et je hais ces parents qui n'en ont que le nom et sont complices des conneries de leur môme. J'en viendrais à souhaiter qu'ils soient enfin confrontés à un problème sérieux qui toucherait leur petit chéri car cela leur ouvrirait (peut-être) les yeux.

Courage et donnez de vos nouvelles

Une maman bien triste avec vous

Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages