Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère ne me considère pas comme sa fille

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/03/11 | Mis en ligne le 20/03/12
Mail  
| 470 lectures | ratingStar_230643_1ratingStar_230643_2ratingStar_230643_3ratingStar_230643_4
Voilà ma maman, depuis toujours se comporte bizarrement, durant mon enfance, j'avais une maman très proche de moi tout le temps. Ensuite quand sa mère est décédée à mes 9 ans (elle en avait 29) elle a littéralement péter les plombs, à changer du tout au tout de comportement. Du style, elle rentrait à des heures inadmissibles la nuit ivre (whisky coca), et venait dans ma chambre à passer 03 heures du matin, pour me menacer de se suicider si ma moyenne générale n'augmente pas. Elle s'amusait à obliger mon père (beau-père) à ne plus m'adresser la parole, à m'ignorer...etc etc même pour les repas, j'étais servie dans ma chambre et n'avait pas le droit de me joindre à eux. Ils me faisaient vivre ça pendant des semaines et des semaines, ou en ma présence ils s'arrêtaient de parler, lorsque je partais ils chuchotaient... Un enfer, et au départ la raison était pour des vêtements pas rangés, des mauvaises notes, ou alors parce que je n'ai pas fait les poussières des meubles...Pour tout cela, bref, arrivé à l'âge de 15 ans et demi, je n'en pouvais plus de cette situation, j'avais l'interdiction d'aller dormir chez des copines, d'aller aux anniversaires, en revanche la seule chose que j'avais le droit de faire c'était de recevoir des copines...Et encore il y en avait que 2 !!! Lors d'une dispute, ma maman contactait mes copines pour les monter contre moi...Une catastrophe ! C'est à ce moment que j'ai réalisé que je n'en pouvais plus de survivre, que j'étais de trop dans cette maison... J'ai donc arrêtée mes études (je n'aimais pas aller en cour) pour partir dans un apprentissage, mes parents ne m'ont même pas laissé deux mois de vacances juillet et août, ils m'ont fait travaillé tout le mois d'août... J'ai donc fait mes deux années d'apprentissage en vivant au foyer des jeunes travailleurs (un endroit lamentable : celui d'epinal, des seringues ds les douches, les toilettes remplies de m****, pas de frigo ni congél, pas de gaz juste une plaque chauffante...) Je payais moi-même mes charges avec mon salaire de 300 euros net ttc... Je suis revenue habiter chez mes parents puisque j'étais en fin de contrat, ce fut à nouveau un enfer ...Exactement les mêmes réactions qu'avant, du style j'avais juste le droit d'aller travailler et de rentrer illico presto et ne pas ressortir... Pour quelques vêtements sur mon lit, pour un retard de quelques minutes à table, ou pour être sortie un samedi soir j'avais la guerre. Je suis donc repartie, cette fois à metz (à plus de 140 km) pour y refaire ma vie, n'ayant pas le permis de conduire, j'attendais qu'ils me rendent visites...Je me suis complètement plantée, en trois ils ne sont venus que quatre fois. Dont deux fois avec sa meilleure amie de mon âge...Pendant ces trois années, elle m'en a fait voir de toutes les couleurs du style, se dégager du contrat de location en tant que garant sans me prévenir avant, au bout d'un mois, du style me balancer auprès de caf pour que je ne touche plus d'apl, du style contacter ma meilleure amie pour me baver dessus, du style appeler mes beaux-parents et leurs raconter des choses fausses à mon égard...J'en peux vraiment plus, lorsque j'ai déménagé avec mon petit-ami de metz, à st-dié j'avais demandé à mon vrai père de venir me donner un coup de main, chose qu'il avait accepter, mais pour me mettre des bâtons dans les roues, elle a monté mon père contre moi, et du coup nous nous ne parlons plus depuis plus de 3 ans... A mon emménagement sur saint-dié, elle m'a ignoré totalement et racontait partout qu'elle a une fille adoptive (sa meilleure amie âgée de 25 ans) avec qui elle fait tout, des repas de famille avec mes oncles qui viennent une fois tout les 10 ans auquel je n'ai jamais été conviés. Dernièrement deux de mes oncles sont décédés, elle a tout organisé avec sa meilleure amie et a passé tout ces moments familiaux avec sa meilleure amie. Par exemple, en pleine après-midi, si je suis près de chez elle je lui passe un coup de fil pour lui demander si je peux passer, elle est tout le temps avec sa meilleure amie. Je passe la voir tout de même, et nous commençons une discussion importante pour savoir comment elle me considère, et au moment ou elle me dit que je suis sa fille et sa priorité, son amie jette son verre de sirop sur la table et se précipite vers sa veste, ses chaussures et la porte d'entrée...Ma mère l'a retenue et m'a mise à la porte, ne m'a plus donner de nouvelle et un jour elle m'a rappelé pour me réclamer les clés de la porte d'entrée, sinon elle irait déposer plainte... Je lui ai donc rendue, on ne sait plus parler pendant 6 mois. Voilà depuis toujours ma mère ne m'adresse plus la parole 6/12 mois ... Il y a peu de temps, nous nous sommes réconciliés depuis le mois de Novembre 2010, c'est elle qui m'a re-contacté, comme si de rien n'était. Je n'arrive plus à gérer tout cela, depuis 40 jours elle recommence et ne me donne plus aucune nouvelle, ni appel, ni rien, même si je la contact et ne se donne pas la peine de me rappeler ou de passer me voir. Voilà alors qu'est ce que je dois faire ? Une chose est sûre c'est que je n'arrive plus à réagir comme elle, lui parler la moitié de l'année et m'en prendre plein la tronche le restant du temps et tendre le dos parce qu'elle me fait des coups tordus alors que je ne lui fais rien si ce n'est répondre à ses méchancetés par téléphone de elle à moi...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


230643
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages