Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes parents me critiquent tout le temps

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 2135 lectures | ratingStar_229936_1ratingStar_229936_2ratingStar_229936_3ratingStar_229936_4
Je suis touchée moi aussi par votre post, parce que ce que vous me racontez est ce que je vis tous les jours, en gros. Lorsque je raconte à d'autres personnes que mes complexes sont en grande partie causés par mes parents, on me rie au nez et me traite d'enfant ingrate. Je ne trouve pas brutal ce que vous dites puisque je me doute de cette situation depuis un long moment. Pourtant je défend toujours au mieux mes parents, je refuse de tomber dans le cliché de l'ado qui les rejette sans raison valable, et je les respecte. Le fait qu'ils me critiquent sans cesse vient probablement du fait qu'ils ont un passé lourd, qu'ils manquent eux-même de confiance en eux -malgré une apparence faussement forte- et qu'ils sont influencés par le jugement que porteront les autres sur eux. En plus de cela, un oncle m'a appris qu'ils avaient eu beaucoup de mal à m'avoir, et que donc il espèrent beaucoup de ma part. Mais je commence aussi à penser que tout cela n'excuse pas leur comportement. Une de vos phrases m'interpelle, "l'amour maternel ou paternel ne se mérite pas". J'ai pourtant vécu -depuis peu- dans l'idée que si je ne faisais rien pour leur plaire, je serais "jetée de la maison". J'aurais aimé qu'ils comprennent que j'étouffe, que de surestimer quelqu'un est tout autant voir encore plus difficile à vivre que de le sous-estimer. Pour l'anecdote, cette histoire de poids fait partie d'un tout. Effectivement, je suis relativement bonne élève, et par conséquent, j'ai beaucoup de pression sur les épaules. Mes parents m'ont envoyée dans la meilleure filière qui soit, sans tenir compte de mes goûts... Pour finalement me donner raison en me changeant de filière parce que j'ai totalement raté mon année. Et le pire dans tout ça, c'est qu'ils sont déçus, parce qu'en n'allant pas dans la meilleure filière, je ne réaliserai pas leur rêve de fille prodige au parcours sans tâche, ou quelque chose comme ça. Je ne saurais vous remercier pour votre message, vraiment, et m'excuse de ma réponse qui peut paraître très longue. Ce n'est pas à des gens de mon âge que je pourrais parler comme ça, vous savez...
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


229936
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages