Histoire vécue Famille - Enfants > Adolescence > Relation parents-adolescent      (428 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une situation compliquée ...

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 297 lectures | ratingStar_273063_1ratingStar_273063_2ratingStar_273063_3ratingStar_273063_4
Bonjour à tous, Je tiens tout d'abord à dire que je n'ai pas l'habitude d'exposer ma vie privée de cette manière sur un forum, bien que j'ai l'habitude de résoudre (ou du moins essayer) les problèmes des autres, sur un autre forum. Mon histoire est assez longue et compliquée. J'espère que vous pourrez m'aider, et comprendre toute l'ampleur du problème. Enfant, j'ai subi de nombreuses violences de la part de mon père. Autant physique que verbale. Il y a 2 ans, ma mère est tombée malade, il allait jusqu'à dire que c'était entièrement ma faute. Je n'avais pas le droit de sortir seule, ni même à 2. Aller chez mes amis m'était interdit, alors que je ne suis pas une fille a problème loin de là. Toujours bonne à l'école, jamais un mot plus haut que l'autre, pas de crise d'adolescence (ou presque ^^). . Suite à ces violences, j'ai énormément de mal à faire confiance aux autres. A tel point que jusqu'à environ 2 ans, personne ne pouvait même me toucher. J'ai réappris à faire confiance grâce à un homme, que je voyais sans l'accord de mes parents, facilité totalement par le fait que j'ai du quitter le domicile familial pour faire mes études, donc, largement plus de liberté. Pour des raisons de fidélité (il allait voir ailleurs) , je l'ai quitté au bout d'une année quasi complète. Suite à ça, les hommes n'ont été pour moi que des "divertissements". Petites histoires d'une semaine, pas plus. J'ai décidé de me poser. Depuis début juin, je sortais avec un garçon à peine plus vieux que moi (21). De ma classe. Lui habitant sur le lieu de mes études. La fin de la période scolaire arrivée, je suis repartie chez moi (60km). Je l'avais prévenu dès le début, que ça allait être compliqué avec mes parents pour se voir cet été. Nous devions faire tous les 2 un stage jusqu'à fin juillet, donc pour se voir, seuls les week ends allaient être possibles. Ce qui allait arriver, arriva. J'ai annoncé à mes parents que j'avais un copain. La crise a commencé. Toutes les excuses ont été bonnes pour que je ne retourne pas le voir. Soit disant que je le connaissais depuis un an, et que c'était trop tot pour que je sorte avec. Ils m'ont interdit de le voir. Que j'ailles le voir. Qu'il vienne me voir. (nous n'avons pas le permis tous les 2). Ils m'ont bloqué mes comptes (je comptais aller en train). Mon père a été a 2 doigts de me frapper. Ma mère ne s'est pas opposée. Il m'a traité, excusez moi, "de grosse connasse". Il a ensuite pris mon portable, a appelé mon copain. Je ne sais pas ce qu'il lui a dit, mais je n'ai pas eu de nouvelles de lui pendant quelque jours. On est arrivé à la conclusion avec mes parents, que je ne pouvais plus rester chez moi. Je vais donc déménager là où je fais mes études à la mi aout. Suite à ça, mon copain n'a plus donné signe de vie pendant une semaine (quelques sms par ci par là). Il est venu jeudi midi sur msn, à peine 10 min, en faisant comme si tout était normal. Je lui ai alors demandé des explications (pourquoi son absence). Il m'a répondu par sms qu'il "ne savais pas quoi faire et qu'il ne pouvait pas faire plus, qu'il valait mieux qu'on arrete là avant d'aller plus loin et que ça soit plus dur pour nous 2". Ne sachant quoi faire, et étant au boulot, je n'ai eu que d'autre choix de lui renvoyer un sms (drole de discussion j'avoue) , lui demandant de m'appeler ce soir, pour qu'on en parle de vive voix. Résultat : rien. Aucune nouvelle. Pas d'appel. Ça fait des jours que j'attends. Que je lui demande de venir en parler. RIEN. Il fait le mort. Je passe mes journées a attendre devant msn, le téléphone, pour un signe de vie, mais rien. Tous ceux a qui j'en parle me dise d'arretez d'attendre comme ça, mais c'est plsu fort que moi. On me dit qu'il ne me mérite pas avec cette attitude. Que c'est un lâche. Un idiot. Qu'il faut que je laisse tomber les gars comme ça. Mais c'est plus fort que moi. Je l'aime toujours. Et je me dis que même s'il revenait, même si je l'aimais, comment lui refaire confiance a nouveau s'il part dès qu'un problème se pose … Je suis perdue .. Meme si je n'ai pas de solution ici, ça fait du bien de tout dire.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


273063
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je suis misanthrope

image

Bonjour à tous, Je m'appelle XXXX, j'ai 17 ans, bientôt 18, et je suis très intéressé par les cas psychologiques les plus originaux. Y compris moi. Car, pour faire cour, je suis le plus grand mystère que je n'ai jamais rencontré, et pourtant,...Lire la suite

Perdu

image

Bonjour à toutes et à tous, et avant tout bonne année. Sur ce, je vais directement commencer mon histoire et vous expliquer mon problème. En effet, j'ai actuellement 17 ans, j'habite à Paris, et je suis proche de mes 18. Mes parents sont...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages