Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

Besoin de faire reconnaître un "climat incestueux"

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/10/10 | Mis en ligne le 01/05/12
Mail  
| 432 lectures | ratingStar_249346_1ratingStar_249346_2ratingStar_249346_3ratingStar_249346_4
Bonjour, Tous vos témoignages me touchent beaucoup… En fait, j'ai 29 ans et quand j'avais 12/13 ans, moi aussi, j'ai subi le climat incestueux qu'avait instauré mon oncle par alliance entre nous. Au début, il se contentait de paroles, devant témoins en plus ! , du style : "Mmmmm… Tu sais que tu es de plus en plus sexy, toi ! ". Ça me mettait très mal à l'aise et quelque part aussi, je pense que ça me flattait : je ne comprenais pas trop qu'en agissant ainsi il dépassait les limites ! Vient ensuite une fameuse soirée où la plupart des adultes étaient alcoolisés… Nous sommes allés nous baigner de nuit dans une piscine et là, mon oncle a commencé à essayer de me reluquer quand sa femme, ma tante, essayait de me cacher avec une serviette, pendant que j'enfilais mon maillot de bain. Tout le monde continuait de prendre ça pour un jeu… Ensuite, les adultes ont tous décidé de prendre un bain de minuit, donc tout le monde s'est très vite retrouvé nus, devant moi qui était très pudique à cet âge-là. Mes parents ont également refusé de se dénuder, à croire qu'ils étaient les seuls sains d'esprit. Il régnait une ambiance "bizarre". Quand tout le monde est sorti de l'eau, je me suis retrouvé seule avec mon oncle dans la piscine. Là, il a commencé, tout en simulant une fois de plus le jeu, à me serrer très fort contre lui, son sexe contre mes fesses… Je n'ai jamais pu expliquer pourquoi, mais je savais pertinemment que c'était un geste malsain… J'ai essayé de sortir de l'eau tant bien que mal et j'ai fini, en me débattant, par me soustraire à son étreinte. Je me suis souvent demandé si mon esprit n'en n'avait pas rajouté, mais pourtant je sais que c'était malsain, sans pouvoir l'expliquer clairement… Ensuite, tout le monde est redescendu prendre un énième verre et là, il s'est assis entre sa femme et moi. Tout le monde était attablé. Et il a commencé à caresser sensuellement ma cuisse, de haut en bas, en montant de plus en plus haut, à l'abri des regards bien entendu ! Là, paniquée, je me suis levé : il m'a demandé pourquoi je partais et je lui ai dis que j'avais soif et que j'allais me chercher à boire. J'ai passé les 12 dernières années à croire que j'avais digéré tout ça… Mais en fait, je me rends compte que rien n'est oublié et que tout reste intact dans ma mémoire, comme si ça s'était passé hier. Il faut savoir que quelques années plus tard, à 17 ans, j'ai appris lors d'une discussion entre femmes (ma mère, ma soeur et moi) , qu'il avait violé ma soeur aînée quand elle avait 16 ans, en lui introduisant son doigt dans le vagin. J'ai été horrifiée ! J'ai été tellement en colère qu'il ait osé s'attaquer à ma soeur avant moi que je lui ai écris. Et là, tout a dégénéré… Sa femme ainsi que les parents de ma mère ont pris son parti. Ma mère étant profondément dépressive à cette époque, elle a mis fin à ces jours quelques semaines plus tard… Depuis, ma soeur vit sa vie, sans trop sembler être traumatisée par tout ceci, mais moi, j'ai l'impression de m'enfoncer de plus en plus dans un état dépressif latent… J'ai l'impression de ne pas être une victime légitime parce que ça n'est pas allé "assez loin". Je culpabilise de me sentir si mal alors que je n'ai pas été violée, contrairement à ma soeur et, dans ma vie de couple, je veux moi aussi tout contrôler !! Je veux surtout contrôler le désir masculin de mon copain, en le privant de relation sexuelle depuis des mois maintenant… C'est un homme admirable de patience, respectueux, valorisant… Il m'aime éperdument et accepte tout mes débordement sans sourciller, sans jamais me remettre à ma place. Et moi, pendant ce temps, je m'enferme dans ma problématique et je continue de vouloir tout contrôler dans notre couple… Je ne sais pas pour vous, mais je me sens tellement seule avec tout ça !!!!!!!!! J'ai l'impression que personne ne peut me comprendre, parce qu'aux yeux de la société, il n'y a inceste que s'il y a acte sexuel donc, de quoi je me plains au juste ? Et puis les amis, la famille… : aucun ne peut me comprendre, parce que précisément personne n'a vécu ce que j'ai vécu… J'ai vu environ 7 psys en 12 ans et j'ai l'impression que je ne me sortirais jamais de tout ça… Il y a quelques mois, j'ai écrit à cet oncle avec lequel j'avais coupé les ponts après la révélation (ainsi qu'avec toute ma famille maternelle). Il m'a répondu et depuis, je ne m'en remets pas… Il m'a dit que j'étais responsable d'avoir abandonné ma mère et que c'est pour ça qu'elle s'était suicidée. Il a insulté mon père et m'a craché son bonheur d'avoir une vie très épanouie avec cette famille qui m'a renié, en disant que c'était sûrement moi qui fantasmait toutes ces histoires… blablabla… Pervers jusqu'au bout !!! Depuis, j'essaye de continuer d'avancer, mais je me rends bien compte que c'est de plus en plus difficile… Merci de m'avoir lu et désolée pour la longueur du message… J'ai juste besoin de me sentir peut-être un peu moins seule, et comprise par des personnes qui ont vécu à peu près la même chose que moi…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


249346
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages