Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

Des associations exigeantes et sélectives.

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle - 19/11/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 287 lectures | ratingStar_251159_1ratingStar_251159_2ratingStar_251159_3ratingStar_251159_4
Bonjour. Je reprends tes mots zellie. Pardon d'avance pour tous ceux qui sont bénévoles et très engagés (et donc pas concernés par mes propos) … mais en lisant vos Commentaires je me demandais si cette exigence n'était pas due au fait Qu'en premier lieu les organisateurs (ou leur famille) se servaient en Priorité, d'où leur façon très particulière d'accepter les dons. Ayant participé dans divers associations en qualité de bénévoles. C'est vrai que certains qui sont là, se servent en premier pour les objets, meubles, ou ustensiles de bonnes qualités pour leur besoin personnel, je conçois. Maintenant c'est sur il y a aussi des dérapages. Ayant participé aussi à des vides greniers pour mes besoins personnels. J'ai vu passé dans ses associations ce qu'on appelle des brocanteurs et bien sur ils vendent pour leur compte les produits achetaient à bas prix, 3 voir 4 et 5 fois plus cher, en connaissance de cause du produits, ou du meubles et de l'objet achetés. Bon bien l'argent revient aux associations. Quand il s'agit de l'insertion des SDF, il faut bien payer tout ce qui est administratif ainsi que l'alimentaire, Eux même je dirai que les SDF participe pour 1 ou 2 euros symbolique pour leur repas quotidien. Pour ce qui est comme Emmaus qui récupère meubles, objets et vêtements, beaucoup de passage, beaucoup de dons, il faut bien que tout parte à petits prix au mieux, au plus, pour débarrasser au plus vite, Il y a beaucoup de va et vient d'arrivage de vente pour la cause, mais aussi des profiteurs tel que brocanteurs dit plus haut. Pour ce qui est des vêtements il y a le secours populaires qui prends beaucoup de vêtements, bien sur pour être vendable il faut un vêtement portable et récent un peu à la mode, moins de 5 ans minimum, Pour ce qui des vêtements usées, abimés, ou il manque un bouton, une fermeture éclair qui ne fonctionne pas, Allez vous, vous en magasin trouver ces défauts, vous n'en voudrez pas, alors quelque soit la personne qui vient, soyons respectueux du vêtement que l'on donne en bonne état et minimum moins de 5 ans à la mode. Maintenant tout ce qui date de nos grands parents, et plus selon l'état, beaucoup partent et ça peut arriver pour des associations à l'étranger, polone, arménie, inde, quand il y a de grandes catastrophes, climatique et donc la population a besoin de se vêtir. Cet exemple marche beaucoup avec les associations telle que les églises réformés, catholiques, et bien d'autres. Ce qu'il fonctionne bien, et j'y trouve des vêtements, bibelots, livres, électroménagers en très bons états de marche. Maintenant pour la nourriture, bien sur comme certaines, le disent, contents d'avoir notre assiette garnie et de quoi manger, pourquoi faire les difficiles ? Ainsi mon expérience de bénévoles dans différentes associations. Bien à vous. Bises.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


251159
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages