Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai ni famille ni amis

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3836 lectures | ratingStar_39621_1ratingStar_39621_2ratingStar_39621_3ratingStar_39621_4

Je n'en peux plus de cette solitude qui me ronge. Je suis mariée à un homme adorable, j'ai un métier que j'aime (je suis enseignante) , mais je n'ai ni famille ni amis.

Ma mère est morte il y a quelques années et elle était tout pour moi. Je ne me remets pas de sa disparition. Nous faisions tellement de choses ensemble. C'est tellement vide sans elle.

Je n'ai plus personne à présent. Mon mari n'a que sa mère mais on ne la voit jamais. Elle n'est pas très famille.

Je n'ai aucune amie, ni même copine ! Mes anciennes copines de fac vivent très loin et ont coupé les ponts une fois mariées.

Mon métier fait que j'ai pas mal de jours de vacances, mais seule je n'ai envie de rien. Alors je traîne toute la journée entre mes quatre murs. C'est lamentable et je déprime de plus en plus. Je n'arrêterais pas de dormir et de pleurer.

Pourtant j'ai horreur de me plaindre mais ce soir j'en ai marre de faire bonne figure et de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Ca me fait mal de voir les autres femmes se promener bras-dessus bras- dessous avec leur mère à faire les boutiques, de les entendre parler de leur famille (de leur soeur, de leur père, de leur tante…) de leurs amies. Moi je les écoute et je n'ai rien à dire. Et ça me rend tellement triste…

Est-ce que d'autres femmes sont un peu dans la même situation que moi ? Est-ce que pour certaines le mot "amitié" signifie encore quelque chose ? J'aimerais tellement me faire des amies.

J'ajoute que j'ai 32 ans et que je vis dans la région de Metz.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


39621
b
Moi aussi !
26 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Marie So | le 02/01/17 à 21:28

Bonsoir,

J'ai 35 ans. Je viens de perdre ma maman. J'ai enterré ma tante il y a juste deux ans je n'en avais même pas vraiment fait le deuil.
C'est pas courant à 35 ans de n'avoir plus aucune famille : mes grands parents sont décédés il y a quelques années maintenant, je n'ai ni oncle, plus de tante, plus de maman, ni frère, ni soeur, ni cousins, ni cousines et mon père je ne l'ai jamais connu.
Ma mère aura emporté ses secrets avec elle.)
Je cherche a discuter avec quelqu'un qui serait dans ma situation car je me retrouve dans un monde parallèle avec l'impression que personne ne peut vraiment comprendre. Et je ne sais pas ce qu'il y a de plus dur à vivre si c'est ce nouveau deuil ou si ce sont des réponses inconcevables à des questions existentielles qui fusent dans ma tête depuis?
Je viens de lire votre message. Je ne sais pas quand vous l'avez posté ni si vous vous sentez toujours dans le même état mais si vous voulez discuter je suis prête.
Je suis d'une nature plutôt battante et pas "blasée" de la vie avec de vraies envies.
Pas dépressive non plus et je cherche à ne pas y entrer.
Je me bats en ce moment pour éviter de trop penser. Mon cerveau est au taqué, pas prêt à cela pour l'instant je le sens bien. Et tous les moyens sont bons tant qu'ils ne risquent pas de me créer de nouveaux prolèmes...
Simplement ça me demande beaucoup d'energie et je fatigue vite.
J'ai un amoureux depuis une dizaine d'année. Il est un amant, mon meilleur ami, mon père, mon frère, un pote quelque fois et l'on se complète toujours aussi bien qu'au premier jour.
J'ai quelques amis. Très peu.
D'ailleurs chaque épreuve apporte une lucidité précise sur la capacité de votre entourage.
Et je crois que j'aimerai me faire de nouvelles connaissances.
Pour info, je suis également du secteur de Metz.

Par michel55 | le 04/02/17 à 05:04

@MarieSo: Bonjour MarieSo, votre histoire ressemble un peu à la mienne.. j'avais 20ans quand mon père est décedé et 40 qd c'etait au tour de ma mère. Malheureusement ils etaient enfants unqiques ce qui signifie ni oncles ni tantes ni cousins ni cousines je n'ai moi-meme pas d'enfants pour de multiples raisons qui ont été independantes ou pas de ma volonté. J'ai une soeur mais avec laquelle je n'ai pas de contact et pourtant nous ne sommes pas fachés. Le plus triste c'est que j'ai rencontré il y a un an une femme plus jeune que moi dans une situation similaire mais à la difference qu'elle avait une famille mais elle ne l'a connaissait pas ayant été anbandonnée et ayant le statut pupille de l'ADASS. Je pensais qu'on serait tout l'un pour l'autre mais elle a préferé rompre et je n'ai plus aucune de ses nouvelles, je pense que cette situation ne lui convenait pas ayant peut-être preferé avoir une belle famille qui la choyerait ce qu'elle n'avait jamais eu..Question amis je n'en ai pas (a pars 2 de longue date c'est vrai mais que je vois plus rarement) car j'ai souvent eu des trahisons ou des abandons comme tout un chacun, disons que mes relations sont plutôt d'ordre "professionelles/loisirs" sans réelles "intimité"ou affectivité. C'est triste mais que faire..Il devrait se créer un site internet d'entraide entre personnes isolées jeunes ou vieux dans ce domaine. Car c'est dur de penser qu'on ne compte pour personne..il y a qq temps mon employeur m'avait demandé un numéro a appeler en cas de chose grave pouvant arriver sur le lieu de travail..je n'ai pas su quel numéro lui communiquer ! Bon courage. Cordialement.

Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages