Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

La maladie des hommes kabyles

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 11/12/10 | Mis en ligne le 19/04/12
Mail  
| 171 lectures | ratingStar_243782_1ratingStar_243782_2ratingStar_243782_3ratingStar_243782_4
Citation : Depuis une semaine un cousin âgé de 90 ans (il est en bonne santé physique et apperemment mentale aussi) , il a une idée fixe qu'il ressasse avec mon père et mes autres cousins les frères à mon père et les plus proche de mon père, il veut gratter quelques metres de térrain, déplacer un mur (une cloture) , il veut remettre en cause les limites que nos grands parents avaientt tracé lors du partage il y a plus de 40 ans LOL. Les kabyles ont en général cette maladie des limites de térrain, pour 1 metre ils peuvent s'entretuer avec des armes et personne ne fait de concession. Est ce que cet amour "pathologique" des centimetres de terrain ne serait pas lié à l'Oedipe ? Je veux dire le terrain symboliserait la mère que le propriétaire voudrait s'accaparer à lui seul. Bonjour Frederic. Est-ce que dans la psychanalyse la "mère" c'est la maman, je n'en suis pas sur. C'est aussi en tout cas une part manquante et la mère vient symboliser cette part manquante, le mot "mère" désignant plus un "objet" perdu après le quel le désir courrait qu'une personne physique. D'ailleurs il n'y a qu'à voir à l'entrée des écoles comment les gamins foncent vers les copains avec la maman derrière qui tente désespérément de leur dire au revoir d'un signe… Ils sont déjà ailleurs. Alors peut être que ce mètre en plus vient en place de quelque chose de perdu qu'on veut regagner ? Mais comme je te le dis, ne pas y imaginer la mère en tant que maman, mais plus l'objet du désir, perdu …On peut le nommer "la mère" .Mais Lacan p ex l'a nommé (a). Il a toujours critiqué qu'on prenne à la lettre le mythe freudien de l'oedipe. Ça ne veut pas dire qu'il n'y ait pas dans l'enfance un intérêt de l'enfant pour la mère. Cette intérêt existe, mais il n'est pas exclusif déjà et surtout la maman de l'oedipe, de nos souvenirs de 3 /7 ans ce. N 'est pas loin de là le début de notre histoire, plutôt une phase de clôture de quelque chose qui s'est commencé avant même qu'on parle . Bref moi je vois dans votre histoire un tic humain de croire que ce qui nous manque se trouve quelque part, voire que ce soit le voisin qui l'ait, alors que c'est à jamais perdu. Quand ils auront eu leur mètre, ils voudront autre chose. Ce n'est pas qu'en Kabylie d'ailleurs, ça ! En Bretagne j'ai vu des procès de je ne sais combien de temps pour ça ! Bien à toi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


243782
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages