Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

S'adapter à la vraie vie après avoir été si protégée?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 25 ans
Mail  
| 295 lectures | ratingStar_122986_1ratingStar_122986_2ratingStar_122986_3ratingStar_122986_4

J'ai 25 ans et pendant au moins 15 ans, j'ai eu des parents qui m'ont constamment protégée pensant agir dans mon intérêt. Quand j'étais petite, 5 ans, mes parents sont partis et je suis restée un an chez mes grands-parents puis je les ai rejoins. Cette année a entraîné un profond manque affectif, un terrible besoin à combler qui n'a jamais cessé de croître. Je sais aujourd'hui tout ça car il y a quelques années, quand une personne importante pour moi a disparu de ma vie sans rien dire, tout le poids de cette année de petite fille est revenu. Chez mes parents, j'ai tout le temps été assistée : mon père aimait tout diriger, ma mère un peu aussi et moi je n'ai jamais pensé en étant chez eux, à me débrouiller toute seule. Seulement voilà, il y a bientôt un an, je suis partie de chez mes parents. A cette époque-là, je sortais avec un mec, S, qui passait son temps à me rassurer. C'est quelqu'un que j'ai connu pendant 1an et demie en tant qu'ami puis nous avons été un an en couple, j'ai rompu avec lui à la fin du mois de juillet dernier. La rupture a été terrible parce que qu'en fait, j'ai connu quelqu'un d'autre, G, mais avec cette personne j'allais totalement vers l'inconnu alors que S savait sans arrêt me rassurer, je n'avais peur de rien. Quand je suis partie de chez mes parents, vu que j'étais avec lui, quand j'avais des angoisses, il trouvait toujours le moyen de me rassurer, jamais il m'a dit "tu m'énerves, lâche-moi".Ce jour-là où j'ai rompu, je tremblais de tous mes membres car j'avais peur de plus pouvoir lui parler quand ça irait mal, de perdre ce côté si bien, j'avais trop peur du lendemain. Donc en décembre dernier, je suis partie de chez les parents mais j'étais malgré tout rassurée car peu importe mes peurs, il savait toujours me réconforter. Depuis que j'ai rompu avec S, je suis partie vivre avec mon nouveau copain et là, bizarrement, j'ai été très effrayée et surtout car mon nouveau copain est assez direct, il n'hésite pas à dire ce qu'il pense, de plus j'ai entamé un bts en septembre dernier et dès que j'ai du mal avec quelque chose, cela m'angoisse car en septembre dernier, comme j'étais chez mes parents, ils étaient à portée de main donc pouvaient sans problème m'aider. En fait, je crois que le problème c'est que avec S, ma vie était routinière mais rassurante, puis j'ai connu G et des amis à lui et comme il y avait excitation et que j'en avais un besoin énorme, eh bien j'ai éjecté une personne qui me rassurait depuis 2ans et demie (ami puis petit ami) pour choisir des personnes que je venais de connaître, en gros j'ai renoncé à la stabilité qui me permettait un super équilibre. Aujourd'hui, je dors assez mal, j'ai le coeur qui bat énormément, je me sens effrayée par pleins de choses. En fait, je n'ai pas réfléchi à ce que ces changements allaient créer en moi !!! Je suis malheureusement trop une personne qui a besoin d'être rassurée constamment, qui a besoin des autres et qui, lorsque l'on est différent avec elle par rapport au jour d'avant, elle comprend pas et s'inquiète mais cela est beaucoup du certainement à mon enfance et le départ de mes parents sans explication. Je n'ai presque pas d'amis parce que j'ai toujours été une personne isolée, ayant peur des autres et aujourd'hui, enfin, j'ai beaucoup plus de facilité à aller vers les autres car l'année dernière, j'ai eu des problèmes familiaux qui m'ont refait m'isoler et je l'ai terriblement mal vécu du coup cette année, je parle avec beaucoup de gens mais le problème, c'est que, de mes années passées, je n'ai pas gardé de contact. Je pense qu'en étant chez mes parents, j'avais pas besoin d'autre chose, je sais pas, je me suis toujours trouvée bizarre. Toujours est-il qu'aujourd'hui, je me sens très seule et je regrette énormément mes précédentes années et je ne peux revenir en arrière et cela me fait très mal. Comment on arrive à s'adapter à la vraie vie quand on a pu être autant protégée, comment fait-on pour ne pas paniquer à chaque instant ? Que doit-on se dire ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122986
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages