Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sur la décision que tu prends de quitter ton mari.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/08/10 | Mis en ligne le 31/07/12
Mail  
| 175 lectures | ratingStar_283503_1ratingStar_283503_2ratingStar_283503_3ratingStar_283503_4
Bonjour Anoushka. Entre deux allers retours en vacances, je prends connaissance de ton post, et je voulais t'apporter aussi mon expérience par rapport à ce que tu vis en ce moment… Sur la décision que tu prends de quitter ton mari. Tu as écouté la résonnance qui est en toi, et tu as suivi l'évidence. Je fais partie de celles qui ne peuvent que t'encourager à le faire, tout en t'encourageant aussi à la prudence. Ne va pas trop vite… Ce retour d'amour que tu avais vers ton mari ces derniers temps, à mon avis, était une ultime pause pour te retaper de toutes tes turbulences passées, ce qui t'a été profitable c'est certain, mais aussi une ultime tentative consciente ou inconsciente de baillonner tes ressentis et de mettre tes émotions de côté. Tu as eu la tentation de te conformer à un idéal de famille que tu avais, mais tu t'es rendue compte que tu allais dans le mur car cet idéal ne reposait plus sur l'amour amoureux d'un couple, socle de la famille. J'ai connu ça… Me raccrocher à tout prix à la "famille" au sens large, alors que le couple était mort. Ce n'est pas viable à long terme, la famille c'est fondamental, mais je ne crois pas à une construction artificielle de cette famille sans la fondation que constitue le couple. Si on reste "pour la famille", on prend le risque de dépérir ou d'aimer ailleurs, renvoyant finalement à ses enfants l'image de quelqu'un qui n'est pas à sa place là où il est. Alors tu pars… Lorsque je te conseillais d'y aller doucement, c'était peut-être vis-à-vis des enfants, auxquels il aurait fallu faire les annonces progressivement je pense. Le temps qu'ils digèrent petit à petit. Inutile de leur dire les choses trop abruptement, alors que tu n'as même pas encore d'appartement et que ça risque de prendre du temps encore… Manifestement vous avez, ton mari et toi, tout asséné d'un coup… Maintenant que c'est fait, parle leur beaucoup, dis leur que tu ne les abandonneras jamais, et que rien n'est de leur faute. Je sais que ça a l'air simpliste, mais c'est ce que les enfants veulent entendre pour être rassurés : qu'ils ne sont pas coupables, et que qu'ils seront toujours aimés et soutenus par leurs deux parents conjointement, à défaut d'être ensemble. L'attitude de ton mari. Tu sais, le mien aussi, pendant des semaines, ne m'a plus du tout parlé. Il considérait que c'était moi qui cassais la famille, moi qui était responsable de tout. Ça a été plutôt difficile à vivre… Et puis un jour le dialogue s'est renoué, de façon d'autant plus étrange d'ailleurs, que c'était à l'occasion des détails matériels très concrets de notre séparation tels que un seul ou deux avocats, quelle fourchette financière etc… Je ne pourrais pas te dire pourquoi, mais la conversation a évolué sur une prise de conscience que je n'abandonnais personne, et que je serais toujours là pour la famille configurée autrement. Aujourd'hui il est en vacances avec notre fils, j'ai des nouvelles au téléphone tous les jours, on se parle de façon apaisée et cordiale. Et j'ai le sentiment que nous avons déjà fait bloc ensemble auprès de la famille… Anoushka, tout ceci pour te dire que tu dois laisser le temps au temps, et ne pas te déconnecter de tes ressentis, surtout pas. Continue à suivre tes évidences, quelles qu'elles soient, c'est toi la meilleure écoute de ta voix intérieure. Je comprends parfaitement la sérénité, presque la joie que tu as ressentie lorsque ta décision a été prise, je l'ai ressentie aussi. La suite semble beaucoup plus difficile, car les conséquences matérielles, l'appréhension de faire souffrir ton mari, la famille, semblent insurmontables. Mais si c'est ce que tu dois faire, n'aie pas peur. Suis ta voie… Je te souhaite plein de courage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283503
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages