Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

Viol et haine de soi

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 228 lectures | ratingStar_273615_1ratingStar_273615_2ratingStar_273615_3ratingStar_273615_4
C'est la première fois que je parle de mon histoire depuis des années. À 16 ans j'ai été violée (je peux l'écrire mais pas le prononcer) et depuis je meurs de honte chaque jour un peu plus, d'autant plus que j'ai été violée par un homme et sa compagne, j'ai été droguée, je ne me souviens pas de tout, il y avait une autre prisonnière, je ne me souviens que de ses pleurs… 3 long jours de torture, des choses inavouables, je ne savais même pas que ça éxistait, ces choses là sont pour moi pas "racontables" et encore moins "entendables". Par la force des choses, j'ai porté plainte (dans ma fuite une jeune femme dans la rue à comprit que j'étais poursuivie par ces gens et m'a aider à leur échapper… et m'a emmener à la police). J"ai due porter plainte, j'ai pas tout dis, je me suis tue sur pleins de détails, mon éducation fait que je suis très pudique. Mes parents ne m'ont pas soutenus, ils été partis en vacances pendant ma disparition… alors on m'a placée en famille d'acceuil jusqu'à leur retour. Ils ont été convoqués, ils m'ont cassé du sucre sur le dos "en gros j'étais une fille pas bien",témoignage qui m'a porté préjudice à mon procès ; l'avocat de mes agrésseurs a lu ce que mes parents ont dit de moi, j'étais brisée. Mes parents m'ont complètement rejettée au début, peut-être à cause de la culture, de la tradition, de la religion, du "quand diras t'on", un "accord" a été trouvé entre mes parents et moi, je me mariée et on passait l'éponge. J'avais un prétendant, un gentil garçon qui m'aimait, alors je l'ai demandé en mariage. Avec le temps j'ai aimé mon mari, et je lui ai tout raconté depuis tout a basculé. Il s'est fait avoir, il pensait avoir épousé une fille bien, je n'étais qu'un "tas d'excréments, de la pourriture, du vomi, une p*te", sexuellement sa a changé, il me b*isé, il me pénétré sans me toucher, il lui fallait le moins de contact possible avec moi, il ne m'embrassé plus, en me b*isant il me disais que j'étais de la m*rde que je ne servais q'à ça, que mon corps le dégouté et que c'était juste pour se vider les c*uilles. Il me jetté toutes mes souffrances à la figure, tout ce que je lui avait confié et guéttait le moment où j'allais m'éffondrer et ensuite il venait me mettre son sexe dans la bouche "pour me consoler". Je pleure en écrivant ça, j'ai honte si on pouvait mourir de honte je serais morte depuis lontemps. Si j'avais su jamais je ne lui aurait raconté tout ça, je le regrette de toutes mes forces, il avait l'air de m'aimer et du jour au lendemain je suis devenue une moins que rien à ses yeux. J'ai été seule au procès, enceinte jusqu'au cou. Mon mari, ni personne ne m'a accompagnée. Jettée sur un banc, je n'ai pas dis un seul mot, je n'ai fais que pleurer toutes les larmes de mon corps, seules les paroles assassines de l'avocat de la partie adverse me parvenait. Un procès peut aussi détruire davantage comme quand après mon viol des policiers m'avaient emmenés à l'hopital, ils riaient, chercher un macdo où aller manger en m'attendant. Des années après je suis détruite, je me hais, je m'insulte sans arret dans ma tete, je ne supporte pas cette puanteur qui est mon corps. Je revois mon agrésseuse avec ce long couteau, je pleurais je suppliais de m'épargner, j'étais prète à tout faire pour restée en vie… aujourd'hui je regrette qu'elle ne m'ai pas tranchée la gorge.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


273615
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages