Histoire vécue Famille - Enfants > Autres      (9286 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vivre avec un père pervers narcissique

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 138 lectures | ratingStar_268540_1ratingStar_268540_2ratingStar_268540_3ratingStar_268540_4
Coucou Crobie. Merci pour ton petit message c'est super gentil. Un grand merci de m'avoir lue et pour tes encouragements. Je me disais que personne ne répondrait (je n'attendais pas de réponse non plus spécialement, j'ai juste voulu aussi raconter que ce que nous avons toutes vécu, c'est la même chose, peu importe la famille, peu importe le contexte) mais je suis passée sur le site de nouveau et je viens de lire ta réponse. Je n'ai pas totalement lu tous les posts du forum car il y a quelques personnes personnes dont le conjoint est un PN qui ont réagi, or moi ce qui m'intéressait, ce sont les témoignages des enfants qui ont eu un parent PN. C'est vrai que les femmes qui tombent sur un conjoint PN ont également beaucoup de souffrance, mais je pense que rien n'est comparable à la souffrance d'un enfant qui n'a pas de moyen de se soustraire à sa famille, qui doit subir les humiliations, le harcèlement moral, les brimades, qui doit assister impuissant à la souffrance de ses frères et soeurs, de sa mère, et ce quotidiennemnt. Rien n'est plus usant que de vivre dans l'angoisse d'un dérapage, chaque minute, chaque seconde. Alors que je pense qu'un adulte peut se défendre une fois qu'il a ouvert les yeux sur son calvaire. Un adulte peut fuir, peut se tourner vers la justice. En enfant, s'il fuit, on le ramènera à qui ? À son bourreau, et là "il va déguster". Un enfant, personne ne le croit quand il raconte son calvaire, sauf síl tombe sur les bonnes personnes (très rare, et plus encore si la famille a "l'air normal" surtout que pour ça, les PN savent très bien s'y prendre pour se faire aimer de tout le monde ! Ma grande "chance" a été que ma mère se décide à demander le divorce (enfin !!!! Mais je peux la comprendre aussi, pas facile de divorcer alors que les enfants sont en étude etc..) du coup ça m'a permis de couper tout cordon et de ne pas être obligée de voir "le monstre" à chaque fois qu'on voulait rendre visite à ma mère. Idem pour ma mère, je ne la vois que de temps à autre. Je me sens comme un produit vivant du dicton "ce qui ne me tue pas me rend plus fort" dans le sens ou maintenant je me sens capable de beaucoup de choses alors que si j'étais toujours sous son emprise (et chacun sait combien il est difficile de s'en extraire) je me serais suicidée depuis longtemps je pense. Biensur je n'ai plus aucun contact avec mon père depuis le jour de mes 18 ans (presque : l'année de mes 18 ans j'ai du passer max 10 jours chez eux) et je me sens enfin bien ! Au risque de passer pour une égoiste, je ne rechigne pas à me faire plaisir (je suis ton conseil Crobie ; -) avec mes amis, mon copain, les voyages, les restaurants, le shopping !! La vie est trop courte pour qu'on n'en profite pas à fond ! Et, cerise sur le gateau, j'ai trouvé une seconde famille dans la famille de mon copain. Ils ne sont que partiellement au courant de mon histoire et de pourquoi je ne vais jamais dans ma famille mais dans la leur quand j'ai envie de me faire chouchouter ; -) ) mais je m'entends à merveille avec eux… J'espère que toutes les histoires que l'on peut lire sur ce forum ainsi que celles que l'on entend sur le PN ont toutes une fin aussi heureuse que la mienne ! Bien amicalement !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


268540
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Elle le controle que faire? - les belles-meres

image

Salut, Moi aussi gros problème avec ma BM pfff j'ai 25 ans sa fait 2 ans et demi que je suis avec mon copain et la je n'en peux plus… Sa a commencer il y a quelques mois depuis que j'ai quitter mon travail, deja elle me tasonnais tout les week end...Lire la suite

Nouveau prologue ! besoin d'avis ! - ecrire un roman

image

Salut Willhelmina. Pour être honnête, j'ai eu beaucoup de mal à finir ton histoire. Pas à cause des fautes d'orthographes ou de conjugaisons. Disons que c'est plutôt sur le fond que le bas blesse. Gros souci : Ton récit manque de crédibilité....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages