Histoire vécue Famille - Enfants > Baptême      (742 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avoir confiance en prépa.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 25/09/10 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 164 lectures | ratingStar_244821_1ratingStar_244821_2ratingStar_244821_3ratingStar_244821_4
Bonjour à tous. Je m'appelle Marine, j'ai 18 ans et depuis 3 semaines je suis en maths sup PTSI. & à vrai dire, je ne le vis pas très bien. J'ai peur de l'échec. J'ai perdu toute confiance en moi. Je me sens nulle, bête et pas intéressante. Il m'est arrivé à peu près la même chose en seconde ; l'impression que je ne vais pas y arriver et que je vais perdre les quelques connaissances que j'ai parce qu'ils me trouvent bête. Je pleurs 6 jours sur 7, en cours comme chez moi. Pourtant je me dis que je ne devrais pas me plaindre ; ma famille est géniale, elle me soutient et me dit que il n'y a rien de grave à ne pas réussir maths sup, que je pourrais faire tout à fait autre chose l'année prochaine, pour mon copain (qui est dans le lycée à côté du mieux) c'est pareil, ils me disent tous de faire du mieux que je peux sans me faire de mal, que ce n'est pas parce que je n'arrive pas à faire sup que ça fera de moi une "nulle". Je rentre chez moi tous les soirs, je suis soutenue, les profs sont très gentils, grace au parrainage sup/spé, j'ai une marraine super, il n'y a pas de concurrence (nous ne sommes que 17) … mais malgré ça, je n'ai pas le moral. J'ai l'impression que tous les autres sont bien meilleurs que moi, même quand je n'ai pas la note la plus mauvaise. Si je n'arrive pas à faire un exo et que je vois les autres autours de moi planchés et donner des réponses, je pleurs. Quand je pense à ce que j'ai à faire le week-end, je pleurs. & puis mes amis me manquent, je me sens seule fasse au travail, parce que contrairement aux autres, ma famille ne peut pas m'aider et je n'ai pas d'amis dans la classe (et je n'ose pas demander de l'aide aux gens que je connais, j'ai peur de les déranger ou de passer pour une idiote). J'essaye de penser à mon expérience passée avec la seconde ; jusqu'en février je pleurais quasiment tout le temps, je me sentais inférieure et pourtant j'étais dans les premiers de la classe. Mais là c'est dure, je ne sais pas comment faire pour reprendre confiance en moi, et ainsi, minimiser le blocage que je fais pour les exercices. Ça me fatigue, ça m'use, c'est un cercle vicieux. Je ne demande pas à être la première, mais juste à être normale, y arriver sans passer mon temps à bucher et perdre ma vie sociale. Mon père dit que c'est de l'orgueil mal placé. Je voudrais trouver une solution efficace pour reprendre confiance en moi, et/ou arrêter de me dire que je suis nulle et bien moins intelligente que les autres, et ne plus paniquer quand je les vois bosser et réussir. Je me doute que ça va être un peu compliqué de me répondre, mon message n'est pas bien structuré, et en plus, ça pourrait être pire… Merci d'avance. Marine.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


244821
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Question sur le parrainage civil - bapteme

image

Bonjour à tous je voudrais avoir quelques renseignement . Je n'ai aucun frère et Soeur Mais j'ai ma meilleur Amis que je connais depuis Longtemps qui à décider il y a quelques temps de me mettre Parrain d'une Petite Bouille de 12 ans . J'en suis...Lire la suite

Le temps d'un ete.. (lesb-bi) termine - recits erotiques

image

Chapitre 2. Adélaïde.. C'est juste la fille inaccessible pour moi.. Elle est assez grande, cheveux châtains, yeux marrons clairs, bien foutu à priori mademoiselle tout le monde, mais non. Elle a ce regard perçant qui me trouble à chaque fois....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages