Histoire vécue Famille - Enfants > Baptême      (742 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les prénoms de nos enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 13/09/11 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 193 lectures | ratingStar_252967_1ratingStar_252967_2ratingStar_252967_3ratingStar_252967_4
Mon fils n'ayant que 2 ans, il m'est difficile de mesurer la portée du choix de son prénom. En revanche, je suis en mesure d'expliquer ce qui m'a motivée dans ce choix. Ma mère est d'origine roumaine et après son mariage avec mon père, qui lui est d'origine belge, elle a très mal vécu son prénom "exclusivement" roumain. Arrivée en Belgique dans les années 70, elle en a beaucoup souffert : personne ne le comprenait et, alors qu'il est très répandu en Roumanie, il est totalement inconnu dans le reste du monde. Son désir était donc de donner à ses enfants des prénoms internationaux. Des prénoms qui se retrouvent, globalement, dans presque tous les pays du monde. Quant à mon père, il était très heureux de découvrir une culture à l'époque peu connue et à ses yeux merveilleuse, celle de la Roumanie. Il voulait donc signifier son attachement à cette culture ainsi que sa fierté d'avoir des enfants qui en porteraient une moitié. Dans leurs désirs personnels, ils n'ont jamais su se décider. Mon père, qui a un prénom composé et très francophone, a inscrits ses enfants à la commune en inscrivant le choix de ma mère comme prénom principal ainsi que son choix à lui comme deuxième prénom. Cet évènement s'est produit deux fois : pour mon grand frère ainsi que pour moi-même. Jusque-là, tout pourrait paraître normal. Beaucoup de parents donnent des seconds prénoms à leurs enfants. Sauf qu'en pratique, ils ne nous appellent pas de la même façon. Nous avons, mon frère et moi, 30 et 33 ans et nos parents nous appellent encore complètement différemment ! Chacun avec cette fierté non dissimulée d'avoir donné à ses enfants un prénom "original" , bien loin et différent de ce qu'il a lui-même connu avec son propre prénom. Chacun peut aisément imaginer ce que peuvent donner les fêtes de famille ! Résultat pour moi : recherche d'identité, curieuse impression de double personnalité et choix cartésien à faire au moment de l'adolescence : celui de se choisir un prénom… et malheureusement dans un premier temps, en prenant soin de ne décevoir aucun de ses deux parents. J'ai longtemps regretté de ne pas avoir reçu le prénom de ma marraine, comme au "bon vieux temps"… Il est donc clair que j'ai choisi le prénom de mon fils par rapport à la beauté de sa sonorité, mais aussi et surtout parce que c'est un choix que nous avons fait à deux, mon compagnon et moi-même, pour notre enfant. Nous avons, d'autre part, donné en 2ème prénom, celui de son parrain et de sa marraine (en version masculine) , par attachement, sans doute, à cette tradition ancestrale. Dans ma famille, on a également coutume de donner à l'enfant le prénom de ses grands-pères si c'est un garçon, de ses grands-mères si c'est une fille. Heureusement, les deux grands-pères de mon fils portent des prénoms composés qui commencent tous les deux par Jean. Mon fils n'a donc écopé "que" de 4 prénoms ! Je me demande si ce n'est pas trop, mais personnellement, j'en ai 4 aussi et ça ne me déplaît pas de porter les prénoms de mes grands-mères. Il me semble donc que l'on ne choisit pas un prénom impunément… Et que le fait de se demander comment on va le choisir et quel est le point de départ de notre réflexion, c'est déjà se pencher sur ce que l'on a vécu soi-même. Mon fils s'appelle Eliott. Et une fois le prénom choisi, nous nous sommes penchés sur l'orthographe du prénoms. Ce qui ne fut pas une mince affaire, croyez-moi !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252967
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Question sur le parrainage civil - bapteme

image

Bonjour à tous je voudrais avoir quelques renseignement . Je n'ai aucun frère et Soeur Mais j'ai ma meilleur Amis que je connais depuis Longtemps qui à décider il y a quelques temps de me mettre Parrain d'une Petite Bouille de 12 ans . J'en suis...Lire la suite

Le temps d'un ete.. (lesb-bi) termine - recits erotiques

image

Chapitre 2. Adélaïde.. C'est juste la fille inaccessible pour moi.. Elle est assez grande, cheveux châtains, yeux marrons clairs, bien foutu à priori mademoiselle tout le monde, mais non. Elle a ce regard perçant qui me trouble à chaque fois....Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages