Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

A la mort de mon beau-père, ma belle-mère a beaucoup souffert alors qu'ils étaient séparés depuis de nombreuses années

Témoignage d'internaute trouvé sur bladi
Mail  
| 368 lectures | ratingStar_25418_1ratingStar_25418_2ratingStar_25418_3ratingStar_25418_4

Quand mon beau-père est mort, c'est vrai, ma belle-mère était très triste. Ils étaient séparés depuis plusieurs années, mais ils s'aimaient toujours beaucoup. Chaque jour, ils prenaient leurs repas ensemble, bien qu'elle se soit remariée. Son second mari n'aimait pas toutes ces familiarités. En réalité, il n'aimait guère mon beau-père, c'est pourquoi il mangeait dehors pour ne pas le rencontrer. Et c'est aussi pour cette raison qu'il ne fut d'aucun réconfort pour ma belle-mère lorsque mon beau-père mourut. Même à l'enterrement, il ne savait pas quoi faire. Ma belle-mère, au bras de son fils, suivait le cercueil en pleurant, quand à son second mari et moi, marchions derrière. Lorsque les fossoyeurs déposèrent le cercueil et retirèrent les cordes, elle s'effondra à genoux sur le sol en criant : " qu'est-ce que je t'ai fait ? Mon Dieu ! Mon Dieu ! Qu'est-ce qu'on t'a fait ? Son mari tenta de la relever en la prenant par les épaules, mais elle se débattit. Seul son fils fut capable de l'arracher de là. Après avoir été rejeté par sa femme, son mari s'approcha de moi. Un de nous deux sera le suivant ! , me susurra-t-il à l'oreille en regardant la mère et le fils s'éloigner. Comme ils s'enlaçaient. Comme ils pleuraient. Je restai avec une question sur les lèvres et il s'en alla après avoir jeté un bouquet d'oeillets dans la fosse. Et je suis restée seule sans savoir quoi faire ni où regarder, le son de la terre sur le cercueil me faisait peur. Je me demandais s'il fallait rester jusqu'à la fin, ou partir, ce fut ma cousine qui me sortit de cet embarras. Elle me prit le bras en disant : On y va ! Tandis que nous nous dirigions vers la sortie, où ma belle-mère et mon mari reçevaient les condoléances, certainement trop démonsratives d'une voisine, ma cousine me fit remarquer : il faut qu'on dise à tout le monde qu'il a eu une crise cardiaque.
  Lire la suite de la discussion sur bladi.net


25418
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages