Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

Déménager ou assumer ?

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 284 lectures | ratingStar_37706_1ratingStar_37706_2ratingStar_37706_3ratingStar_37706_4

Voilà, mon zom travaille depuis 10 ans chez ses parents. Ils ont une entreprise familliale et travaillent au moins 60h par semaine, jours fériés et parfois le WE. C'est trés dur, d'autant plus qu'il gagne sa vie sans plus, 10 000frs par mois au meilleur des cas. Je m'occupe de notre.

   de 11 mois, donc pas d'autre salaire mais c'est un choix que nous avons fait.

Or, son travail prenant énormémént de temps, et moi ne voyant pas grand monde, y compris lui, ses relations avec ses parents n'étant pas au beau fixe (pour travailler en commun, pas top). Il m'a annoncé hier qu'il voulait quitter le département.

Il se trouve aussi que j'ai eu beaucoup de mal à m'adapter à son rythme de vie mais en 5 ans, j'ai fait des concessions énormes au niveau de la fréquence de nos grasses matinées ! Pas de vacances et aucun avantage qu'ont en général les gens à leur compte. Pas facile quand on a 20 ans à l'époque d'accepter ce genre de vie quand on rêve d'amour toujours collés mais qu'on ne voit presque jamais son amoureux qui passe ses journées chez ses parents (pour bosser bien entendu, mais bon).

Mais comme je vous disais, on s'habitue à tout, même à la fin de ces rêves.

Et puis c'est sans compter que issu d'une grande famille trés unie et trés proche physiquement (les grands parents habitent avec les parents, et l'oncle habite avec sa famille à 50m ! ) , on a eu du mal à m'accepter. J'azi été vite cataloguée dans la catégorie "pin up" (j'aime prendre soin de moi, eux sont plutôt "nature") ,mon zom s'est révélé différent avec des envies qu'il ne s'était jamais permis d'avoir en habitant au berceau famillial. Je pense qu'on m'a mis tout sur le dos, mais bon j'assume, je suis la belle fille !  

J'entretiens donc avec ma belle famille des relations peu nombreuses (on habite à 2kms de chez mes beaux parents et je ne les vois que tous les 15 jours, juste pour "montrer le bébé"    ). Ma BM ne m'appelle jamais pour demander de mes nouvelles ou celle de notre fils (elle passe toujours par son fils) et je ne me sents pas à ma place.      . Par ailleurs, mon zom trouve vraiment la vie jolie car il cotoie quotidiennement sa famille, aime sincèrement son boulot, pas de "patron" et vient crêcher le soir et manger le midi chez nous, avec apéro le soir avant de rentrer à la maison quand untel ou untel vient au chef lieu familial. C'est aussi beaucoup de pressions qu'il a sur son dos, son père a misé beaucoup sur son fils sans que celui ci soit au courant de ces démarches, on devait même habiter dans une construction à côté de leur maison, ce qui est hors de question car je suis bien trop indépendante.

Moi, aprés des années de pressions pour avoir des vacances ou un samedi par ci par là (il fallait toujours une bonne raison) , pour qu'il ne travaille par pour l'ascension ou pour la fête des mères par ex, et pour qu'il ne rentre pas tard le soir, j'ai fini par "accepter" ou plutôt par démissionner de ce rôle là pour essayer de prendre le côté le plus positif. J'ai tenté des rapprochements complices avec ma BM (téléphone, visites, courses, services…) , qui parle peu et dont on ne sait jamais les pensées. Du moment qu'elle voit tous les jours son fils, le reste (en l'occurence moi   , ça passe bien aprés  ). Pour abréger, mon zom est rentré hier midi pour me dire qu'il voulait quitter l'entreprise familliale, que l'ambiance au boulot était pesante et qu'il était trés fatigué et ne voulait pas reproduire le même schéma famillial que son père     , lui qui il y a encore 2 semaines me parlait avec enjouement de son métier certes difficile, mais si intéressant…  

Il semble avoir perdu toutes ses illusions et m'a dit qu'il souhaitait partir avec moi et le bébé.  

Bizarre… qu'a-t'il bien pu se passer ? J'ai vraiment de la peine le voir ainsi, si désillusioné… C'est dur !   Aprés avoir beaucoup parlé avec lui, je me suis apreçue que s'il souhaite partir, c'est surtout pour moi      Il ne me trouve pas heureuse et dit m'aimer comme un fou, et vouloir partir pour préserver notre vcouple et notre bonheur. Il dit aussi ne faire qu'une simple "concession" en quittant son boulot, alors que c'est un réel sacrifice et je pèse mes mots. Il est sûr qu'un jour je partirais et se rend compte que personne de sa famille ne fait d'efforts envers moi. Il a déjà menacé ses parents que si je n'étais pas mieux intégrée, il partirait, mais rien n'a été fait depuis 1 année pourtant.

Alors please, que dois je faire : partir me tente car à part mes propres parents, rien ne me retient ici, et je sais que j'assumerais mieux ma vie et serai plus heureuse si je m'éloigne de sa famille, qui bouffe notre vie, c'est clair (   ) mais je veux cependant qu'il veuille partir pour des raisons qui lui seraient propres, et pas pour me prouver son amour. Je suis néanmoins sûre que notre couple fonctionnerait mieux ailleurs, mais partior si lui en est malheureux, je ne pourrais pas l'assumer. Il veut annoncer cette nouvelle lundi soir. Ca va être un sacré choc. Il a l'air trés motivé pour partir, mais je pense qu'il agit pour de mauvaises raisons. Lui n'est pas d'accord et me dit de lui faire confiance, et que du moment qu'on est ensemble, sa vie sera belle…

Alors que faire ? …  

Merci de m'aider car je panique et ne sais comment réagir…

Et puis 3 mois pour déménager, trouver un travail, une maison et tout… C'est dur… Ca fait peur. Pourrons nous nous assumer ? Même si je sais que ce déménagement permettrait à ses parents de "couper le cordon" (ils le traitent toujours comme un enfant, c'est détestable      ça me révolte) , nous avons un fils et ne pouvons pas nous permettre de faire n'impote quoi, il faudrait par ex que je travaille… Et notre projet de 2ème enfant est remis à plus tard (je suis d'ailleurs peut être enceinte ?! …) car pas de bébé quand on part à l'aventure…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


37706
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages