Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne supporte pas que ma soeur me juge

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 240 lectures | ratingStar_225337_1ratingStar_225337_2ratingStar_225337_3ratingStar_225337_4
Je me suis disputée avec ma soeur le jour de noël. Ce n'est pas notre première dispute, sauf que cela fait à peu près 10 ans que je tente de ne pas répondre à ces attaques, mais je ne sais pour quelles raisons, le 25 ça ne passait pas. J'ai pas réussi à passer outre. Comme si c'était trop. Tout est parti comme d'habitude d'une broutille, on parlait des diplomes necessaires pour entrer dans la gendarmerie. J'ai dit qu'il n'en fallait pas, et elle m'a contredit, .. j'ai alors ajouté que c'était une des rares branches qui permettaient de rentrer sans diplome. Elle soutenait qu'il fallait un bac 2 ... En deux secondes, on est passé de "Non, il faut un bac 2" à " tu te prends pour un puit de science" "t'as pas toujours raison, arrête de te la raconter " "tu te prends pour qui" "t'as pas la science infuse" "tu te prends pour une intello" ... là, j'avoue que j'ai pas "assuré" je lui ai dit "la ferme parce que là je sens que tu vas allé trop loin ".... et là ça a été l'escalade .... elle a continué "arrête de vouloir paraitre plus intelligente que tout le monde t'as eu ton bac au rattrapage" (!!) "c'est pas étonnant que ton ex mari t'es trompé" "tu te prends pour une psy à deux balles" "t'es une pauvre fille" "tu as raté ta vie" "t'es qu'une merdeuse" ... je vous passe le reste. Pendant cet incendie de phrases méchantes je ne savais pas quoi dire, en fait, j'avais l'impression que si je répondais j'allais moi aussi la blesser et la juger négativement, je lui ai donc dit qu'elle était "méchante". A cela elle a répondu par un "ferme la parce que je vais t'en mettre un dans la gueule" Je suis donc sortie pour éviter qu'elle ne me frappe (elle peut être violente)et mon frère est intervenu pour la calmer, il s'est alors lui aussi pris des phrases assassines. Le tout dans l'histoire n'est pas de savoir qui dans cette histoire a eu tord ou raison, le truc c'est plus que je sens qu'elle a vraiment cassé quelque chose en moi. Elle s'en prend toujours à quelqu'un et ce jour là, c'était pas ma mère c'était moi. Dans ma famille, tout le monde est habitué à ses pics, et on dirait qu'on l'accepte. Mais moi, là, je n'en peux plus. Je ne veux plus la voir je crois. J''ai été bléssée. J'ai eu l'impression qu'elle avait accumulé tout un tas de réflexions à me faire, depuis des années, et que là elle me sortait tout d'un coup. Je suis très attachée à sa fille, qui a 4 ans et qu'elle élève seule. Et je sais que si je suis en froid avec elle, je n'aurai plus du tout le droit de la voir. Je trouve cela injuste, car ma nièce m'adore. Je suis perdue, je me sens bléssée . Je n'arrive pas à comprendre qu'elle puisse ne serait ce qu'une seconde penser des choses comme ça sur moi et les dire. (surtout concernant mon divorce) Depuis mon adolescence, elle a toujours tout fait pour ruiner ma relation à mon père (elle a parfaitement réussi mais de lui, je m'en fous) et ma mère (ça par contre c'est plus dur à gérer, mais ma mère me dit "voir clair" ) elle jalouse la complicité que j'ai avec notre petit frère. Pense qu'on complote contre elle (pff... ) Je ne la comprends plus. Et bizarrement, je n'ai plus envie de faire d'effort. Ma soeur est en conflit avec la terre entière, n'a jamais d'ami car elle se dispute avec tout le monde, elle assimile toutes les informations qu'elle peut sur les gens, et les retourne contre eux. Résultat, les gens la fuient. Et ensuite, elle m'appelle moi pour pleurer ( un jour elle m'a dit, j'ai pas besoin d'un psy, je t'ai toi ma soeur) J'ai envie de lui écrire, que je ne lui ferme pas ma porte, mais que tant qu'elle n'aura pas fait un travail sur elle même, je ne veux plus la voir. Je n'en peux plus que nous devions tous nous adapter à son caractère, à son agressivité, ses crises. Je suis complètement déprimée quand je repense à tout ce que j'ai entendu, car c'est quand même ma grande soeur, et ça me blesse qu'elle pense autant de choses mauvaises sur moi, qu'elle juge ma vie comme ça. Comme elle est considérée comme "fragile et pas comme les autres" la faute risque de tomber sur moi qui n'aurait pas du réagir à son agression ... et ça je n'en peux plus. Je subis cela depuis 32 ans. Mon p'tit frère me dit qu'elle est jalouse, mais bon dieu, je n'ai rien de plus qu'elle. Je n'ai même pas d'enfant, et je suis seule comme elle ...
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


225337
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages