Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vis cent fois mieux depuis que je ne la vois plus

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 427 lectures | ratingStar_35974_1ratingStar_35974_2ratingStar_35974_3ratingStar_35974_4

Je suis avec mon hom depuis 8 ans et même si les rapports avec ma belle mere n'étaient pas grandioses  au début on cohabitait les WE ou les vacnaces et on se parlait un peu près normalement… Le jour ou on a décidé de se marier (la pillule a été dure a avaler mais bon…) et bien on a annulé le mariage car incompatibilité d'humeur et d'entente entre les belles familles bref l'amour entre nous était plus important qu'une fête et une bague à nos yeux (mais bon quand même…) Pour concretiser notre amour on décide de faire un bébé quiest arrive très vite et là (c'est pê le seul moment de ma vie en sa compagnie qui fut le meilleur) elle était au petits soins pour moi (pas trop tout de même au cas ou je m'y habituerai…) bb1 est né elle était heureuse (tant mieux nous aussi !!!! ) et à la mater mes parents arrivent (j'ai oublié de préciser qu'ils ne leur adressait pas la parole à mes parents depuis le mariage loupé et des histoires sans importance) ils félicitent mes bo parents et leur disent bonjour, tout heureux eux aussi d'être gds parents et là mes bô parents ne répondent même pas et partent. Mon hom ne s'est pas prié pour leur dire sa façon de penser sur leur comportement !!! Bref dure cohabitation quand dans les années qui suivent (2ans en fait) il faut réunir tout le monde pour les noel et anniversaire de petit bonhomme (je passe sur les crises de nerfs et d'angoisse que j'avais à chaque fois) , je passe sur les WE et les vacances que l'on passait chez eux (ils habitent en province) ou tout n'était pas toujours rose, les réflexions que je me prenait et mon fils aussi de temps en temps comme si un petit bout de 18 mois ou 2 ans pouvait comprendre. Bref j'en passe des vertes et des pas mures car sinon c'est 10 pages que j'en écrirais… Tout cela pour arriver au jour fatidique ou en vacances chez mon bo frère (je précise quand même que je me suis arrangé pour que l'on soit tous ensemble en vacances ensembles pour que tout le monde se voit un peu… Trop conne j'étais encore) M abelle mère décide de tout régenter comme d'hab' : ils avaient pris un petit F2 à 40 minutes de là et comme ma belle soeur n'avait pas de table et de chaises pour manger (ils venaient d'eménager et n'avaient pas tout encore) elle décide que l'on feraait ts les repas midi et soir chez eux alors là je dis non (mon hom prend le relais aussi)  mon fils était trop petit il avait besoin de sieste dans son lit au calme (et non sur un coussin par terre chez elle comme elle le voulait) que se coucher tard et être réveillé dans sa nuit c'était pas pour lui, qu'il était en vacances (en crèche toute l'année avec les horaires de tous au matin et soir pour aller bosser donc besoin de repos et nous aussi car on courre déjà asez toute l'année avec les horaires etrc…) bref elle le prend très mal (le contraire m'aurait étonné) de plus mon fils OSE casser un vulgaire verre à moutarde et là drame du siècle bref les vacances commencaient bien !!!! Je passe tout le reste ça serait trop long, la brouille entre mon hom et son père 2 jours +tard, le diner ou ma bel mère vient seul, la gueule qu'elle me fait (normal tout est de ma faute) les vannes qu'elle me lance ; il mange quoi mon fils ? De la viande ? C'est utile ? Car il va encore en laissé comme d'hab… Les larmes me venaient aux yeux au fur et à mesures, l'atmosphères état tendue jusqu'au pête final ou j'ose enfin lui adressé la parole pour lui dire je-ne-sais-plus-quoi qu'elle me rétorque que toi tu ne m'adresse plus la parole je lui répond qu'elle a interet a se calmer et à me parler sur un autre ton, de la elle me traite de salope et de pute (oui oui vous avez bien entendu) et qu'elle s'avance vers moi la main tendu prete à me frapper. Entre temps, mon hom qui n'a pas la langue dans sa poche même avec ses parents, depuis l'histoire avec son père en a plutot marre de ses parents, lui rétorque aussi ce qu'il pense et en voyant le geste de sa mère envers moi se lève aussi pret a lui en fiche une, mon bo frere s'interpose bref tout ça finit à moins une d'une bagarre familiale. En bref, cela fait 2 ans qu'on ne les voit plus, ni eux leur petit fils, entre temps bb2 est né et ils ne l'ont jamais vu.Pour eux c'est nous et stt moi la fautive qui devrait s'excuser mais non ce serait rop facile mais ils en bavent de ne plus voir leurs petits fils et tant pis pour eux. J'arrête là sinon j'en ai encore pour longtemps.En conclusion, je vis  cent fois mieux depuis que je ne la vois plus, plus d'angoisse pour les fêtes et les vacances et heureusement qu'il y a mes parents avec qui mon hom s'entend super bien. Bon courage à toutes celles qui subissent encore la "malediction des belles mères" pour moi c'est terminé du moins pour l'instant mais bon honnetement  au fond de moi je suis tout de même un peu triste pour mes enfants et mon hom mais bon…
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


35974
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages