Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

La place des grands-parents dans la famille

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2065 lectures | ratingStar_90469_1ratingStar_90469_2ratingStar_90469_3ratingStar_90469_4

A lecture des différentes discussions à propos des grands-parents, il me vient une question : quels ont les grands-parents idéaux ? Les règles semblent avoir changé et je m'y perds un peu.

Lorsque j'étais enfant, mes frères et moi passions régulièrement une partie des vacances scolaires chez nos grands-parents. Mon père étant brouillé avec ses parents depuis de nombreuses années, il nous déposait en début de vacances et venait nous chercher en fin de séjour en échangeant à peine quelques mots avec ses parents. Nous n'avons jamais été mêlés à leur querelle et n'en avons donc pas souffert.

Nos grands-parents étaient un couple "à l'ancienne" ; grand-mère était aux fourneaux et nous régalait de bons petits plats, desserts, confitures et soignait nos petits bobos en nous consolant. Grand-père nous "trimballait" toute la journée, répondant patiemment à nos questions et nous enseignant mille choses. Aujourd'hui encore, il m'arrive de dire à mon mari "dans telle situation, mon grand-père me conseillait d'agir ainsi"… "grand-père disait que"…

Ma personnalité s'est construite AUSSI grâce à mes grands-parents et je suis reconnaissante à mes parents de ne pas m'avoir privée de ses moments privilégiés.

J'ai reproduit le même schéma avec mon fils. Ma belle-mère et moi nous sommes détestées d'emblée. Elle avait déjà mis la pagaille chez ses autres enfants et je ne voulais pas engager une partie de bras de fer avec elle. J'ai horreur des conflits et des discussions oiseuses ; aussi, je me tenais loin d'elle. Malgré cela, mon fils a régulièrement été rendre visite à ses grands-parents et y passait chez eux une partie des vacances scolaires. Lorsque mon fils était malade, j'étais bien soulagée de pouvoir le confier à mes beaux-parents puisque je travaillais. Chez eux, je le savais en sécurite, soigné et dorlotté. Récemment, mon fils m'a demandé de lui faire un tirage de toutes les photos de lui, enfant, lorsqu'il était avec ses grands-parents. Il veut les montrer à ses enfants pour raconter et partager ses souvenirs. Qoi de plus normal ?

Jusqu'à une récente période, il me semblait qu'un enfant avait besoin d'être entouré de générations différentes pour comprendre le fonctionnement de la société, sa structure, ses règles, la hiérachie, le respect (ses parents, ses frères et soeurs, ses grands-parents, ses copains).

Les parents sont l'amour (bien sûr) mais aussi l'éducation et l'autorité. Les grands-parents (délivrés du rôle d'écucateurs qu'ils ont déjà assumé avec leurs enfants) sont là pour gâter, aimer, transmettre.

Naguère les grands-parents avaient leur place dans la famille. A présent, sont-ils devenus inutiles, encombrants ? N'y a t-il plus de place, dans la société actuelle, pour les cheveux gris il s'agit d'une métaphore, bien entendu.

Dans certaines familles… attention, j'écris bien "dans certaines familles" (pas dans toutes, heureusement) les enfants semblent être un enjeu, un rapport de force entre parents et grands-parents les grands-parents… et si les grands-parents ne cèdent pas, le silence s'installe et éloigne petits-enfants et grands-parents. Je sais que dans cette situation, je ne cèderais jamais au chantage affectif et je suis bien heureuse de ne pas être confrontée à ce problème.

Je ne suis pas naïve et je sais que certains grands-parents peuvent être à l'origine du conflit familial. Dans ce cas, la question ne se pose pas. Je lis d'autres cas où il me semble qu'un minimum de dialogue entre les uns et les autres permettrait à l'enfant de s'épanouir dans un environnement serein.

Les grands-parents idéaux existent-ils ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


90469
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages