Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon beau-père dirige tout

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 344 lectures | ratingStar_127040_1ratingStar_127040_2ratingStar_127040_3ratingStar_127040_4

Je suis avec mon ami depuis bientôt 3 ans. Nous allons nous marier dans moins de 2 mois et nous allons bientôt faire des travaux afin d'avoir une maison.Mais, alors que je devrais être sur un petit nuage, je suis de plus en plus mal à cause de mes beaux-parents ! Je m'explique : mon ami est fils unique, ses parents l'ont eu assez tard et tout ce qu'ils font est tourné vers lui. Au début ça se passait très bien avec eux, on s'entendait très bien mais plus notre relation de couple devient sérieuse et plus j'ai l'impression qu'ils s'inquiètent… L'été dernier, nous nous sommes pacsés. Ça faisait 2 ans qu'on était ensemble mais j'ai l'impression que c'est le PACS qui leur a fait prendre conscience que ça pouvait être sérieux entre nous. Alors qu'ont-ils décidé ? Ils se sont empressés de faire donation de leur (très grande) maison à leur fils, en gardant l'usufruit bien sûr. Peut-être que je me fait des films, je ne leur ai rien dit mais moi j'interprète cette décision comme ça : "vite, dépêchons-nous de lui faire la donation avant qu'ils ne décident de se marier. Comme ça, si un jour ils se séparent, elle ne pourra rien lui demander !! " Il y a un an, on a décidé de chercher à acheter une maison mais vu le prix de l'immobilier, on a vite compris que ça allait être très compliqué. Et là une idée nous est venue : pourquoi ne pas réhabiliter le rez-de-chaussée de la maison de mes beaux-parents qui est actuellement un local-débarras en appartement ? Mais qu'est-ce qui m'a pris d'avoir cette idée ? Evidemment, ils ont sauté de joie à cette idée : ils remettait la main sur leur fils !! Ils pourraient le voir bien plus souvent (on les voit déjà quasiment tous les week-end…) Et là, le premier clash : mon beau-père appelle mon copain pour lui demander de passer les voir un soir, en rentrant du boulot (donc seul et surtout SANS MOI). Quand mon copain est rentré, il m'a fait part de la discussion qu'il avait eu avec ses parents : ces derniers avaient décidé de l'aider à financer les travaux. Mais ils ne voulaient pas que je participe financièrement parce que, je cite, "on ne sais jamais ce qui peut se passer".Autrement dit, ils craignaient que je leur réclame quelque chose si je venais à me séparer de mon copain… Alors là, j'ai explosé. Leur manque de confiance m'a fait super mal. J'ai expliqué (en pleurs) à mon copain que jamais de la vie je n'oserai réclamer quoi que ce soit concernant cette maison (que mon beau-père a construit de ses mains et qui lui a pris plus de 10 ans). Mais qu'il était hors de question que je ne participe pas financièrement à ce projet parce que, pour moi, c'était important de participer à ce qui était notre premier projet sérieux… Je suis peut-être trop bête en fait. Je pense que beaucoup auraient été ravies : avoir une maison sans avoir déboursé un centime… mais pour moi les laisser faire ça se résumait ainsi "je n'avais qu'à m'écraser et les laisser faire tout ce qu'ils voulaient dans cette maison". Bref, mon copain les a appelé et leur a expliqué mon point de vue. Le lendemain, ma belle-mère m'a appelée. Elle était super mal. Elle s'est excusée en disant qu'ils n'avaient pas réfléchi, qu'ils ne s'étaient pas rendu compte qu'effectivement ça pouvait être important pour moi, et qu'ils se rendaient enfin compte que c'était sérieux entre nous… A partir de là, c'était arrangé… du moins c'est ce que je croyais… On est allé voir un architecte (ami de mon beau-père) pour établir un permis de construire avec des plans etc… En fait, mon beau-père voulait construire un local sur son terrain pour y mettre toutes les choses entreposées actuellement dans le rez-de-chaussée qui deviendrait notre appartement. Mon beau-père a dit qu'il finançait cette partie des travaux qui s'élève quand même à 50 000 euros. A ce jour, ce local est presque fini. Les travaux pour transformer le rez-de-chaussée en appart' doivent commencer en septembre. Mais depuis quelques mois chaque fois que je vois mon beau-père je me fais violence pour rester calme. Avec mon copain, on avait dessiner les plans de l'appartement. Ça nous plaisait trop. C'était exactement ce qu'on voulait. Mais mon beau-père y a mis son grain de sel : plein de choses ne lui plaisaient pas sur les plans. Et impossible d'avoir la paix : tous les week-ends c'était la même chose : " il faut faire comme ci, faut pas faire la cuisine comme ça, il y a pas assez de rangements etc. Etc." Mon copain n'a jamais osé tenir tête à son père donc, bien qu'il ne soit pas d'accord avec lui, il n'ose pas lui dire. Du coup, je passe pour la méchante qui ne veut pas écouter mon beau-père et qui lui tient tête. Une fois il a osé dire, en regardant mon copain, et en faisant comme si je n'étais pas là (alors que j'étais assise à la même table) : "ce n'est pas parce qu'elle a décidé qu'il fallait faire comme ça, que tu dois l'écouter ! " Il croit que c'est moi qui prend toutes les décisions alors qu'on les a toujours prises en commun avec mon copain… Au final, il a gagné : il nous a tellement gonflés qu'on a modifié tous les plans pour faire ce qu'il voulait… Des fois j'ai envie de lui dire que ça va être notre appartement, pas le sien, et que c'est à nous de décider. Mais vu qu'il a déboursé un grosse somme pour le local et qu'il s'est super investit (il a rencontré plein de prestataires : plombier, électricien etc…) et que mine de rien il nous fait un super cadeau en nous laissant habiter là vu que les prix des travaux coutent environ ce que couterait rien que l'achat d'un terrain, je me sens redevable… En même temps, ils avaient l'air trop heureux de nous voir habiter en-dessous chez eux. Ils n'arrêtaient pas de dire "c'est trop cool, on vous verra souvent… "etc. La dernière fois, on a contacté le maçon pour lui parler d'un truc. Mon copain en a parlé à son père et là, son père lui répond "ça me plait pas que vous fassiez des choses sans m'en avoir parlé avant ! " P***** mais je rêve !! En gros, il décide de tout !! En janvier, quand on a annoncé à nos familles qu'on allait se marier au mois d'aout, mes parents ont sauté de joie, mes soeurs étaient trop contentes. Eux, ils ont fait un sourire timide et ma belle-mère a dit "on aurait aimés être au courant" Ben quoi ? On venait de les tenir au courant non ? Ils croyaient quoi ? Qu'on allait leur demander leur avis avant de se lancer !! Bref, vu comment mon beau-père s'est immiscé dans les travaux, il était hors de question qu'ils fassent de même dans les péparatifs du mariage. Du coup j'ai tout fait seule. J'ai seulement proposé à ma belle-mère de venir m'aider à monter les dragées et les noeuds pour les voitures parce que je savais que ça lui faisait plaisir. Je pense qu'elle m'apprécie beaucoup parce que souvent elle me propose d'aller chez eux, même sans mon copain, quand je suis en vacances et qu'il travaille. Et puis c'est vrai qu'elle est un peu comme une copine : on rigole bien toutes les deux. Mais je ne supporte plus mon beau-père. Il essaie de nous imposer des choses (déjà on a du inviter des gens qu'on ne voulait pas, on a du faire un vin d'honneur en plus alors qu'un cocktail était déjà prévu au resto et qu'on ne voulait pas inviter des gens qu'au vin d'honneur. Mais eux tenaient absolument à inviter des connaissances à eux qu'au vin d'honneur…) Bref, plus le temps passe et moins j'arrive à rester calme quand je le vois. Il a bien compris que moi je n'étais pas comme son fils et que si je n'étais pas d'accord avec lui je le disais alors maintenant il ne dit jamais rien quand je suis là. Il attend d'être au téléphone avec mon copain… Et puis dernière en date : ça fait 2 fois que des gens parlent "bébé" à ma belle-mère et qu'elle leur répond qu'elle espère bien que je ne suis pas enceinte et qu'elle espère bien qu'on va attendre… Une fois, une voisine m'a dit "alors vous allez bientôt faire le bébé ? ". Et ma belle-mère m'a regardé d'un air terrifié et m'a fait NON avec son doigt. Après ils sont malins : ils imposent des choses et terminent en disant "enfin, vous faites comme vous voulez… " Alors qu'ils n'en pensent pas un mot. Bref, j'avais dit que j'essaierai de ne pas être longue. Mais je me suis étalée. Mais faut dire que moralement je ne vais pas bien du tout… J'ai de plus en plus peur d'habiter en-dessous eux. J'ai peur qu'ils viennent nous voir tous les jours, que ma belle-mère passe tous les mercredis (elle est à la retraite et moi je ne travaille pas ce jour là) et quand je suis en vacances. J'ai peur qu'ils s'immiscent dans notre vie quand on aura des enfants (et contrairement à ce que veut ma belle-mère, on compte s'y mettre après le mariage). C'est très bête mais j'ai même peur d'avoir du mal à tomber enceinte vu la pression que je ressens à cause d'eux… Je n'arrête pas de dire à mon copain qu'il faut qu'il mette les points sur les i avant qu'on habite là-bas parce que sinon ça va être l'enfer. Il essaie de tenir tête à son père mais bon franchement il n'y arrive pas… Et moi j'ai du mal à comprendre ses réactions parce qu'avec ma famille on a toujours pu parler librement.Quand j'ai envie de dire "M****" à mes parents je le dis et on ne se fâche pas pour autant. Chacun expose ses points de vue et ce n'est pas toujours le même qui s'écrase. Tout le monde met de l'eau dans son vin comme on dit. Dans la famille de mon chéri ce n'est pas comme ça : mon beau-père décide et sa femme et son fils doivent obéir. Ma belle-mère n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Mais avec son mari elle s'écrase sans arrêt…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


127040
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages