Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

Seule dans une famille dissolue

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 609 lectures | ratingStar_120087_1ratingStar_120087_2ratingStar_120087_3ratingStar_120087_4

J'ai fréquenté à distance, c a d 950 km, pendant un an mon conjoint actuel. J'ai fini par le rejoindre en décembre dernier, j'étais prete a quitter mon emploi et finalement j'ai été licenciée économique donc j'ai foncé.Lui vivant a cette époque encore chez ses parents, je l'ai rejoint dans la maison familiale pour le debut, bien que je sois independante depuis mes 18 ans (j'en ai 26 bientot, et j'ai quasiment toujours vecu en couple avec mon ex). Il y a un an ses parents vivaient un divorce très très compliqué. En decembre lorsque je suis arrivée, le divorce prononcé, il n'y avait plus dans la maison familiale que le père et mon conjoint. Sauf que comme prévu, ma belle-soeur de 2 ans de moins que nous et son copain venaient s'installer en meme temps dans cette maison suite à leur problèmes d'argent. Cela impliquait donc comme prévu que l'on soit 2 couples et le père divorcé sous le même toit, sachant que la maison est très grande. Les 2 premiers mois n'ont pas été faciles mais pas particulièrement compliqués, même si la situation était nouvelle pour tout le monde, pour ma part je venais de perdre mon emploi, et quitter ma région. MAIS a priori les choses ne pouvaient que s'arranger pour tout le monde. Mon problème est composé de plusieurs facettes : 1/ Le fait est que après moins de 2 mois passés tous ensembles, GROS CLASH. Le père lui n'a pas trop assisté a tout ça car en voyage la moitié du tant pour nouvelle conquête féminine dans le pays d'origine de son ex-femme (mon chéri et sa soeur sont métisses) Precision : Toute la famille travaille dans l'entreprise familiale sur place a coté de la maison, sauf la mère parti du fait du divorce. CLASH c a d : Ma belle-soeur venait de voir son copain militaire partir pour 6 mois et devenait donc de plus en plus difficile a vivre. La tension qu'elle imposait à tout le monde et surtout à son frère donc mon conjoint se faisait de plus en plus forte, et a fini par exploser. Un soir ou nous étions que tous les 3, elle nous a insulté, moi aussi pour la première fois, accuser d'un tas de choses y compris d'être faux-cul etc, et nous a "mis à la porte" en pensant que son père cautionnerait sa démarche. L'accrochage a été très violent, verbalement et aussi physiquement. Et malgré nos essais vains de comprendre et parler calmement, nous nous sommes retrouvé face à une furie. Le plus étonnant est que moi aussi elle m'a prise à partie et m'a insulté et m'a accusé d'un tas de choses sans crier gare. Résultat : Dans la semaine qui a suivi nous avons pris le premier appart dispo et sommes parti d'une facon très violente et difficile car nous étions seuls pour déménager et faire face, tant psychologiquement que matériellement et financièrement. 2/ Après cela, toujours au chômage, et déséspérément seule pour affronter ce clash, je réalise que mes proches me manquent terriblement. 3/ Mon ami travaille toujours avec sa son père et sa soeur dans l'ent familiale. Sa soeur lui rend la vie impossible. 4/ Sa mère vit une 2e jeunesse et ne nous appelle que pour qu'on lui rende service, elle ne se soucie pas une seconde de ce qui se passe, elle ne s'apercoit pas de l'ampleur des difficultés pour son fils, et ne voit pas que sa fille est malade. 5/ Son père a trouvé une compagne arrivé depuis peu de son pays et ne prend quasi aucune mesure tant sur le plan professionnel que familial pour que la famille et l'entreprise puisse vivre a nouveau sainement. Ce qui signifie que mon ami subit tous les jours et au bureau et dans ses rapports familiaux la prise à partie CONSTANTE par sa soeur. 6/ Depuis qu'elle m'a prise à partie, je n'ai plus eu aucun rapport avec sa soeur, qui ne ressent pas le besoin de s'excuser. J'ai été choqué, et j'ai peur d'elle depuis, je sais que je ne pourrai pas faire semblant et la fréquenter à nouveau si elle ne s'excuse pas car même si je ne suis pas rancunière, je me sens trop fragile à ce jour encore pour prendre sur moi devant elle. Je suis une personne très entière et je déteste les faux semblants. Aujourd'hui, nous sommes seuls à longueur de temps, a subir les problèmes que pose sa mère, et les problème que pose sa soeur chaque jour en entreprise, et les problème que pose son comportement dans la vie privée ; mon ami ne peut même plus mettre les pieds chez son père quand elle est là, elle le met dehors, ce qui est fou quand on sait que lui n'avait pas quitter la maison et habitait là quand elle et son copain sont revenus. Aujourd'hui elle et son copain revenu de mission vivent au frais de la princesse chez son père, avec lui et sa nouvelle femme. Sa soeur pose desormais des problème avec sa nouvelle belle mere apparemment de temps en temps. Et nous nous vivons de notre coté, reclus. 7/ Ma famille et mes amis sont toujours loin de moi, et ici je suis seule face à une famille dissolue, qui ne nous apporte rien et au contraire nous pose constamment des difficultés… Je suis perdue dans cette nouvelle ville, cette nouvelle région, difficile de construire une nouvelle vie de A à Z dans ces conditions, de chercher un emploi et de se vendre alors que l'on a envie de pleurer à chaque instant. Je sais qu'il n'y a pas de solution miracle à cette situation, car depuis 8 mois mon moral bascule constamment entre culpabilité de ne pas trouver d'emploi, de ne pas avoir réussi à m'intégrer dans une famille que je désirai a priori "faire mienne" et l'envie de construire malgré les difficultés.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


120087
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages