Histoire vécue Famille - Enfants > Conflits familiaux      (1820 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une cousine manipulatrice et malsaine

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 408 lectures | ratingStar_120117_1ratingStar_120117_2ratingStar_120117_3ratingStar_120117_4

Ma cousine est venue me rechercher en 2005 au décès de notre grand-mère. J'ai voulu nous laisser une chance de reconstruire ce lien, de l'entretenir dans un relationnel harmonieux basé sur l'amour, le partage et le respect. Au départ, j'étais très heureuse qu'elle revienne dans ma vie, qu'elle connaisse enfin mon fils âgé à l'époque de 14 ans et mon mari. Toutefois, je restai vigilante notamment sur le fait que la spécialité de ma famille c'est le "JE TE PRENDS, PUIS JE TE JETTE". J'avais crû bon de lui rappeler que j'avais un fils et je me suis sentie rassurée lorsqu'elle m' a assurée qu'elle ne rentrait pas dans sa vie pour rien. J'ai fait table rase du passé, des concessions, pris le temps de l'écouter, de la comprendre… Je pensais que nous rattrapions le temps perdu et que le lien était fort, qu'il résisterait au temps, où aux interventions du reste de ma famille, et notamment ses parents. Je me suis illusionnée moi même "TOUT CA POUR ENTRETENIR LE LIEN" au point de me rendre compte fin 2009 que ce lien était malsain, à sens unique et maintenant d'une violence extrême étant donné les propos qu'elle tient… A l'annonce de son futur mariage, elle s'est révélée être un vrai pitbull, elle m'en a mis plein la gueule, a craché dans la soupe, a tiré sur l'ambulance au point qu'il m'a fallu lui dire stop et lui mettre des limites car sa virulence est de plus en plus ordurière. Depuis, je me protège et je n'ai d'autres alternatives que de faire la morte et de me dire que c'est le temps qui me dira où j'en suis. Elle n'en a rien à faire de la souffrance que je traverse car elle m'a prouvé par sa violence combien elle ne savait pas ou ne voulait pas faire le tour de la situation. Je lui ai souhaité son anniversaire, puis celui de son chéri. Le mien est tout proche et son mariage arrive à grand pas. En dehors de ça, nous n'avons plus de contact depuis plusieurs mois. Je ne serai pas présente à son mariage, j'ai joué avec le feux tout en connaissant le système malsain de ma famille qui consiste à ne pas mélanger les torchons et les serviettes, à jeter les gens hors du cercle pour mieux leur reprocher ensuite bref en leur piquant le rôle de victime tant qu'à faire, autant manipuler avec brio. Bref, elle me jette tout comme ses parents l'ont fait avec ma mère. Ma cousine crache en permanence en l'injuriant et en la diffamant. Je me retrouve sur le carreau pour avoir dit que je ne supportais plus qu'on crache sur maman de la sorte et qu'à 40 ans, je ne trouvais toujours pas ma place la dedans. Je lutte contre l'obsession, je lutte pour ne pas ruminer, j'ai de la peine et ma névrose dans tout ça, je sens le volcan se rallumer. Je met tout en pratique pour me défaire de la toxicité de cette situation bref je prends mes jambes à mon coup et je m'en vais. Je suis en pleine lutte pour ne pas replonger. Tout ça pour entretenir le lien, mais en valait-il le coup, ma cousine sait que je suis une névrosée, que cherchait-elle ? Se venger, me faire mal, je ne sais pas mais. Je n'ai pas été capable de protéger mon fils qui en souffre à présent, j'ai beau savoir faire la part des choses, j'ai la certitude d'avoir apaisé mon fils et de l'avoir ramené à l'essentiel. J'en fais autant pour moi, c'est dans mon intérêt de mettre en place mes clefs, celles que j'ai appris lors de ma thérapie. C'est la première fois depuis 6 ans que je me suis faite soigner que je dérouille autant, le plus dur reste à venir m'avait-on dit, j'en ressens tout le sens aujourd'hui. Je sortirai grandie à nouveau de cette expérience, mais je lui en veux pour son irresponsabilité et sa malhonnêteté, je la vois comme elle est, le masque est tombé maintenant. Tout ça pour ça… Courage à tous, je m'en souhaite aussi par la même occasion.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


120117
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Je n'aime pas ma belle mere, - les belles-meres

image

Oui ça peu allé en tout cas, nn il ne dit rien en parlant de cette esthéticienne mais il y a des choses que je ne pourai expliqué (il était amoureux de sa cousine) qui est aussi jolie qu'elle, une fois on était parti chez sa mere où toute la...Lire la suite

Je me gache la vie pour des broutilles a cause de ma belle-famille. - les belles-meres

image

Bonjour à toutes, Moname, pour les visites à la maternité, mon mari me dit surtout que même s'il n'a pas porté le bébé, il est le père et sa famille a tout autant le droit de venir voir le bébé. Pour les sms pendant qu'on est en vacances,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages