Histoire vécue Famille - Enfants > Difficultés - Échecs scolaires      (54 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon garçon de 8 ans a du mal à s'adapter à l'école

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1258 lectures | ratingStar_221939_1ratingStar_221939_2ratingStar_221939_3ratingStar_221939_4
J'ai un garçon de 8 ans. Dès la maternelle, il a eu des problèmes d'adaptation au milieu scolaire. Il était rejeté parce trop impulsif et inatentif (les termes utilisés par l'équipe enseignante était même agressif, associable et inadapté au milieu scolaire mais ce n'était pas le petit garçon que nous connaissions en famille ou entre amis, certe vif mais tellement affectueux avec grands et petits - Je pourrais raconter une multitude d'anecdotes heureuses en famille et malheureuses à l'école). Le diagnostique "hyperactif" a très vite été posé par un neurologue en centre hospitalier mais je n'ai pas tout de suite accepté le traitement. Mon fils a alors commencé a être suivi en neuropédiatrie, pédopsychiatrie, ortophonie, psychomotricité . La pression des autres élèves et leur méchanceté celles des instituteurs augmentaient, nos angoisses de parents croissaient(on se sentait jugés, jaugés par le corps enseignant qui nous a traité de parents trop couvants, hyperprotecteurs, ne voulant pas couper le cordon, bref on nous a culpabilisé). J'ai alors accepté qu'il soit mis sous traitement). Cela ne l'a pas aidé malgré le soutien médical et il a commencé à bégayer environ 6 mois après le début du traitement. Au début, j'ai pensé à un effet secondaire, à l'angoisse de l'apprentissage à l'école (il venait de passer au CP et même si le mécanisme de la lecture était acquis, je voyait bien qu'il se sentait mal. Il mangeait tous ses pulls ou sweats aux manches et quand les manches étaient trop courtes, il mangeait son col ou la fermeture éclair de son blouson. Il n'avait plus d'ongle).Malgré tout on faisait confiance et on s'est réveillé quand on nous a annoncé en CE1 qu'une demande de placement en IR (Institut de rééducation) était préférable pour les autres et pour lui!!! Je me suis révoltée. J'ai lâché 5 années de soufrance et d'abandon des enseignants. Le soutien l'équipe médicale a été très important et avec l'aide à l'IEN du secteur, il a changé d'école en septembre 2004. Depuis c'est la métarmophose!!! Un gamin perdu devient un ange!!! C'est vrai, nous avons accepté qu'il redouble car nous avions peur que les lacunes soient profondes. Cette année, nous n'avons que des compliments sur lui, il travaille très bien et a même des acquis des années antérieures, il ne bégaie plus et comme il dit il se "bat" pour réussir
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


221939
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Arret critique / resocialisation - bonheur et joie de vivre

image

Il y à un jour dans sa vie ou on à tous besoin de changement, un grand besoin d'être quelqu'un d'autre ou de changer ses activités quotidiennes souvent dues à un ennuis permanent ou un ras-le-bol. Comme beaucoup de personnes déjà je vais...Lire la suite

L'intelligence et le qi

image

Pour m'être interreser au sujet il y a quelques temps, je peux dire que les recentes emissions sont pour la plupart bourés de prejugés… En effet la plupart des "surdoués", super entrainé a repondre a des questions en rafales, selon l'imagerie...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages