Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

A cause de la phobiie sociale, ma vie est devenue un enfer !

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin
Mail  
| 448 lectures | ratingStar_12915_1ratingStar_12915_2ratingStar_12915_3ratingStar_12915_4

J'ai commencer par de la phobie sociale depuis un ans et demi et ma vie est devenu un enfer !

Tout commence a mon entrée en 4 en internat (forcée par ma mere et mon beau pere) arrivant la bas a cause de ma grande timidité, tres dur de me faire des amies mais jy suis arriver en assez peu de temp (deux jours) enfin c'est ce que je croyais car plus les jours passez a linternat (40filles et 6 garcon dans tout linternat) et plus je sentait un malaise car le jour où j'ai eu mes regles j'ai eu une tache sur mon pantalon et la les deus filles les plus respeter car plus agée, grande gueule, tres belle, a la mode (moi tres moche et tres loin detre a la mode) , bref, v'est deux filles ce sont mise a crier que javais des tache et personne nai venue maider car je navais pas de tampons, il mon laisser me debrouiller (meme les prof) avec du papier toilette pendant une semaine et apré sa ne c'est jamais arreter, elle fouiller dans mon armoire dans la chambre pour trouver mes dessous et les affichez dans la classe, elle disait que quand jallais me doucher je fesai semblan de me laver, que javais des poux (qu ils surnomer maurice) pendant plusieur mois, en cour jenttendait "tu pousse le bouchon un peu trop loin MAURICE ! " "t as vu MAURICE aujourdhui il une tache la ou la" "c'est pas moi c'est maurice qui as manger la mousse au chocolat", tout sa glisser discretement derriere mon oreille en cours ou a table ou dans la chambre (car a huit dans la chambre) … Tout ça a commencer avec ces deux filles mais comme elle etait admirer, tout les eleves s'y son mis et le pire de cauchemar c'est quan arriver le vendredi car il yavai plus de bus et on se retrouver qu'entre eleve pour allez a l arret de bus et prendre le train pour rentrer chz nous ! C'etait les pire, horrible, moment de ma vie, car durant tout ce trajet, les insulte fusait, les moquerie sur mon acnée et le reste… Enfin quand arriver le bus il etait deja remplis a rabort dune autre classe, d un autre internat que je no connaissai pas et la des qu il arrivais tout le monde montait et me laisser monter en derniere et des que jentrait dans le bus comme chaque vendredi, tout le monde me regarder et impossible demassoir meme la ou il yavai une place, personne ne voulais que je massois et jetait toute seule debout au milieu de l'allée et TOUT LE BUS (meme ce que je connaissai pas) se moquait, minsulter… TOUT ce cauchemard a durer un ans et demi juska que mon pere comprenne que jallais bien (parent separé et un week end sur deux chez papa) car il a vu que je me scarifier et mas enlever de linternat.

Aprés ça j'ai etait inscrite en cfa vente, où le jour de la rentré je le suis forcer a vomir pour pa y aller et apré être obliger dy aller j'ai rencontrer une fille d un foyer et mas fai faire toute les… possible don pendant un ans pas de phobie social du momen ou jetait avec elle mais elle a eu des probleme et a ete placer dans un autre foyer et aprés ce jour, j'ai renconter mon copain, me suis installer avec lui et suis rester enfermé petit a petit je voulais plus sortir, s'as as etait un engrenage dans lequel je ne me suis rendu compte de rien !

Car ma premiere crise d'angoisse (crise d'agoraphobie) c'est declarer en mai 2008 au mariage de mon oncle,

Au moment de passer a table dans une salle assez petite avec enormement de monde (pour moi) , tous serré et le pire c'est que on m'avais mis moi et mon copain assis a une table où on ne connaissait personne et ma famille a une table (tous ensemble) et tres loin de moi et au moment de l'entrée, j'avais la tete qui tournait, tres tres chaud, l'impression que j'allais mourir ou faire un malaise, j'ai eu l'impression que quelqu'un serrer fort fort mon coeur dans sa main et qu'il est entrain de l'ecraser, ce qui me donne l'impression que ma respiration est bloquer et que je vais m'ettoufer.

J'ai expliquer sa a ma grand mere qui as 60 ans et tres jeune dans sa tete et je lui ai demander de me preter les clefs de son camping car pour que j'aille me "relaxer" a linterieur et la toute ma famille qui etait a table m'as repondu : "HA NON ! TU T EN VAS PAS ! Tu vas pas partir alors que c'est le mariage de ton oncle, tu reste la et c'est tout ! "

J'en ai pleurer tellement j'etait mal je regardais tout autour de moi dans les salle, tout les gens qui etait la s'amuser et moi j'etait toute seule dans mon coin avec la sale et net impression que j'allais MOURIR !

Puis ma mere 'aprés longue minute dattente mas enfin donner ces clefs de voiture et j'ai passer ma soirée a pleurer dans la voiture car des que je sortait de la voiture pour essayer de rentrer dans la salle,

Toute ces mauvaise sensation revenai m'envahir !

Et apré ça je suis rester chez moi, sans sortir pendant deux semaine, jusquas qu une amie vienne pour aller au centre commerciale a pieds et la des que je suis sortie de mon immeuble, rebellote, impression de malaise, respiration bloquer, coeur serrer et qui s'accelére…

J'ai fais donc venir un medecin a mon domicile car impossible d'alle nulle part et la il mas dit que javais fais une crise d'angoisse (crise de panique) !

J'ai donc prix sur moi pour prendre ren, dez vous chez mon medecin et la elle ma dit apré des test et tout ce qui sen suit que j'etait agoraphobe, je suis donc un traitement (effexor) depuis juin.

En fait tout pour en venir au fait que depuis cette periode la tout c'est degrader dans ma vie, je nai plus AUCUNE AMIE et ne sais comment m'en faire car mes amies que je connais depuis longtemp n on pas compris et comme je ne sors pas, je peux pas men faire car pour moi de toute facon, les filles sont comme les filles de mon internat !

Et dans ma famille tout le monde me dit de faire des effort, mon pere ne croit pas a ma maladie, mon copain me dit de me forcer, ma belle famille croit que je ne laime pas car je sors jamais avec eux au restaurant (car ils n habitent pas ici) … PERSONNE NE ME COMPREND !

Je sais vraiment plus quoi faire je suis au bord du gouffre et chaque jour un peux plus j'ai limpression de que petit a petit en ne croyant pas a ce que je vis et ceque je ressens les autres me poussent a tomber…

Une jeune fille en detresse !
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


12915
b
Moi aussi !
12 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages