Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

A l'école, le problème porte sur les programmes et les pédagogies

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 333 lectures | ratingStar_24235_1ratingStar_24235_2ratingStar_24235_3ratingStar_24235_4

Quant à se bouger les fesses, agir et inventer : s'il faut que chacun d'entre nous vous fasse le détail de tout ce qu'il met en place pour réapprendre à lire, compter, calculer, écrire, lire une consigne… à ses élèves, avant de pouvoir enfin attaquer réellement son programme… Vous ne vous en sortiriez plus.

Je le répète, comme Emmanuele : le problème est idéologique, et porte essentiellement sur les programmes (notamment du primaire) et les pédagogies IMPOSEES par des personnes qui, bien souvent, n'ont jamais enseigné, ou ont fui l'enseignement pour se réfugier dans "les sciences de l'éducation" et la réflexion pédagogique.

J'ai dit "bien souvent". Je ne mets donc pas tout le monde dans le même panier. Le problème est surtout qu'en matière de pédagogie, il ne peut y avoir de science, ni d'absolu. Et quand on part d'un prémisse erroné, aucun raisonnement ne peut tenir. C'est la même chose à l'école : on impose une chose (la pédagogie) qui, du coup, parce qu'elle est imposée, perd toute sa valeur et toute son efficacité. L'enseignement est l'art de l'adaptation, voire du tâtonnement (hé oui). Non seulement chaque année est différente (programmes, classes et élèves changeants) mais aussi chaque heure.

 

Voilà pourquoi les propositions de Mme Royal me semblent brasser du vent (je ne m'attarde même pas sur le caractère utopique de leur réalisation). Et voilà pourquoi j'attends qu'enfin, sur le sujet de l'Education Nationale, un candidat à la présidentielle propose d'intervenir sur le fond et accepte de revenir sur l'idée, belle mais maladroitement mise en place, du collège unique.

Savez-vous qu'actuellement, toutes les structures d'accueil spécialisées pour les élèves en difficulté ferment les unes après les autres ? Il s'agit des SEGPA, des CLIS, voire des établissements dédiés aux élèves physiquement en difficulté.

Pensez-vous qu'un collège de base soit en mesure d'accueillir tous ces jeunes gens, avec leurs particularités ?

Ne pensez-vous pas qu'il puisse y avoir un lien de cause à effet avec le nombre croissant d'échecs scolaires (quoi que j'aimerais connaître les chiffres exacts à ce propos) ?

 

J'aimerais avoir des réponses, car je suis avide d'améliorer mon jugement en le confrontant aux autres.

J'aimerais également, je l'avoue, avoir la possibilité de rédiger un texte qui se fasse le reflet de la pensée d'un maximum de personnes, enseignants et non enseignants, afin de l'envoyer partout, par courrier postal si nécessaire (puisque nous sommes souvent modérés sur le net). Après tout, les partis politiques sont bien censés nous représenter. Qu'ils le fassent. Nous aussi, avons le droit d'être représentés, et pour l'instant, je ne me reconnais nulle part (pas même chez les alternatifs, qui semblent vouloir continuer dans la voie qui nous a menés où nous en sommes). Et là, je ne parle que de l'enseignement. Je n'ai pas non plus l'impression de me retrouver dans les différentes politiques économiques, sociales,… qui nous sont proposées.

D'ailleurs, que propose-t-il, le PS, exactement ? J'ai cherché, mais rien n'est clair. On nous dit sur quoi on promet qu'on agira, mais on ne dit à aucun moment quelles actions, quelles solutions, seront mises en place pour atteindre les buts proposés. Or, c'est sur ces solutions que l'on peut choisir. Parce que, moi aussi, je peux promettre qu'il n'y aura plus de chômage, qu'il y aura plus d'égalité partout… Ce que je veux savoir, c'est par quel biais !
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


24235
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages