Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole      (7398 témoignages)

Préc.

Suiv.

Attention : les enfants sont les éponges des émotions

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1634 lectures | ratingStar_21939_1ratingStar_21939_2ratingStar_21939_3ratingStar_21939_4

Premièrement : dédramatiser la situation. Les enfants, c'est bien connu sont les éponges des émotions de leurs parents (maman ?! ). Si ta puce te sens angoissée elle risque de l'être aussi. Si les spécialistes que tu as consultés te disent que tout est ok, fais leur confiance. As-tu fait part à l'instit des leurs conclusions ? Cela lui prouverait déjà que ta fille ne va pas si mal que ça et que tu fais face au problème si problème il y a !!! …

Deuxièmement : se méfier des jugements "définitifs" du corps enseignant. Les instits sont des professionnels de l'éducation, certes, mais ne sont pas spécialistes des troubles du comportement ! Face à des situations qu'ils n'ont jamais rencontrées ils ne savent pas toujours comment réagir. Alors, avec les meilleures intentions du monde, ils portent des jugements. Et quand ils "alertent" les parents ils ne se rendent pas toujours compte qu'ils les angoissent et les culpabilisent. Mais au CP ta fille aura un autre instit qui réagira différemment et avec lequel tout se passera peut être beaucoup mieux. Rien n'est figé, ta puce n'a que 5 ans ! Elle évolue et progresse tous les jours et peut être que ses troubles disparaitront d'eux mêmes en peu de temps.

Perso, je me faisais beaucoup de souci pour mon aîné l'an dernier. Sa maîtresse de GS (très bonne instit d'ailleurs) nous avait alertés sur son comportement, son manque de concentration en classe, son désintérêt pour le travail scolaire. Il ne travaillait que s'il avait envie, écoutait peu les consignes, ne tenait pas en place, etc… Elle nous a même conseillé de rencontrer le médecin scolaire, ce que nous avons fait, ainsi qu'un pédopsy. J'angoissais à l'idée que mon fils aurait des difficultés au CP s'il n'arrivait pas très vite à se concentrer. En bonne mère stressée, j'imaginais déjà le pire : échec scolaire et tutti quanti.

Hé bien il est cette année au CP et tout va à merveille. L'an dernier, il s'ennuyait en classe alors il "tuait le temps" à sa manière. Cette année il apprend des choses qui le motivent, avec un instit super, et il est un excellent élève avec de très bonnes notes. Bien sûr il a encore parfois du mal à ne pas bavarder ou à écouter, mais il a changé et grandi considérablement en quelque mois.

A ta place, je continuerai à consulter un professionnel (pédopsy ou psychomotricien, éventuellement dans un CMPP) , afin de mettre toutes les chances du côté de ta fille et de surveiller son trouble du comportement. Mais surtout ne stresse pas et ne culpabilise pas tant qu'ils te disent que tout va bien. Et puis dans le pire des cas, elle pourra toujours redoubler son CP, ce qui n'a jamais empêché personne de suivre une scolarité normale voire même de faire de brillantes études. Je te le répète : elle n'a que 5 ans et tout à conquérir !

Alors reprends courage et confiance. Il n'y a aucune raison que ta fille soit "rejetée du moule de l'éducation nationale", surtout avec une maman impliquée et qui fait de son mieux.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


21939
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Rentree au cp problematique - enfants precoces, enfants surdoues

image

Coucou Malmignatte, J'espère que tu vas bien, j'imagine que tu as encore quelques soucis si tu reviens dans ces lieux. Moi aussi j'ai du mal à travailler, je vais essayer de contribuer occasionnellement. En fait, de bons psy chiatre s'existent,...Lire la suite

Ancien souffre douleurs - timidite, confiance en soi, complexes

image

Bonsoir tout le monde ! Je fait ressortir un topic vieux de 3 ans maintenant, mais suite à l'émission Toute une Histoire, diffusée le 17/01, consacrée aux souffre-douleur, j'ai décidé de franchir le pas et de témoigner de ce que j'ai vécu...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages