Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ecole publique ou école privée ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 782 lectures | ratingStar_157823_1ratingStar_157823_2ratingStar_157823_3ratingStar_157823_4

Bonjour, Je n'interviens que rarement sur ce forum, mais là la discussion me passionne vraiment, étant justement à quelques mois de la rentrée de mon grand à la maternelle (déjà ! ) , alors je me lance ! J'aurais effectivement éteint ma télé si j'en avais eu une, ça me paraît particulièrement indiqué de jouer sur le symbole de l'audimat pour ce président-là justement (sachant qu'en effet c'est pas difficile de trouver le texte de son laïus peu après). Ici famille et belle-famille d'enseignants, tous niveaux, privé et public, ville et campagne : c'est clair qu'il n'y a pas moyen de faire des généralités sur l'état de l'école sans tomber dans la caricature, à part dire qu'il faut plus de moyens… Les enseignants de primaire me semblent dans l'ensemble plutôt affûtés sur les questions pédagogiques, sur ce qu'il faudrait dans l'idéal, pour peu qu'on leur ait laissé le temps de faire leurs armes, c'est pas la bonne volonté qui manque (j'ai l'impression). Le peu que me raconte ma tante qui a des grands de maternelle, j'hallucine de ce qu'ils arrivent à leur faire faire, de la richesse et de l'intérêt des programmes (en tout cas de ce qu'elle fait, je ne sais pas si elle suit à la lettre les programmes en fait). Je reste convaincue que, exactement comme pour le vote, chaque parent qui aurait la possibilité de mettre son enfant dans le privé, qui y pense sérieusement, et qui finalement décide de le laisser dans le public, c'est déjà ça de gagné. C'est sûrement de l'intérieur qu'on peut le plus changer les choses, faire entendre notre voix, secouer le système quand ça va pas.J'ai été dans le privé moi-même, une bien agréable bulle mais qui ne m'a guère préparée à la vraie société de mes contemporains (à mon goût en tout cas) , alors que mon mari est allé dans une école publique bien mixte comme il faut et en garde de bons souvenirs et une grande capacité à se lier.Mais ce ne sont que des exemples, je crois surtout que l'école n'est pas tout : déjà l'enfant a son caractère particulier (ça peut être plus ou moins facile pour lui de gérer certaines situations) , mais surtout, une très grande partie de sa vie et de comment il sera plus tard vient aussi pour moi de ce qu'il vit à la maison, ce que lui montrent et lui font vivre ses parents, de comment ils l'accompagnent, de la confiance qu'ils lui donnent.Pour l'instant, j'ai inscrit mon fils à l'école publique (quartier 'cosmopolite' comme on dit, mais bon, dans Paris, je ne prends pas encore de grands risques) : je serai avec lui à la maison pour lui expliquer, l'aider à vivre ce qui pourra être difficile, à trouver des solutions à ses problèmes… et bien sûr je me réserve le droit de changer d'avis et de le changer d'endroit si ça devient trop dur pour lui.Il faut dire aussi qu'il viendra de la crèche (municipale) , où il côtoie déjà depuis quelque temps des enfants de tous bords, des doux et des brutes, des vifs et des lents, des 'faciles' et des plus délicats à gérer (je ne saurais dire d'ailleurs dans quelles catégories le mettre ! ) , jusqu'ici ça lui plaît bien.Bref, pour l'instant, j'y crois !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


157823
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages