Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Efficacité des punitions collectives en 5eme

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin 5 ans
Mail  
| 423 lectures | ratingStar_8724_1ratingStar_8724_2ratingStar_8724_3ratingStar_8724_4

J'enseigne dans un établissement calme et d'un bon niveau en banlieue parisienne. Je suis prof principale de classes de 5ème depuis de nombreuses années, mais je pense que mes 5èmes d'il y a deux ans, je m'en souviendrai très longtemps…

Les classes sont remaniées tous les ans, non pas au bon vouloir des profs comme dans l'établissment de ta fille, mais au gré des options (latin, classe avec chorale, option sportive) ; et cette année-là, le mélange a été explosif : de quelques bavardages, pourtant punis immédiatement, nous sommes passés à un bruit de fond continu, pour finir en chahut.

Rien n'y a fait : ni les punitions, ni les retenues, ni même les avertissements pour les cas sévères.

Le niveau était faible : nous avons proposé sept redoublements en fin d'année, et une "exfiltration" vers un autre établissement a même été organisée pour un des élèves.

Avec le recul je me demande ce que nous aurions pu faire d'autre : l'équipe était composée de profs confirmés, la direction est intervenue à plusieurs reprises, j'ai rencontré certains parents 8 fois dans l'année, avec souvent l'impression de perdre mon temps (certains parents minimisaient, pratiquaient la politique de l'autruche, ne venaient pas au rendez-vous, se plaignaient de l'ambiance que leur propre enfant créait, ou plus simplement étaient dépassés).

Alors bien entendu, alors qu'une de mes amies travaillant dans un établissement difficile s'est faite frapper par un de ses élèves, j'avais quelques scrupules à me plaindre… mais une de mes conclusions de cette année-là rejoint tes préoccupations de mère :

- certains élèves avec un bon niveau ont pâti de l'ambiance de cette classe,

- ceux qui auraient été "secourables" dans une classe plus calme ont coulé,

- ceux qui auraient été gérables s'ils avaient été en minorité ont pourri l'année aux aux profs, et surtout aux autres élèves…

Je comprends que ta fille ne supporte plus les punitions collectives… par exprérience, ce sont toujours les élèves les plus sérieux et voulant bien faire qui prennent le plus à coeur les remontrances qu'on adresse à une classe !

Que faire ? Je n'ai pas de solution à te proposer sur le court terme… désolée !

À ta place je rencontrerai la prof principale, voire même la direction ; peut-être que ça ne fera pas bouger les choses dans l'immédiat pour ta fille, mais tout le monde aura à coeur de faire en sorte que l'assortiment des classes soit différent l'an prochain. Et que ta fille soit dans une classe plus calme…

Pour te rassurer en ce qui concerne le long terme : les quelques bons éléments noyés dans ma classe de furieux s'en sont très très bien tiré en 4ème.

Tenez bon !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


8724
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages