Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai du mettre mon enfant dans le privé

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 585 lectures | ratingStar_23778_1ratingStar_23778_2ratingStar_23778_3ratingStar_23778_4

A des âges où je n'aurais jamais pensé cela possible, est arrivé dans la classe de mon enfant, un élève très violent (qui avait été rejeté de son école comme nous l'avons appris après). Cet enfant a pendant un an et demi, tapé, volé, estropié (2 genou et un front) les autres enfants de sa classe. Mon enfant aller à l'école en pleurant, tremblait de tout ses membres. Le soir à la sortie, il se jetait dans mes bras et me serrait pendant 10 bonnes minutes. D'autres enfants passaient la récréation dans les toilettes, tétanisés.

Mais les problèmes ne s'arrêtaient pas à la cours : la classe avait due être évacuées à de multiples reprises, le petit monstre faisant des grosses colères et lançant cahier, trousse, crayon, chaise dans la classe, déchirant les affichages… Le summum fut atteint un soir de novembre quand l'enseignante est sortie avec ses lunettes de soleil, le visage bouffit avec des traces de griffure, sous un joli… ciel d'orage et un parterre de parents sous leur parapluie… Cela ne l'a pas empêché, tout comme la chose qui servait de directeur, de répéter en boucle, comme des chiens sur une lunette arrière : " tout va biiiêêêêêeeennn".

Suite à un gros problème avec mon enfant, je suis aller voir le directeur… Celui-ci a daigné me recevoir et mener son enquête, pour me répondre deux jours après que les sévices subit par mon enfant… ne le concernait pas car pendant le temps de cantine… mettre l'enfant au centre… aéré !

Excédés, désemparés, les parents sont montés aux créneaux : lettre au directeur avec copie à l'inspection. S'en est suivit un simulacre de réunion (le directeur se moquant des enfants cachés dans les toilettes devant les parents concernés…) , réunion avec la personne sur le poste d'inspecteur pour… strictement la même soupe : il faut intégrer tous les enfants… Aucune prise en compte de nos enfants victimes, partant le matin avec la peur au ventre, avec les cauchemars qui vont avec.

Résultat, réunion à la mairie où le maire a refusé catégoriquement toute subvention à d'autre commune si on voulez changer nos enfants…

Dégoutés par toutes ses personnes à qui on avait confié nos enfants, 15 élèves sur 27 sont partis dans le privé.

Ce qu'il manque cruellement à l'école publique, qui concentre généralement des gens compétents et aimant réellement les enfants, ce qui fait défaut c'est une autorité vraie, une prise de responsabilité de la hiérarchie quand manifestement avec poil de décigramme cérébral, certaines choses s'imposent !!

" Mais nous on y peut rien, notre inspecteur il dit qu'il y a pas de problème… " . Mais où sont les adultes ? Est-ce à des enfants qui ont 3 à 4 fois moins d'âge que les adultes de l'école, d'y pouvoir quelque chose !!!

Après 4 ans, je n'accepte toujours pas ce qui est arrivé à mon enfant. Je déteste ces gens misérables à qui on a confié nos enfants et qui n' ont regardé que leur intérêt ou leur carrière. La philosophie du " pas de vague" est généralement suivit par celle du talion…

Pour la petite histoire, suite à des agissement de ce même enfant à la cantine, il en a été exclu. Les parents ont (enfin) étaient obligés de faire quelque chose et l'ont changé d'école. Cette nouvelle école étant dans une autre circonscription avec manifestement une équipe pédagogique et inspectoriale plus… cérébralement pourvues : en trois mois l'enfant c'est retrouvé en IME. " Tout va bien c'est normal" qu'on nous disait… On c'est vraiement moqué de nous au mépris de la sécurité de nos enfnats.

Il est franchement regrettable que l'école française, aussi en pointe au niveau pédagogie et expérimentation, puisse être aussi lamentable quand il faut prendre ces responsabilités.

Alors, personnellement ayant subit une telle injustice, et même en ayant toujours pensé qu'il fallait assumer ses choix, je vois arriver la loi Charles avec un certain contentement, et je ferais mon possible pour en bénéficier.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


23778
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages