Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai un grand regret : je n'ai jamais été à l'encontre de l'instit

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_8904_1ratingStar_8904_2ratingStar_8904_3ratingStar_8904_4

J'ai un grand regret dans ma vie de mère : j'ai toujours dit "amen" à toutes les remarques que me faisaient les maîtresses de mon fils (PS / MS / GS / CP / CE1…).

En MS, il y en a une qui m'a dit : "c'est la première fois que je vois un garçon faire pipi assis en MS" ou "il faut couper le cordon".

Evidemment, comme une andouille je croyais que mon fils avait un problème et moi aussi sans doute. Jamais je n'ai montré à mon enfant que je pouvais aller à l'encontre de son instit. Au contraire j'ai toujours montré une grande soumission.

Quelle bêtise !

On pourrait peut-être réfléchir un peu, non ?

On vit dans une société où tout va trop vite. Finalement, il est très bien qu'un enfant ne soit pas autonome trop tôt. Il y a des étapes fondamentales du développement qui ne doivent pas être bâclées. Et ARRÊTONS L'UNIFORMISATION. Chaque enfant a le droit de se développer à son rythme.

Et l'histoire de couper le cordon. C'est complètement fou de demander cela à une mère. S'il y en a un qui a le droit de couper le cordon entre une mère et son enfant, c'est le père. Rendons-lui son pouvoir.

Mais certainement pas un instit, ou un psy, ou qui que ce soit d'autre. Je le vois par expérience en plus.

Allez, à pluche.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


8904
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages