Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai pas redonne mon fils a son pere - divorce

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 06/09/13 | Mis en ligne le 11/06/14
Mail  
| 463 lectures | ratingStar_531143_1ratingStar_531143_2ratingStar_531143_3ratingStar_531143_4
Je suis passée par ce genre de situation avec mon fils ainé il y a plusieurs années de cela… Manipulé par son père (puis par la bm…) pour le convaincre de venir vivre chez eux, il est devenu violent et difficile et dans l'intérêt de mes deux plus jeunes (qu'il n'hésitait pas à frapper…) j'ai accepté qu'il y aille… Les trois premiers mois, le père et la bm ont continué leur travail de sape cherchant à le convaincre d'écrire une lettre au juge disant qu'il ne voulait plus me voir du tout, et pour me faire comprendre au passage "que je n'étais plus sa mère"… La première lueur d'espoir est cependant arrivée à la fin de ces trois mois lors d'un entretien avec l'as chargée de l'enquête sociale… et qui m'a confiée que mon fils acceptait de faire une thérapie familiale avec moi… : j'ai donc pris rendez-vous… : le thérapeute nous a incité "à ne pas nous voir durant deux mois" (durée choisie par mon fils…) et même si le père et l'autre … ont pris cela comme une interdicition formelle de tout contact (alors qu'il a bien précisé devant le père qu'il a convoqué par la suite… qu'il n'avait aucun pouvoir juridique… ) , mes deux plus jeunes ont commencé à me dire que l'ainé demandait régulièrement de mes nouvelles et disait "que je lui manquais… " : sur le moment, je n'ai pas voulu crier victoire… mais deux mois plus tard, quand on s'est revus, on a décidé de reprendre le rythme "normal" du dvh inscrit dans le jugement, à savoir qu'il était sensé venir (éventuellement par ses propres moyens étant donné son âge et la faible distance entre nos domiciles…) le mercredi, un we sur deux et la moitié des vacances… C'est là que les choses se sont très vite corsées… puisque mon ex a eu la "bonne idée… " (certainement pas tout seul…) d'exiger que j'appelle tous les mardis soirs pour dire que j'attendais mon fils au lycée le mercredi midi..dans le cas contraire c'est la bm (…) qui venait le chercher.. Et l'obligeait à rentrer chez le père… Finalement lors d'un entretien avec le thérapeute en présence du père… il a été décidé que c'était au jeune de dire s'il voulait venir le mercredi ou pas… là, ils ont trouvé une autre interdiction et l'obligeaient à "demander la permission"… jusqu'au jour où mon fils en a eu marre et leur a répondu "je vais chez maman aujourd'hui comme tous les mercredis puique c'est inscrit dans le jugement… " il est parti et s'est fait poursuivre et giflé par le père dans la rue… Il m'a appelée à la récré pour me demander ce qu'il devait faire parce qu'il craignait les représailles (et que la bm se venge sur les deux plus jeunes comme à son habitude…) et je lui ai dit "tu viens et je me débrouille avec le père s'il appelle"… ce que j'ai fait.. Bien entendu, y a eu une engueulade… mais au pt où on en était… Par contre, à partir de là, mon ainé a commencé à demander à revenir chz moi… et quelques semaines plus tard, on est passé en jugement par référé… (entre temps, monsieur et madame avaient cherché à se venger en demandant la garde des deux plus jeunes…) Fort heureusement, une loi venait de sortir disant que les enfants qui en font la demande eux mêmes par écrit doivent être entendus par le juge seuls ou avec la personne de leur choix (parents exclus…) Le juge les a écoutés tous les trois… et a statué en ma faveur en permettant le retour de l'ainé… je crois qu'il ne faut pas hésiter à faire parler tes enfants devant le juge… ils en ont le droit.. Qu'ils écrivent une lettre avec leurs mots à eux (très important…) et le juge les entendra.. Par contre… attention… ça ne veut pas dire pour autant que l'affaire est gagnée d'office pour toi.. Et qu'ils vont revenir tous les deux à la maison… mais ça vaut le coup d'essayer… bon courage…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531143
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite