Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vis en Suède, l'enseignement religieux est obligatoire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 880 lectures | ratingStar_57327_1ratingStar_57327_2ratingStar_57327_3ratingStar_57327_4

Je vis dans un pays -Suède-où l'enseignement religieux est obligatoire, mais à titre d'information, pas pour faire du prosélytisme. C'est obligatoire à l'école vers l'âge de 12 ans je pense, et on enseigne ces matières dans le cadre de l'histoire.

Bon, je pense que c'est difficile de dissocier l'histoire des peuples en général des religions en particulier même impossible d'enseigner l'un sans fortement insinuer l'autre, et ma foi, cela ne me dérange pas, au contraire, tant qu'on reste dans le domaine des faits, sans que l'enseignant ne laisse paraître sa foi ou ses convictions.

Dans mon cas, j'ai eu un problème, le jour où ma gamine, 5 ans à l'époque est rentrée de l'école en ayant eu la révélation… qu'elle croyait en Dieu.

Je suis tombé de haut parce que chez nous on est plutôt athées, agnostiques, pas croyants du tout quoi.

J'ai demandé des explications à l'école, et l'enseignante m'a répondu (en choeur avec le directeur) que dans l'école (privée) où j'avais mis ma fille, la religion était enseignée tôt aux enfants à titre d'information, ils parlaient de toutes les religions, pas seulement de la religion chrétienne.

Ils voulaient leur enseigner les traditions de la Suède, la Pâques, Noël, etc… et forcément ils devaient aborder la religion pour aborder le sujet… j'ai commencé un peu à être amadouée mais bon…

Honnêtement, l'explication ne m'a pas vraiment convaincue pour moi l'enseignante (croyante fervente et qui jouait de la guitare à l'église à ses heures libres je l'ai appris plus tard) en fait me prenait pour une andouille en essayant de faire passer la pilule comme elle pouvait. Elle démordait pas de son plan et pensait rien changer du tout, que ça plaise ou pas.

On s'est retrouvé ainsi à longueur d'année à célébrer Pâques et Noël à l'Eglise, un prêtre venait et faisait même son sermon au milieu de chants religieux etc…

Franchement, entraînée là malgré moi car ne voulant pas priver ma fille des fêtes de fin d'année avec ses camarades, j'en ai eu quand même la gerbe, mais ce qui m'a le plus désolée, c'est de voir que j'étais la seule ou presque dans toute l'école que cela dérangeait.

Qu'il y ait un enseignement religieux dans une école privée qui ne s'affichait même pas publiquement chrétienne me semblait quand même suffisament scandaleux pour que je réagisse, mais en même temps, j'étais étonnée d'être la seule à réagir .

Une autre maman pensait la même chose que moi, que c'était bizarre que un prêtre vienne lors des fêtes de fin d'école pour participer aux festivités etc…

Ma fille a changé d'école, mais j'en ai un souvenir amer car j'ai personnellement toujours mis la religion en sourdine, pensant que mes enfants poseraient les questions quand EUX en auraient envie, et À CE MOMENT LÀ SEULEMENT, j'essaierai d'avoir une réponse qui n'influerait en aucun cas sur leur libre arbitre et leur libre pensée. Mais, non ! Une tierce personne, plus determinée que moi m'a volée, en quelque sorte, de ces convictions que j'avais, a abordé le sujet avant moi et sans mon consentement avec mes enfants et a réussi à faire que ma fille soit privée de son libre arbitre.

Moi je voulais vraiment que mes mômes grandissent et qu'ils choisissent tout seuls leur conviction religieuse, à un moment ou à un autre mais si on a un enseignant qui vient leur parler de Dieu, Jesus, etc… et si cette enseignante est elle-même une fervente croyante, bon, ben c'est fichu, il y a plus qu'à accepter le fait, ou trouver un prétexte pour changer d'école.

Pour moi, la décision a été facilitée par le fait que l'école privée de ma fille a un beau jour fait faillite, donc j'ai pu la changer d'école sans trop de difficultés, et j'avoue, avec un grand soulagement même.

Je pense qu'il est vital que l'enfant ne soit pas privé de son libre arbitre, il doit décider tout seul s'il veut croire en Dieu ou pas, il doit tirer ses conclusions tout seul.

Quoique, d'un autre côté, je comprends que les parents croyants décident d'élever leurs enfants dans cette religion là aussi, mais, sans les obliger non plus et leur mettre le nez dedans contre leur plein gré.

Donc, si tu te sens mal à l'aise avec ce fait, il est bien que tu fasses part de tes préoccupations aux personnes concernées.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


57327
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages