Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'IEF est un choix de vie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 740 lectures | ratingStar_221303_1ratingStar_221303_2ratingStar_221303_3ratingStar_221303_4

Quand on choisit l'ief, c'est pour toute sortes de raisons, mais je ne crois pas que ce soit pour avoir un controle total sur son enfant! Je pense que c'est un choix de vie, et un choix educatif, et que d'une maniere ou d'une autre on impose toujours nos choix à nos enfants, que ce soit quand on choisit de vivre simplement, quand on choisit de ne pas s'abrutir devant tf1 du matin au soir, quand on choisit de ne pas sur-consommer betement ni de consommer des cochonneries sous pretexte que l'emballage est jolie et la campagne marketing efficace, ou quand on choisit une ecole alternative, ou meme pas d'ecole du tout... je ne pense pas que le respect de l'enfant impose d'acceder instantanement à toutes ses demandes, mais plutot de les prendre en compte, d'y reflechir (et je pense que c'est precisement ce que fait bebetresor, sinon elle n'aurait pas ouvert ce post), et de lui expliquer pourquoi on est ou non d'accord, et eventuellement trouver un compromis qui satisfasse tout le monde.

 

Un petit exemple perso : Je me souviens bien qu'a une epoque, j'aurais bien aimé que mes parents m'achete les memes vetements de marques que les autres enfants de ma classe, parce que je pensais qu'habillee des pieds à la tete en nike, creeks, chevignon et cie, j'aurais été bien plus populaire... mes parents ont preferé depenser leur argent autrement, entre autres en m'emmenant dans les pays ou des enfants fabriquaient ces fameux vetements tant convoités, justement.

 

Ca ne m'a pas permis de craner devant ma classe, ni de me fondre dans le troupeau, mais au final je pense que les choix de mes parents m'ont apporté bien plus... mais sur le moment, ce n'etait pas mon choix! Je pense aussi qu'il est important de chercher à comprendre l'origine de cette demande, parce que, même precoce, je doute que ce petit bonhomme de 3 ans se soit reveillé ce matin en se disant: "tiens, je me souviens qu'il y a 6 mois, j'ai passé 3 jours à l'ecole, où je n'etais vraiment pas heureux, mais avec le recul je suis convaincu que si j'etais resté plus longtemps j'aurais fini par m'y faire plein de copains..." Je me trompes peut etre, mais j'ai tendance à penser que quelqu'un lui a probablement tenu ce discours, ou l'a tenu devant lui (genre "mais le pauvre petit, faut qu'il aille à l'ecole, sinon il n'aura jamais d'amis... hein mon petit bonhomme, toi tu aimerais bien aller à l'ecole pour pouvoir jouer avec plein de petits copains!" )... Apres, peut etre qu'en effet il se sent un peu seul, et qu'avec des activités exterieures le probleme serait reglé. Tu es dans quel coin? Si dans ta commune les activités ne sont ouvertes qu'aux enfants de plus de 5 ans, peut etre que tu peux trouver des trucs dans des communes avoisinantes.

 

Et tu peux peut etre aussi te renseigner aupres des assos, il y a parfois des activités organisees entre membres, dont on n'est pas forcement au courant par exemple ma fille va faire l'annee prochaine des activités manuelles, de l'eveil musical et une activité "bebe lecteur" au sein d'une asso dont fait partie sa future nounou, mais si elle ne m'en avait pas parlé je n'aurais jamais su qu'il y avait ça chez nous! Quoi qu'il en soit, puisque l'instit te l'a proposé, tu peux effectivement essayer de le remettre à l'ecole, en lui disant bien que s'il ne s'y plait pas, il n'est pas obligé de continuer, et que vous trouverez d'autres solutions pour qu'il joue avec ses copains (perso j'aurais quand meme tendance a aller voir l'instit avant pour en parler avec elle, pour ne pas la mettre devant le fait accompli, et peut etre meme à lui parler de la precocité de ton fils, ça permettrait à l'instit d'etre peut etre plus attentive aux signes d'ennui et eventuellement de prevoir en reserve des activités plus adaptés à ses besoins)
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


221303
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages