Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

La vision que mes parents ont de la société a carrément influencé la mienne…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 14/05/11 | Mis en ligne le 30/07/12
Mail  
| 382 lectures | ratingStar_283176_1ratingStar_283176_2ratingStar_283176_3ratingStar_283176_4
Merci à toi Zen30 pour ta réponse. Ce que tu dis est vrai : la vision que mes parents ont de la société a carrément influencé la mienne… j'ai encore du mal à différencier le bien du mal, le vrai du faux. A travers mes expériences futures je forgerais ma personalité, ma manière de penser, mes opinions… mais c''est pas pour aujourdhui. Tant que je vivrais chez mes parents… je ne pourrais pas évoluer. Trop de barrières ! Et je sais bien que la vie c'est pas le sexe, que le porno ne réflète pas la vraie vie… que tous les livres ne peuvent pas faire mon éducation. Je sais tout ça… mais parfois ça peut aider. Le plus dur étant de savoir trier les infos… Crois moi j'ai envie de me lancer dans la vie à bras ouverts, de voir les hommes différemment && de trouver le grand amour, je veux vivre ma vie et non pas seulement exister. Mais en ce moment j'peux pas me le permettre, je bloque à cause de mes parents et de ma mauvaise conscience (j'ai blessé beaucoup trop de gens dernièrement. Des gens qui ne le méritaient pas forcément, des gens à qui je tenais et à qui je tiens toujours mais n'ose pas le montrer, l'avouer… des gens qui pensent que je fais ça pour m'amuser alors que c'est juste plus fort que moi, parfois j'ai l'impression de ne pas contrôler mes actes, mes pensées et mes mots… mes histoires d'amitié et de coeur passent toujours par les mêmes phases et se terminent toujours par la même fin. Tout ça vient de ce qui s'est passé dans mon enfance peut-être, de mon inconscient, de mon manque d'amour propre, je sais pas…). Quant à papaya, Oui tu as raison, j'ai toujours eu l'impression d'avoir une dette envers mes parents. Quand je dis qu'ils ont tout sacrifié pour nous… j'entend par là qu'il ont du quitter leur proches et leurs biens pour venir s'installer dans un pays ou les immigrés occupent (pour la plus part d'entre eux) des postes précaires dans le meilleur des cas, où leur qualifications et connaissances ne valent rien car ne sont pas "validés "par l'institution nationale, ou ils ne sont "rien" d'autre qu'une main d'oeuvre docile, pas chère, pauvre… Mais où quand même, la méritocratie scolaire existe et donc où il y a de l'avenir pour leur enfants. Ils se raccroche à ça pour survivre et parfois… j'me sens mal pour eux. Je culpabilise.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283176
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages