Histoire vécue Famille - Enfants > Ecole > Autres      (3460 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille dit ne pas aimer l'école

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 320 lectures | ratingStar_26676_1ratingStar_26676_2ratingStar_26676_3ratingStar_26676_4

Bonjour, je pense que beaucoup d'enfants ont des "passages à vide" par moment.

Moi aussi mon fils dit régulièrement qu'il n'aime pas l'école, et puis à d'autres moments au contraire ça lui plaît.

Mais moi j'ai repris le travail après 4 années d'interruption (plutot mal vécues) quand il était en mayenne section (il est en GS maintenant) , et pour moi il est hors de question de céder et de lacher mon boulot sous prétexte qu'il n'aime pas l'école ou la cantine.

Je lui explique que pendant qu'il mange à la cantine, moi aussi je mange dans une cantine à mon travail, je lui explique aussi que l'école c'est obligatoire, et qu'il en a besoin pour pouvoir apprendre plein de choses qu'il ne peut pas apprendre à la maison, et pour faire un métier qui lui plaise plus tard. Je lui parle souvent de ce que je fais à mon travail, je lui répète que c'est très important pour moi, et qu'en plus comme ça on gagne plus d'argent et il peut vivre dans une maison plutot qu'un appartement, et avoir des plus gros cadeaux à noël…

Et surtout à chaque fois j'essaie de creuser, de le faire parler, pour mieux cerner ce qui lui déplait et l'aider à relativiser ses frustrations ou ses déceptions.

Mais en aucun cas je lui propose de rester à la maison, parce que je ne crois pas que ce soit une solution à ses problèmes.

Bien souvent, son refus de l'école est ponctuel et provient de problèmes relationnels : copains qui se sont moqués de lui la veille, maîtresse qui l'a grondé suite à une bétise ou à son comportement turbulent, menu qui ne lui a pas plu à la cantine, etc…

Mais par contre, c'est vrai qu'à cet âge les enfants s'attachent beaucoup et le déménagement de copains ou de voisins peut être très traumatisant pour eux, et en contre partie, ils vont parfois se renfermer et donner moins facilement leur amitié à d'autres enfants, de peur de vivre à nouveau la même blessure suite à cette première séparation.

Je crois qu'il faut donc beaucoup parler avec elle de ce petit copain qui a déménagé car elle en souffre certainement sans savoir mettre des mots sur ce qu'elle ressent réellement, sur ses craintes.

Et puis pour la cantine, tu peux regarder avec elle le menu, lui demander qui parmi ses copines y mange aussi…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


26676
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Exclusion "abusive" - associations de parents

image

Bien le bonjour, donc je me présente je suis élève dans un lycée (à 20 ans oui…) avec un parcours pas spécialement parfait (pour ne pas dire catastrophique) et j'aurai simplement besoin de certain renseignement à propos d'une exclusion de...Lire la suite

25 ans vie foutue accident handicap fauteuil famille un desastre ... - depression, deprime, stress

image

Bonjour, Je m'appelle Chaynez, j'ai 25 ans. J'ai une vie plutôt compliquée et je ne sais plus quoi faire, je ne vois plus d'issue. Aidez moi !! Je vous raconte ma vie en gros, ça risque d'être l'on. Je suis d'origine Marocaine, ma mère est très...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages